Meilleurs plans-séquences

Meilleurs plans-séquences
33 Films
Un plan-séquence est une scène filmée en un seul plan qui est restituée telle quelle dans le film, c'est-à-dire sans montage.Voici une liste des plans-séquences célèbres ou remarquables au cinéma.
1948 - ETATS-UNIS - Thriller, Film noir, Adaptation, Sexualité, Maladie
RÉALISATION :  Alfred Hitchcock

critique presse :

0.9/5

le film se déroule quasiment sans interruption avec cependant un trucage pour passer d'une bobine à l'autre. Hitchcock avait fait fabriquer des bobines spéciales pour pouvoir filmer les scènes, celles de l'époque ne permettaient de filmer qu'une dizaine de minutes.
Gertrud
1964 - DANEMARK - Comédie dramatique, Musique, Musique classique et compositeurs
RÉALISATION :  Carl Theodor Dreyer

critique presse :

3.7/5

Composé de nombreux plans-séquences (ou "plans coulés", selon l'expression du réalisateur, du fait des mouvements de caméra). Dans une scène, un personnage officiel (le poète) rejoint l'héroine dans un salon à l'écart de la brillante soirée où il vient d'être fêté. Dans un même plan de près de dix minutes, l'acteur doit se présenter de manière avantageuse, évoquer ses succès, puis s'épancher sur des souvenirs plus mélancoliques (sa relation manquée avec Gertrud) et tomber en larmes, soudain, pour se relever ensuite.
Professione : reporter
1975 - ESPAGNE - Thriller, Drame, Film d'auteur, Contre culture, Menteur/Mythomane
RÉALISATION :  Michelangelo Antonioni

critique presse :

4.5/5

On voit David Locke allongé sur son lit, vivant ; la caméra se tourne vers la fenêtre grillagée, traverse celle-ci pour suivre une auto-école dans une cour, on entend un bruit de détonation, et on suit la voiture pour contourner la maison et retourner dans la pièce par la porte où l'on redécouvre Locke sur le même lit, désormais mort
Shining (The)
1980 - ROYAUME-UNI - Epouvante-Horreur, Folie, Adaptation, Schizophrénie
RÉALISATION :  Stanley Kubrick

critique presse :

3.3/5

LE MONUMENT DE STANLEY KUBRICK. - Stanley Kubrick utilise le steadicam et confirme la fluidité des mouvements de l'appareil, par exemple lorsque le jeune Danny traverse l'hôtel sur son tricycle, lorsque Wendy est poursuivie par Jack dans l'escalier ou durant la fameuse poursuite finale dans le labyrinthe.
1984 - ETATS-UNIS - Thriller, Violent, Gangsters/Criminels, Trafic
RÉALISATION :  Brian De Palma

critique presse :

3.3/5

L'ASCENSION FULGURANTE D'UN CAÏD DE LA DROGUE. - La toute fin du film est tournée en plan-séquence, lorsque Tony Montana vient de mourir, atterrissant dans sa piscine et son meurtrier, un des hommes de Alejandro Sosa, descend un des deux escaliers du manoir.
The Player
1992 - ETATS-UNIS - Policier, Comédie dramatique, Suspense, Film choral, Milieu du cinéma/Tournage de film
RÉALISATION :  Robert Altman

critique presse :

4.3/5

Le film débute par un plan-séquence d'environ huit minutes, au cours duquel la caméra s'intéresse successivement à plusieurs conversations entre gens du cinéma, et notamment à une conversation au cours de laquelle il est question... de plans-séquences.
Lashou shentan / Hard boiled
1992 - HONG KONG - Policier, Action, Violent, Triades chinoises/Mafias asiatiques
RÉALISATION :  John Woo

critique presse :

4.3/5

UN CLASSIQUE DE L'ACTION SIGNÉ JOHN WOO. - John Woo utilise un long plan séquence (plusieurs minutes) lors de la fusillade dans l'hôpital. On suit ainsi le personnage interprété par Chow Yun-fat tout au long de la scène qui se déroule sur plusieurs étages (la caméra le suivant lorsqu'il prend l'ascenseur). C'est en fait deux plans séquences successifs car il y a une coupe au milieu de la scène.
71 fragmenten einer Chronologie des Zufalls
1994 - AUTRICHE - Policier, Drame, Contemplatif, Suspense, Film d'auteur
RÉALISATION :  Michael Haneke

critique presse :

3.6/5

Michael Haneke filme pendant plusieurs minutes, en plan fixe, un des protagonistes en train de renvoyer des balles de ping-pong expédiées par un robot d'entraînement ; cette scène insupportablement longue met en avant la relation conflictuelle du personnage avec les machines.
Pulp Fiction
1994 - ETATS-UNIS - Policier, Comédie, Film choral, Tueurs à gage, Psychopathe
RÉALISATION :  Quentin Tarantino

critique presse :

4.7/5

GRANDS MÉFAITS ET DESTINS CROISÉS. - Quentin Tarantino suit à plusieurs reprises ses personnages de dos pendant quelques minutes, comme Butch à la recherche de sa montre qui va traverser un terrain vague et quelques habitations, ou Vincent Vega qui découvre avec le spectateur le restaurant Jack Rabbits Slims.
1998 - ETATS-UNIS - Comédie dramatique, Policier, Cinéma afro-américain, Blaxploitation, Noirs et afro-américains
RÉALISATION :  Quentin Tarantino

critique presse :

3.2/5

COINCÉE ENTRE LE FBI ET LES CRIMINELS, ELLE A UN PLAN. - Le film commence par un plan-séquence où Jackie Brown, jouée par Pam Grier, est sur un tapis roulant dans un aéroport. La caméra avance à la même vitesse et Jackie Brown reste donc immobile par rapport au cadre, uniquement le décor bouge. Cette scène est en fait une reprise de la scène d'introduction du film Le Lauréat (The Graduate de 1967) de Mike Nichols avec Dustin Hoffman.
Boogie Nights
1998 - ETATS-UNIS - Comédie dramatique, Film choral, Film d'auteur, Milieu du cinéma/Tournage de film
RÉALISATION :  Paul Thomas Anderson

critique presse :

4.3/5

Le film contient de nombreux plan-séquence et dans l'un d'entre eux la caméra plonge même sous l'eau pour accompagner un personnage lors d'une réception festive.
Magnolia
2000 - ETATS-UNIS - Drame, Maladie, Parents et enfants, Film choral
RÉALISATION :  Paul Thomas Anderson

critique presse :

3.9/5

Lorsque le petit génie entre dans le studio de télévision et traverse les couloirs jusqu'au plateau télé.
Mission to Mars
2000 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Aventure, Blockbuster, Surnaturel, Espace
RÉALISATION :  Brian De Palma

critique presse :

1.7/5

Le film commence par un long plan séquence qui introduit chacun des protagoniste du film.
Timecode
2001 - ETATS-UNIS - Comédie dramatique, Drame, Lesbien, Milieu du cinéma/Tournage de film, Sexualité
RÉALISATION :  Mike Figgis

critique presse :

3.3/5

Le film est composé de quatre plan-séquences couvrant chacun la totalité du film (environ 90 minutes), car les quatre plan-séquences apparaissent simultanément à l'écran grâce au split screen en quatre parties de même taille
Panic Room
2002 - ETATS-UNIS - Thriller, Blockbuster, Huis clos, Suspense
RÉALISATION :  David Fincher
C'ÉTAIT CENSÉ ÊTRE LA PIÈCE LA PLUS SÉCURISÉE DE LA MAISON… - Le film contient des plan-séquences avec des mouvements de caméra improbables (par exemple passant à travers l'anse d'une tasse).
Irréversible
2002 - FRANCE - Thriller, Drame, Vengeance, Violent, Film à scandale
RÉALISATION :  Gaspar Noé

critique presse :

2.6/5

Le film est composé de plusieurs plans séquences - 12 en tout, chacun se terminant par un effet de caméra pour raccorder, plutôt artificiellement (avec un néon, par exemple), avec le suivant, situé quelques heures plus tôt. La plupart des plans séquences utilisent des trucages numériques, mais plutôt pour effacer des ombres de caméras ou de perche. Mais le plus célèbre reste la scène de viol du personnage principal, joué par Monica Bellucci, 9 min réalisées, cette fois, sans aucun raccord.
2003 - ETATS-UNIS - Drame, Meurtre, Ecole et milieu scolaire, Contemplatif
RÉALISATION :  Gus Van Sant

critique presse :

3.5/5

Elephant, film ayant reçu la palme d'or à Cannes en 2003 fait presque exclusivement de plan-séquence.
18

Old Boy

2003 - CORéE DU SUD - Drame, Thriller, Violent, Adaptation de BD, Société
RÉALISATION :  Chan-wook Park
APRÈS 15 ANS ENFERMÉ SANS RAISON, IL N'A QU'UNE IDÉE: SE VENGER. - Le film comporte une scène de combat en plan-séquence, où l'anti-héros se bat à mains nues, seul contre 20 assaillants.
2003 - ETATS-UNIS - Arts Martiaux, Thriller, Néo noir, Courses poursuites, Vengeance
RÉALISATION :  Quentin Tarantino

critique presse :

3.5/5

ILS LA CROYAIENT MORTE, ELLE REVIENT POUR SE VENGER. - "La mariée" est accoudée au bar du restaurant, et lorsque le groupe commence son 2ème titre, un fabuleux plan séquence se met en place.
20

Exils

2004 - FRANCE - Comédie, Drame, Emouvant, Voyage, Road-movie
RÉALISATION :  Tony Gatlif

critique presse :

3.6/5

Toute la scène de « transe » est un plan séquence de plus de 10 minutes ou le caméraman se déplace autour du couple (Romain Duris et Lubna Azabal) parmi les musiciens.
A History of Violence
2005 - ALLEMAGNE - Thriller, Adaptation de BD, Violent, Enquête
RÉALISATION :  David Cronenberg
IL MENAIT UNE VIE PAISIBLE... JUSQU'À CE QU'IL DEVIENNE UN HÉROS. - Le film commence sur le plan-séquence d'un motel, extrêmement lent, amenant une lourde tension à la scène.
Lord of War
2006 - ETATS-UNIS - Thriller, Drame, Anti-héros, Engagé, Trafic
RÉALISATION :  Andrew Niccol

critique presse :

3.1/5

POUR LUI, LES ARMES SE VENDENT COMME DES PETITS PAINS. - Le film s'ouvre sur un faux plan-séquence (en réalité, plusieurs plans astucieusement raccordés) retraçant, en vue subjective, la fabrication, le transport et la fin de la vie d'une balle de kalachnikov
La Môme
2007 - FRANCE - Musical, Biographie, Triste, Emouvant, Musique
RÉALISATION :  Olivier Dahan

critique presse :

3.3/5

Olivier Dahan utilise à plusieurs reprises le plan-séquence, notamment lorsque le spectateur découvre l'appartement New-Yorkais de Piaf (interprétée par Marion Cotillard) ou lorsque celle-ci apprend la mort de son amant.

2007 - ETATS-UNIS - Thriller, Comédie, Courses poursuites, Femmes, Serial killer
RÉALISATION :  Quentin Tarantino

critique presse :

3.3/5

A la 72ème minute, les quatre filles héroïnes de la dernière moitié du film discutent et rigolent autour d'une table pendant plus de sept minutes.
2007 - ROUMANIE - Drame, Triste, Emouvant, Avortement
RÉALISATION :  Cristian Mungiu

critique presse :

4.9/5

De nombreux plans séquences durant tout le film permettent au spectateur de mieux cerner la durée de l'action et la dureté des péripéties que traversent les deux héroïnes. Palme d'or au festival de Cannes 2007.
26

[REC]

2008 - ESPAGNE - Epouvante-Horreur, Surnaturel, Zombies, Violent
RÉALISATION :  Jaume Balagueró, Paco Plaza

critique presse :

3.5/5

De nombreux plans-séquence en caméra-épaule.
2008 - IRLANDE - Drame, Historique, Prison/Univers carcéral, Révoltes, Mouvement politique
RÉALISATION :  Steve McQueen (III)

critique presse :

4.1/5

Un plan séquence de 16 minutes, fixe, à contre jour, montrant une discussion entre le révolté Bobby Sands (Michael Fassbender) et le prêtre (Liam Cunningham), a été très remarqué, notamment par le fait qu'il contrebalance la violence des plans précédents du film, montrant la répression d'une émeute de l'I.R.A par la police dans la prison de Maze.
2010 - ARGENTINE - Thriller, Drame, Triste, Enquête, Assassinat et meurtre
RÉALISATION :  Juan José Campanella

critique presse :

4/5

BUENOS AIRES, 1974. UNE ENQUÊTE À RÉSOUDRE. UNE HISTOIRE À ÉCRIRE. - La scène au stade de foot, de la vue aérienne à l'arrestation du suspect sur le terrain, est un unique plan (monté grâce à des moyens technologiques en post-production).
2010 - FRANCE - Comédie dramatique, Amitié, Vacances, Deuil
RÉALISATION :  Guillaume Canet

critique presse :

2.5/5

PEUT-ON TOUT DIRE OU FAIRE DEVANT SES AMIS ? - Le film commence par un long plan-séquence ou l'on voit Jean Dujardin qui est alors suivi dans une boite de nuit jusqu'à sa sortie, ou il monte sur sa moto et la camera continue de le suivre.
The Avengers
2012 - ETATS-UNIS - Super-héros, Science-Fiction, Monstre, Marvel, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Joss Whedon

critique presse :

3.5/5

L'UNION FAIT LA FORCE - Un plan-séquence parcourt la ville au cours de la bataille finale pour nous montrer les différents héros en action contre les envahisseurs.
31

Gravity

2013 - ETATS-UNIS - Catastrophe, Science-Fiction, Espace, Astronaute, Suspense
RÉALISATION :  Alfonso Cuarón

critique presse :

4.8/5

NE RIEN LACHER - Film de science-fiction vertigineux, Gravity est une nouvelle forme de huis clos et se déroule dans l'espace. Après un accident à bord de sa navette, le docteur Ryan Stone se retrouve perdue seule dans l'espace. Angoissant et étourdissant, ce film événement captive et hypnotise. Le film remporte plusieurs Oscars, dont celui du meilleur réalisateur pour Alfonso Cuaron, qui a réalise le troisième opus des aventures d'Harry Potter. Les effets spéciaux innovants et impressionnants sont aussi récompensés.
Eyes Wide Shut
1999 - ROYAUME-UNI - Drame, Film d'auteur, Adaptation, Triste
RÉALISATION :  Stanley Kubrick

critique presse :

3.4/5

COMBIEN DE TEMPS RÉSISTERA-T-IL À LA TENTATION ? - Scéne du début, entre autres
Utøya 22. juli
2018 - NORVèGE - Drame, Thriller, Engagé, Triste, Assassinat et meurtre
RÉALISATION :  Erik Poppe

critique presse :

3.6/5

Île d’Utøya, Norvège. Le 22 juillet 2011. Dans un camp d‘été organisé par la Ligue des jeunes travaillistes, un homme de 32 ans ouvre le feu.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites