Old Boy

1988. Oh Dae-soo, marié, père de famille, est kidnappé, sans raison apparente, devant chez lui. Il se retrouve peu de temps après dans une cellule privée dans laquelle il est emprisonné pour une durée indéterminée. Son seul lien avec l'extérieur est une télévision par laquelle il apprend le meurtre brutal de sa femme... meurtre dont il est le suspect n°1. Cherchant aux tréfonds de sa mémoire les raisons de sa séquestration, le désespoir de Oh Dae-soo laisse rapidement place ' une rage intérieure qui lui permet de survivre, jurant de se venger un jour de celui qui lui inflige un tel châtiment. 15 ans plus tard, il est relâché de façon aussi inattendue que lors de son emprisonnement. Peu de temps après, il reçoit un appel téléphonique de celui qui semble être le responsable de son malheur, celui qui lui a volé 15 ans de sa vie. Ce mystérieux correspondant lui propose alors un jeu très simple : découvrir qui l'a kidnappé, pourquoi. Pour Oh Dae-soo, le cauchemar est loin d'être terminé...

Listes de films avec Old Boy
Enlèvement et kidnapping
Puisque le kidnapping doit être une expérience terrifiante, il vaut mieux la "vivre" depuis un canapé. Les films sur le kidnapping, réunis dans cette liste, garantissent donc des frissons. Thrillers très dramatiques à couper le souffle (La Rançon, la saga Taken avec Liam Neeson), ou films d'horreur prompts à empêcher leurs spectateurs de dormir (Misery) s'y disputent la vedette. Pour donner à voir d'excellentes histoires de kidnapping et d'enlèvement sur grand écran, cette liste de films met en avant ses meilleurs titres.
Vengeance!
Le culte de l'absence de pardon se célèbre au cinéma depuis des lustres. Au temps où Charles Bronson faisait justice lui-même, dans Un justicier dans la ville – dont Death Wish, avec Bruce Willis, est le remake – les tueries, fusillades et autres apologies de l'autodéfense avaient lieu dans un cadre réaliste. Depuis, des maîtres comme Quentin Tarantino (avec Kill Bill), ou Park Chan-wook (Old Boy) ont montré que les meilleurs films de vengeance contenaient une part d'humour. Le cinéma d'action et le thriller servent parfois de cadre, encore, à des histoires où le mot « Vengeance ! » résonne fort : on pense à La Peur au ventre (avec Paul Walker), Hors de contrôle (avec Mel Gibson) ou A vif (avec Jodie Foster). Mais la revanche et la vengeance au cinéma s'invitent parfois du côté du film historique (Gangs of New York) du western (Impitoyable, de Clint Eastwood), ou même du polar originaire de Hong-Kong : on pense à Vengeance, film dans lequel Johnnie To dirige l'inattendu Johnny Hallyday. Les meilleures vengeances ont droit de cité dans des sous-genres, pour finir : le film « Rape and revenge », ou les WIP movies (Women In Prison movies) montrent que ces histoires ont leur intérêt, au cinéma, et que la revanche n'est pas réservée qu'aux hommes, mais aux femmes aussi, dans les films...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites