La saga Spider-Man

La saga Spider-Man
12 Films

Qui savait qu'un homme mordu par une araignée génétiquement modifiée pourrait grimper les grattes-ciel et combattre le Bouffon Vert ou le Docteur Octopus ? C'est ce qui arrive à Peter Parker dans ces films adaptés des comic-books Marvel. Sam Raimi réalise avec bonheur en 2002 le premier film avec Spider-Man (joué par Tobey Maguire), et ses suites. Mark Webb réussit moins à tisser une toile solide pour l'Homme-Araignée (joué par Andrew Garfield) avec The Amazing Spider-Man. Heureusement, Spidey prend ensuite le visage de Tom Holland, dans Spider-Man : Homecoming, film du MCU (Marvel Cinematic Universe), et dans Avengers : Infinity War. Venom (Tom Hardy) est là, Spider-Man : Far from home (avec Jake Gyllenhaal en Mysterio) et Avengers : Endgame se font attendre : le moment parfait pour classer les films de la saga Spider-Man, du meilleur au pire.

2004 - ETATS-UNIS - Super-héros, Fantastique, Justiciers, Divertissant, La saga spider-man
RÉALISATION :  Sam Raimi
METROCITY AURA-T-ELLE ENCORE BESOIN DE L'HOMME ARAIGNÉE  ? - La meilleure aventure solo de Spider-Man au cinéma, incontestablement. Second opus de la trilogie signée Sam Raimi (Evil Dead, Darkman), où l'acteur Tobey Maguire porte le costume, Spider-Man 2 compte un fantastique méchant, Otto Octavius alias le Dr. Octopus (Alfred Molina), des scènes d'action brillantes et un scénario solide, où les hésitations du héros Marvel pèsent lourd dans sa vie quotidienne. La personnalité d'Harry Osborn (James Franco), le meilleur ami/ennemi de l'Homme-Araignée, s'y développe davantage. L'un des films de super-héros les plus réussis de tous les temps.
2002 - ETATS-UNIS - Super-héros, Fantastique, Divertissant, La saga spider-man, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Sam Raimi
UN HOMME ORDINAIRE. UN POUVOIR EXTRAORDINAIRE. - En 2002, Spider-Man prend vie pour la première fois sur le grand écran. Réalisé par Sam Raimi, le film remporte le succès (avec 1 milliard de dollars de recette dans le monde) et impose Tobey Maguire comme l'incarnation de l'Homme Araignée. Si l'ennemi à combattre, Norman Osborn alias le Bouffon Vert (Willem Dafoe), n'en impose pas assez (la faute à un costume peu réussi) et si la mise en place et découverte des pouvoirs (sauts immenses, toile lancée) prennent trop de temps, ce volet reste néanmoins réussi. Il installe aussi les premiers éléments de la romance, tumultueuse, entre Peter Parker (ou Spider-Man) et Mary-Jane Watson (Kirsten Dunst).
2018 - ETATS-UNIS - Super-héros, Famille, La saga spider-man, Marvel, Adaptation de BD
Long-métrage d'animation produit par les studios Sony Pictures, Spider-Man : New Generation (ou Spider-Man : Into the Spider-Verse en anglais) a pour héros Miles Morales, jeune homme devenant Spider-Man après Peter Parker. Ce dernier est également présent, au même titre que d'autres justiciers avec les pouvoirs de l'araignée : Spider-Gwen (alias Gwen Stacy), Spider-Man Noir, Penny Parker, et même Spider-Ham (ou Spider-Cochon !). Une équipe de six personnages qui compte, à son casting de voix, Shameik Moore, Jake Johnson, Hailee Steinfeld ou encore Nicolas Cage. Avec parmi ses co-réalisateurs Peter Ramsey (Les Cinq Légendes), cette production est attendue comme l'un des meilleurs dessins animés 2018, et peut-être comme l'un des meilleurs films de Spider-Man.
2018 - ETATS-UNIS - Super-héros, Action, Surnaturel, Mondes futurs, La saga spider-man
RÉALISATION :  Anthony Russo, Joe Russo
Après Spider-Man : Homecoming, l'Homme-Araignée est de retour dans ce blockbuster aux innombrables héros. Avec son nouvel interprète, le très peu âgé Tom Holland, qui évoque Tobey Maguire en plus jeune... Dans ce troisième volet de la saga Avengers, le tout jeune Spider-Man opère aux côtés de l'équipe de super-héros Marvel, en lutte contre Thanos. L'attaque de ce titan en quête des Pierres d'Infinité entraîne notamment Spidey dans l'espace, sur les talons d'Iron Man. L'excellent Avengers : Infinity War peut se classer haut dans le top des meilleurs films avec Spider-Man, car même si celui-ci n'a pas le rôle central, il s'y bat bien et dévoile des gadgets inédits.
2007 - ETATS-UNIS - Super-héros, Action, Divertissant, Surnaturel, Monstres
RÉALISATION :  Sam Raimi
CHAQUE SUPER HÉROS DOIT FAIRE UN CHOIX. - Si la trilogie de Sam Raimi reste une référence, son troisième volet demeure le plus critiqué. Spider-Man/Peter Parker y affronte enfin son destin : Flint Marko alias l'Homme-Sable (Thomas Haden Church), l'homme responsable de la mort de son oncle dans le premier film. Mais cet épisode convoque aussi le Symbiote, et donc Eddie Brock (Topher Grace), plus connu sous le nom de Venom. Un personnage ici pas assez fouillé, pour les fan de comic-books... Spider-Man 3 présente néanmoins de bonnes scènes d'action, et une face plus sombre du héros Marvel, et de son ami/ennemi de toujours, Harry Osborn. Il a été le plus gros succès de l'année cinéma 2007.
2017 - ETATS-UNIS - Super-héros, Fantastique, Justiciers, La saga spider-man, Marvel
RÉALISATION :  Jon Watts
En 2017, les films de super-héros cartonnent. Tout naturellement, Spidey revient dans une aventure solo, avec un nouvel univers autour de lui, et le jeune Tom Holland pour l'incarner. Après Captain America : Civil War, et avant Avengers : Infinity War, ce film du Tisseur vient mélanger teen-movie et blockbuster d'action avec intelligence. Plus léger que la trilogie de Sam Raimi, et plus axé comédie ado, Spider-Man : Homecoming n'en garde pas moins quelques thèmes sombres. Avec le Vautour (Michael Keaton) dans le rôle de l'ennemi à combattre... Et des scènes d'action impressionnantes, sur la mer comme dans le ciel.
2019 - ETATS-UNIS - Super-héros, Action, La saga spider-man, Blockbuster, Marvel
RÉALISATION :  Jon Watts
Spider-Man : Far from home tient un rôle particulier au sein de toute la saga Spider-Man : suite de Spider-Man : Homecoming (avec Tom Holland de retour dans le costume de l'Homme-Araignée), il situe également son action directement après Avengers : Endgame. Et il entend se poser en tant que vraie conclusion de l'arc de Thanos, au sein du Marvel Cinematic Universe (ou MCU)... Il constitue surtout au final un teen-movie, où les vacances de Peter Parker en Europe (et ses tentatives de flirt) sont perturbées par les appels de Nick Fury, puis par des monstres, et enfin par l'apparition d'un personnage ambivalent : Mysterio (joué par Jake Gyllenhaal). Non dénué de charme, cet épisode n'est pas pour autant l'une des plus excitantes aventures de Spider-Man au cinéma, du fait de son action et de ses dialogues un peu lisses.
2016 - ETATS-UNIS - Super-héros, Science-Fiction, La saga spider-man, Marvel, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Anthony Russo, Joe Russo
Film réunissant tous les Avengers, Captain America : Civil War marque l'arrivée de Spider-Man dans leurs rangs, et au sein de l'Univers Cinématographique Marvel (ou MCU en anglais). Tom Holland y endosse pour la première fois le rôle, en particulier pour une scène de combat en aéroport, diversement appréciée, et précédée d'une rencontre cocasse avec Tony Stark, plus connu sous le nom d'Iron Man. Des séquences plus ou moins réussies, qui annoncent le retour du super-héros Marvel à la toile pour de bon, dans Spider-Man : Homecoming puis Avengers : Infinity War.
2019 - ETATS-UNIS - Super-héros, Science-Fiction, La saga spider-man, Adaptation de BD, Blockbuster
RÉALISATION :  Anthony Russo, Joe Russo
Difficile de digresser longtemps sur le rôle de Spider-Man au sein d'Avengers : Endgame, dernier volet de la saga Avengers et carton international, milliardaire au box-office : l'Homme-Araignée joué par Tom Holland y apparaît bien moins longtemps qu'au cours d'Avengers : Infinity War... On garde en tête sa participation à une grande scène d'action, surtout.
2012 - ETATS-UNIS - Super-héros, Action, Divertissant, Blockbuster, La saga spider-man
RÉALISATION :  Marc Webb
SON PASSÉ LUI A ÉTÉ CACHÉ. SA QUÊTE DE RÉPONSES NE FAIT QUE COMMENCER... - En 2011, les studios Sony Pictures doivent relancer la réalisation de films de Spider-Man, sous peine de perdre les droits du personnage. C'est Andrew Garfield qui enfile le costume, pour deux aventures peu réussies, sans grande utilité. Le premier The Amazing Spider-Man pèche par son méchant au design raté, Curtis Connors alias Le Lézard (Rhys Ifans), et par son scénario sans âme qui reprend la même situation de départ que le Spider-Man de 2002, et n'ajoute rien. Réalisé par Marc Webb (500 jours ensemble) et avec Gwen Stacy (Emma Stone) en love interest du super-héros Marvel, le film est un blockbuster loin de la qualité des films Spider-Man de Sam Raimi.
2014 - ETATS-UNIS - Super-héros, Action, Adaptation de BD, Divertissant, Justiciers
RÉALISATION :  Marc Webb
LE PLUS GRAND COMBAT DE L'HOMME-ARAIGNÉE NE FAIT QUE COMMENCER… - Ce deuxième opus avec Andrew Garfield constitue sans doute le moins bon film de Spider-Man en solo. L'Homme-Araignée y fait face à Max Dillon alias Electro (Jamie Foxx), en action dans des scènes peu impressionnantes, et au Bouffon Vert (Dane DeHaan), pas plus réussi que dans le Spider-Man de Sam Raimi. Ses personnages secondaires pas très bien écrits et son scénario qui dévoile mollement l'énigme entourant les parents du jeune Peter Parker, ne l'aident pas à se hisser parmi les meilleurs films de Spider-Man, et ne lui assurent que 750 millions de dollars de recette dans le monde, loin du film de 2002. Il faudra attendre 2016 pour voir la saga Spider-Man redémarrer au cinéma.
12
Venom
2018 - ETATS-UNIS - Action, Science-Fiction, Adaptation de BD, Blockbuster, La saga spider-man
RÉALISATION :  Ruben Fleischer
Le retour de Spider-Man s'étant soldé par les cartons de Spider-Man : Homecoming puis d'Avengers : Infinity War, son plus célèbre antagoniste a droit à son film solo. Où il se comporte hélas plus en héros qu'en bad guy... Dans ce blockbuster sorti en 2018, le journaliste casse-cou Eddie Brock devient donc Venom après qu'un organisme extra-terrestre (le Symbiote) lui soit rentré dans le corps. Une entité vorace et aimant la bagarre, nommée Venom, habite donc en lui. Film d'action sans trop d'enjeu, cet opus offre surtout une vision peu intéressante du célèbre méchant de l'univers Marvel. Certaines séquences de cascade ou de comédie fonctionnent, mais le peu d'épaisseur du personnage - et de son ennemi (Riz Ahmed) - lasse vite.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites