Aliens et predators

Aliens et predators
12 Films

A l'origine, il y a deux grands films qui posent les bases de la mythologie de créatures vouées à devenir incontournables : Alien, le huitième passager de Ridley Scott (1979) et Predator de John McTiernan (1987). Que ce soit dans la jungle ou dans l'espace, les humains deviennent les proies de ces créatures extraterrestres très évoluées, aussi effrayantes que fascinantes. Le succès sera tel que les deux monstres auront droit à une saga en solo, et deux films où ils s'affrontent - une idée née dans les comics Dark Horse en 1989. Entre suites, prequels, remakes cachés et crossover, les sagas Alien et Predator sont donc devenues des références et des objets de culte. 

1979 - ROYAUME-UNI - Epouvante-Horreur, Science-Fiction, Violent, Mutants, Héroïnes
RÉALISATION :  Ridley Scott
DANS L'ESPACE, PERSONNE NE VOUS ENTEND CRIER - Le film qui a tout changé. Quand Alien, le huitième passager sort en 1979, la surprise est totale et spectaculaire. Ridley Scott n'a réalisé qu'un petit film, Sigourney Weaver n'est personne, la science-fiction montre d'ordinaire des vaisseaux étincelants et des héros, et l'idée d'une créature qui bouleverse si profondément l'idée de gestation, d'altérité et de sexualité n'a rien d'ordinaire. L'histoire du vaisseau Nostromo, qui suit un signal de détresse sur le chemin de retour vers la Terre, et fait une horrible découverte, est depuis entrée dans l'histoire du cinéma, de ses coursives sombres à ses oeufs cauchemardesques, de son chat innocent à son droïde terrifiant. La mise en scène de Ridley Scott, la musique de Jerry Goldsmith, l'interprétation sensationnelle de Sigourney Weaver : tout était là pour permettre au xénomorphe imaginé par Giger, de devenir une figure incontournable de la science-fiction. Un monument, pur et simple.
1986 - ROYAUME-UNI - Science-Fiction, Epouvante-Horreur, Monstres, Aliens, Héroïnes
RÉALISATION :  James Cameron
RIPLEY EST DE RETOUR... ET LES ALIENS AUSSI - Comment réussir la suite d'un film si puissant et important ? James Cameron a offert la meilleure des réponses : ne pas copier, et réinventer pour poser son empreinte. Aliens, le retour fait donc retrouver Ellen Ripley, rescapée du cauchemar du Nostromo, qui décide d'affronter son traumatisme en replongeant dans l'horreur avec un groupe de soldats. Direction LV-426, planète aperçue dans le premier film, qui abrite désormais des familles de colons... et des centaines d'aliens. Entre les mains du réalisateur de Terminator et Abyss, Ripley devient une guerrière magnifique, mise en scène avec intelligence et en miroir, dans sa maternité, avec la jeune Newt et la reine Alien. Un monument du cinéma d'action, spectaculaire et intense, souvent copié mais jamais égalé, qui a permis à Sigourney Weaver d'être nommée à l'Oscar de la meilleure actrice - chose rare pour le cinéma de science-fiction.
1992 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Mondes futurs, Monstres, Aliens
RÉALISATION :  David Fincher
ELLE CROYAIT EN ÊTRE DÉBARRASSÉ… IL EST DE RETOUR ! - Si Alien 3 est souvent considéré comme l'un des épisodes les moins aimés, c'est d'abord parce qu'il a survécu à une production chaotique. Première version de Vincent Ward (avec une planète-monastère en bois) abandonnée, budget qui a grimpé avant même le tournage, conflits entre le réalisateur David Fincher et les producteurs, tournage rallongé pour rectifier le tir, montage compliqué qui a profondément changé le sens de l'histoire : Alien 3 est un cas d'école. La version Assembly Cut dévoilée en 2003 laisse entrevoir ce que le futur réalisateur de Seven et The Social Network (qui a quasi renié le film depuis, et n'a donc jamais signé de director's cut) avait en tête. En l'état, le film est imparfait certes, mais reste un opus crépusculaire, fascinant et torturé. Sigourney Weaver incarne une Ripley plus sombre, qui rencontre son destin dans une conclusion mémorable.
1997 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Surnaturel, Espace, Violent
RÉALISATION :  Jean-Pierre Jeunet
ON LE CROYAIT ÉTEINT, IL EST DE RETOUR. - Ripley est morte, vive Ripley. Après Alien 3, le studio cherche un moyen de lancer une suite, et ramener Sigourney Weaver. C'est Joss Whedon (le créateur de Buffy contre les vampires, futur réalisateur d'Avengers) qui écrit le scénario, et le Français Jean-Pierre Jeunet qui est choisi, en partie par l'actrice. Avec une idée claire et nette : réinventer l'univers, le pousser dans une nouvelle direction, et laisser un nouveau cinéaste poser son empreinte. Alien, la résurrection, avec aussi Winona Ryder et Ron Perlman, se démarque donc brutalement des autres. Clonée par des scientifiques fous, Ripley est utilisée pour recréer des aliens, évidemment trop féroces pour être contrôlés. Ce jeu du chat et de la souris dans un nouveau vaisseau spatial montre une héroïne bien plus étrange et déstabilisante, et une ambiguïté encore plus poussée entre les xénomorphes et elle. Des choix qui n'ont pas laissé insensibles les fans, faisant de ce quatrième opus un film qui divise. Mais un film fort et marquant, visuellement inspiré et unique en son genre.
1987 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Fantastique, La saga predator, Monstres, Aliens
RÉALISATION :  John McTiernan
BIENTOT, LA CHASSE VA COMMENCER - Inventé par les scénaristes Jim et John Thomas, chapeauté par le célèbre producteur Joel Silver et réalisé par John McTiernan (avant Piège de cristal et Last Action Hero), Predator a lui aussi marqué son époque. Le grand prédateur venu des étoiles affronte Arnold Schwarzenegger dans la jungle, devenue son territoire de chasse, et un cimetière de soldats, incapables d'affronter un ennemi si coriace et rusé. Gros succès à sa sortie en 1987, Predator a marqué le cinéma de science-fiction, imposé John McTiernan comme un réalisateur majeur, confirmé le charisme de Schwarzenegger (qui sortait de Conan, Terminator et Commando), et fait de l'extraterrestre une référence.
1991 - ETATS-UNIS - Action, Epouvante-Horreur, La saga predator, Surnaturel, Course-poursuite
RÉALISATION :  Stephen Hopkins
Trois ans après le succès de Predator, le monstre est de retour, mais sans le réalisateur John McTiernan ni Arnold Schwarzenegger. Danny Glover affronte le chasseur surpuissant dans ce deuxième épisode, qui change de décor puisque l'affrontement a lieu à Los Angeles, en 1997, en pleine guerre de gangs et pendant une vague de chaleur. Predator 2 a clairement moins convaincu, n'a pas rencontré le succès escompté, et n'a pas le statut de film culte du premier. Mais il est plutôt plaisant dans le genre, d'autant que les apparitions du Predator depuis lui ont finalement permis d'être réévalué.
2010 - ETATS-UNIS - Action, Aventure, Mutants, Jungle, La saga predator
RÉALISATION :  Nimród Antal
Entre la suite assumée et le remake pas assumé, Predators de Nimrod Antal a une place singulière dans la franchise. Produit par Robert Rodriguez (Planète terreur, Sin City), Predators suit donc un groupe de soldats, qui se retrouvent pour d'obscures raisons dans une jungle étrangère, où ils devront affronter des Predators, mais également d'autres menaces plus ou moins attendues. Le film s'amuse avec le décor, avec la mythologie des prédateurs et avec la formule des inconnus réunis malgré eux, mais reprend si clairement le film de John McTiernan qu'il ressemble à une simple pâle copie. Reste néanmoins un spectacle amusant et explosif, mené par un Adrien Brody plus musclé que jamais.
2004 - ALLEMAGNE - Science-Fiction, Fantastique, Blockbuster, Surnaturel, Nature et environnement
RÉALISATION :  Paul W.S. Anderson
LA TERRE EST LEUR AIRE DE CHASSE. - Après des cinéastes prestigieux comme Ridley Scott, James Cameron, John McTiernan, David Fincher ou encore Jean-Pierre Jeunet, le choix du réalisateur Paul Anderson (Event Horizon, Mortal Kombat, Resident Evil) en disait long sur les ambitions des studios, alors. Alien vs. Predator n'est pas là pour marquer le cinéma, mais pour s'amuser avec ces deux figures cultes, et orchestrer une guerre spectaculaire. Il est donc question d'un groupe de scientifiques qui découvre une pyramide enfouie sous les glaces de l'Arctique, laquelle est en réalité un gigantesque piège conçu par les Predators pour chasser les Aliens. Sanaa Lathan incarne une sous-Ripley, qui s'associe à un Predator en pleine puberté pour punir la méchante reine Alien. Rien de bien grandiose donc, mais assurément un cadeau et plaisir coupable pour les fans.
2008 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Action, Blockbuster, Violent, Surnaturel
RÉALISATION :  Colin Strause, Greg Strause
Après le succès d'Alien vs. Predator, une deuxième manche, inévitable. Paul Anderson est remplacé par Colin et Greg Strause, qui vont encore plus loin dans le délire avec un hybride Predator/Alien et la décision d'une violence plus frontale (le film a été interdit aux moins de 17 ans non accompagnés aux USA). Alien vs Predator : Requiem avait la ferme intention d'offrir un spectacle plus extrême, et moins sage que le précédent. Le résultat n'a pas été à la hauteur, malgré quelques scènes solides et une poignée d'images brutales et amusantes. Le succès en demi-teinte a plus ou moins enterré la franchise, définitivement oubliée avec le retour de l'Alien en 2012 dans Prometheus, et celui du Predator dans le film de 2018.
2012 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Espace, Aliens, La saga alien
RÉALISATION :  Ridley Scott
LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES POURRAIT MENER À NOTRE FIN. - Plus de trente ans après Alien, le huitième passager, le rêve : le retour du réalisateur Ridley Scott dans l'univers des xénomorphes. Exit Ellen Ripley, place à la mode des prequels, venus apporter des réponses aux questions qu'on ne veut pas forcément se poser. Des décennies avant le premier Alien, Prometheus suit donc un groupe de scientifiques qui remonte la piste des origines de l'humanité jusqu'à explorer une planète inconnue. Ce qu'ils vont y découvrir sera nettement plus effrayant et confus que prévu, puisque le cinéaste a refusé de créer un pont direct avec Alien. D'où un film bancal, qui a du mal à s'assumer et se positionne comme une réflexion sur la création via le personnage de Michael Fassbender. Noomi Rapace prend la relève dans le rôle de l'héroïne badass, tandis que le public a dressé une liste ahurissante d'incohérences et d'étrangetés dans le scénario. Prometheus a beau être visuellement réussi, doté d'une superbe ambiance, il laisse perplexe.
2017 - ETATS-UNIS - Science-Fiction, Epouvante-Horreur, La saga alien, Espace, Mondes futurs
RÉALISATION :  Ridley Scott
DANS L'ESPACE, TOUJOURS PERSONNE POUR VOUS ENTENDRE CRIER. - Prometheus a été un succès au box-office, mais a énormément divisé le public. Ridley Scott rempile sur la suite, et s'éparpille encore plus entre ses intentions (une réflexion sur la création, une volonté de rationaliser l'existence des aliens) et ce qu'il pense être l'obligation (plus d'aliens, de morts et de sang). Alien : Covenant reprend donc tout avec un nouvel équipage, une nouvelle héroïne, un nouveau vaisseau, et prend soin de zapper et enterrer à la va-vite beaucoup d'éléments majeurs de Prometheus. Le résultat est encore plus extrême, tiraillé entre un spectaculaire un peu vain, et un discours faussement profond. Alien : Covenant est un film malade, qui porte en lui les signes d'une conception chaotique. Et comme le public n'a pas suivi, et que le box-office a été très tiède, ce film avec Katherine Waterston et Michael Fassbender a en plus quasiment enterré la saga.
2018 - ETATS-UNIS - Action, Science-Fiction, La saga predator, Surnaturel, Monstres
RÉALISATION :  Shane Black
Blockbuster de science-fiction, The Predator constitue la sixième apparition du célèbre monstre sur grand écran. Sur les traces du classique du film d'action avec Arnold Schwarzenegger, ce Predator version 2018 est réalisé par Shane Black (Iron Man 3, The Nice Guys) et ambitionne d'être l'un des meilleurs volets de la saga Predator. Pour lutter contre les menaçantes formes évoluées d'extraterrestres prédateurs, plus dangereuses que jamais, qu'il donne à découvrir, une équipe de choc s'assemble : Boyd Holbrook (Logan, Narcos), Sterling K. Brown (Hotel Artemis, Black Panther), Olivia Munn (Ocean's 8, SIX), ou encore Jacob Tremblay (Ma vie avec John F. Donovan, Wonder) la composent. Nouveau film annoncé comme rempli d'action et de tension, The Predator a révélé plusieurs bandes-annonces impressionnantes.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites