La Saga Fast & Furious

La Saga Fast & Furious
10 Films

En 2001, la saga de films Fast and Furious est lancée. Elle se déroule dans le milieu des conducteurs de courses de rue clandestines. Cette liste de plus de 10 films récapitule les aventures de Dominic "Dom" Toretto, joué par Vin Diesel. Un as du volant qui se constitue une "famille" pour lutter contre des criminels et des terroristes. Tous les Fast and Furious sont des blockbusters. Ils offrent des cascades en voiture ou autres véhicules toujours plus impressionnantes. Leurs scènes de course-poursuite marquent aussi beaucoup. Certains de leurs personnages restent emblématiques, telle Letty (Michelle Rodriguez). On pense aussi à Brian O'Conner, disparu après que celui qui le jouait, Paul Walker, soit mort. Dom et sa bande vont être au cinéma pour quelques années encore. Ils font partie de ceux qui règnent sur le genre du film d’action. Le premier spin-off, mettant en scène Hobbs (Dwayne Johnson) et Shaw (Jason Statham), est sorti en 2019.

The Fast and the Furious
2001 - ETATS-UNIS - Thriller, Action, Suspense, Courses poursuites, La saga fast & furious
RÉALISATION :  Rob Cohen

critique presse :

2.9/5

LA COURSE À L'ADRÉNALINE, AU PÉRIL DE LEUR VIE. - En 2001, une production d’action vient s’imposer au sein du box-office mondial. Fast And Furious brosse une histoire classique de policier infiltré, qui découvre que ceux sur lesquels il enquête ne sont en fait pas vraiment des délinquants. Ce long-métrage a l’intelligence d’avoir pour sujet un milieu pas tellement déjà-vu, à l’époque à l’écran. Il prend place parmi les conducteurs noctambules fous de vitesse et de rodéos routiers. Son deuxième atout réside dans son casting. Le film révèle pour de bon Vin Diesel et fait de lui une star. Il assoit également le statut de Paul Walker en tant que jeune acteur rentable d’Hollywood. Nul ne se doute qu’une foule de séquelles vont suivre, alors.
2 Fast 2 Furious
2003 - ETATS-UNIS - Action, Thriller, Suspense, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  John Singleton

critique presse :

1.9/5

PAS DE RÈGLE. PAS DE LIMITE DE VITESSE. - Ce 2 Fast 2 Furious débarque en salles peu de temps après son prédécesseur. Son héros est cette fois juste Brian. Cette séquelle démarre bien, mais cale un peu hélas ensuite. Malgré Eva Mendes, et le rappeur Tyrese Gibson en méchant, elle fait tout de même moins de chiffre qu’espéré. Beaucoup la jugent peu réussie, notamment du fait de son scénario aux rebondissements assez grossiers. En conséquence, l’opus numéro trois sera produit pour moins de frais. Et à ce moment-là de l’histoire de la franchise aux voitures folles, personne ne pense encore non plus que tout va se précipiter et que les compteurs vont s’affoler.
The Fast and the Furious : Tokyo drift
2006 - ETATS-UNIS - Thriller, Policier, La saga fast & furious, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  Justin Lin
ACTEURS :  Lucas Black, Nathalie Kelley, Sung Kang

critique presse :

2.3/5

DANS LES RUES DE TOKYO, LES DÉRAPAGES N'ONT PAS DE FRONTIÈRES. - A l’été 2006, les producteurs n’ont pas de grands projets en ce qui concerne les cylindrées rugissantes. Ils produisent donc un épisode plus modeste. Son intrigue déplace les courses au sein de la capitale du Japon. Exit le casting de base, et place, à la réalisation, à Justin Lin. L’aventure aurait pu s’arrêter là. D’autant plus que le score n’est, comme prévu, pas faramineux : ce Tokyo Drift réalise les plus faibles chiffres de la suite de longs-métrages. Cependant, cet opus change tout. En effet, Vin Diesel y fait une apparition à la fin. Or il était absent de 2 Fast 2 Furious. Ce signe lancé, les aventures peuvent reprendre. Quant au réalisateur, il sera rappelé pour diriger d’autres volets.
2009 - ETATS-UNIS - Action, La saga fast & furious, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  Justin Lin
ACTEURS :  Ron Yuan, Gal Gadot, Liza Lapira

critique presse :

2.3/5

RETOUR AUX SOURCES POUR LES AS DU VOLANT. - Ce quatrième scénario reste surtout celui qui permet les retrouvailles avec toute la bande de départ. Gal Gadot, la future interprète de Wonder Woman au cinéma au sein de l’univers DC, s’illustre également ici. Redéplacée dans les rues de Los Angeles, la franchise commence à prendre pour de bon ses marques. L’univers s’impose au final dans le cœur du public, qui redemande du divertissement rapide et nerveux. Les producteurs ont aussi l’intelligence de rappeler Justin Lin pour assurer la réalisation.
Fast five
2011 - ETATS-UNIS - Thriller, Action, La saga fast & furious, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  Justin Lin

critique presse :

3.3/5

PASSEZ LA CINQUIÈME. - Cette cinquième compilation d’exploits de la « famille » motorisée voit les héros jouer la carte du « dernier gros coup pour partir tranquille ». La nouveauté de taille réside dans la présence d’un antagoniste : l’agent Luke HobbsPour l’incarner, les producteurs convoquent rien de moins que Dwayne Johnson, alias The Rock. A l’époque, l’ancien catcheur n’est pas encore la star de films d’action la plus adulée du XXIe siècle. Son face-à-face ici avec son concurrent Vin Diesel marque les esprits. Sans oublier les sacro-saintes cascades en bolides, toujours plus invraisemblables et réclamées par le public.
The Fast and The Furious 6
2013 - ETATS-UNIS - Policier, Aventure, La saga fast & furious, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  Justin Lin

critique presse :

3.1/5

TOUS LES CHEMINS MENENT A DOM. - Dans cette sixième course folle, le groupe rangé des cylindrées est obligé de revenir sur le devant de la scène. Son objectif : affronter une autre équipe aux mêmes armes qu’eux. Le meneur : Owen Shaw (personnage joué par Luke Evans, et portant le même nom que le protagoniste incarné par Jason Statham plus tard). Son acolyte : Letty, star féminine du long-métrage de départ. L’arbitre sera Luke Hobbs, qui promet la liberté en cas de victoire à ceux qu’il pourchassait, et passe de plus en plus de leur côté.
Furious 7
2015 - ETATS-UNIS - Action, Vengeance, Voitures et courses-poursuites, La saga fast & furious
RÉALISATION :  James Wan

critique presse :

3.4/5

LA VENGEANCE EST PROCHE SUR LE BITUME. - En 2015, le septième grand cirque des fous de l’accélérateur entre en piste. Il est chargé avec un fort capital émotion car il permet de voir Paul Walker pour la dernière fois. L’acteur était en effet mort à la fin 2013. Cette fois, c’est James Wan qui reprend les rênes. Cinéaste d’horreur prodige – il est le signataire de Saw, Insidious et Conjuring – il s’essaye au très gros projet ciné, avec succès. Avec notamment à la clé, l’iconique séquence des voitures larguées depuis le ciel. Dans cet opus, face à Jason Statham qui s’impose en Deckard Shaw, tout le monde est là, de surcroît. Même les rappeurs Ludacris et Tyrese Gibson. Un pari qui finit roi des entrées, comme ses concepteurs l’avaient prévu.
Fast & Furious 8
2017 - ETATS-UNIS - Action, Blockbuster, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  F. Gary Gray

critique presse :

2.8/5

AU VOLANT, LA VRAISEMBLANCE N'A PLUS DE LIMITES. - Un nouveau changement de réalisateur a lieu, pour cette huitième aventure. C’est F. Gary Gray (Braquage à l’anglaise, Straight outta Compton) qui prend la relève. Charlize Theron s’impose en méchante. Au cœur du scénario, on retrouve la trahison supposée de Dominic. Avec entre autres la spectaculaire course-poursuite sur la banquise. Un nouveau succès titanesque, au final. Avec aussi des critiques de plus en plus convaincus globalement, finissant par trouver un peu d’âme à ces exploits. Et surtout, des spectateurs fans plus que jamais accrochés aux personnages.
F9
2021 - ETATS-UNIS - Action, Blockbuster, Courses poursuites, Voitures et courses-poursuites
RÉALISATION :  Justin Lin

critique presse :

2.9/5

PLUS DE DWAYNE, PLUS DE JASON, PLUS DE PAUL : UNIQUEMENT VIN ET CEUX QU'IL AIME. - Une nouvelle star se dresse, au sein de l’univers motorisé. Le catcheur John Cena est le méchant, dans cette neuvième histoire. Il incarne Jakob, le frère de Toretto, qui revient se venger de lui. Cet opus-ci en rajoute dans les cascades. Il a la particularité de fonctionner extrêmement bien côté entrées mais sans atteindre les sommets hélas. Ses deux prédécesseurs avaient franchi la barre du milliard au final. Lui stagne à moins de 800 millions de dollars glanés. La rencontre entre les deux vedettes convoquées peine à produire les étincelles espérées. Les fans, eux, apprécient le scénario sans le trouver incroyable non plus. Il reste deux longs-métrages à assurer.
Fast & Furious : spin-off Hobbs & Shaw
2019 - ETATS-UNIS - Action, Blockbuster, Buddy movie, Courses poursuites
RÉALISATION :  David Leitch

critique presse :

3/5

BAD GUYS HIER, HÉROS AUJOURD'HUI. - L’histoire étant un peu à court de carburant, un spin-off s’impose. Anciens ennemis, Hobbs et Shaw s’allient désormais. Face à eux, seul Idris Elba peut résister. Ce « bad guy of the story » a subi cette fois des modifications génétiques qui ont augmenté ses capacités. C’est David Leitch qui endosse par ailleurs la casquette de maître d’œuvre sur le tournage. Révélé par John Wick (co-signé avec Chad Stahelski), il s’est ensuite illustré sur Atomic Blonde et Deadpool 2. Le pari fonctionne. Toujours moins crédible côté lois de la physique, ce scénario dérivé offre des scènes impressionnantes. Le monde de la franchise F&F semble devoir s’étendre encore.

Quel est le meilleur Fast And Furious ?

Répondre à cette question de manière exacte n’est pas évident. D’une part les fans de la franchise ont souvent tous leur épisode favori. Certains des volets sont globalement moins appréciés, bien entendu : on peut penser à 2 Fast 2 Furious ou à Fast And Furious 3 : Tokyo Drift. Cependant, les amoureux des aventures de Dom Toretto ont souvent leur épisode fétiche. D’autre part, pour certains pas mal des volets de la série de films se valent entre eux, côté qualité. On pourrait avancer que ce titre de champion pourrait revenir à Fast And Furious 7. Outre sa spectaculaire course-poursuite dans la forêt, il contient la dernière apparition de Paul Walker en tant que Brian O’Conner. Il a donc une valeur sentimentale forte, pour beaucoup de fans. Certains de ces derniers préféreront néanmoins l’opus 1, moins spectaculaire mais plus rafraîchissant.

Quel est le Fast And Furious qui a obtenu le plus de succès au box-office international ?

Il s’agit de Fast And Furious 7. Il a été le premier volet de la franchise à dépasser le milliard de dollars de recettes au box-office international. Il a terminé sa carrière à plus de 1,5 milliards engrangés. Son successeur a lui aussi réussi à dépasser le milliard, mais a culminé seulement à près de 1,3 milliards à la fin de son exploitation. A noter que la séquelle et le spin-off qui l’ont suivi n’ont pas réitéré cet exploit. La saga de Dominic Toretto n’est pas finie cependant : d’autres milliards sont donc à prévoir.

Quel est le bon ordre pour regarder la saga Fast and Furious ?

La suite de blockbusters mettant en scène les fous du volant menés par Vin Diesel est à regarder dans l’ordre. Il y a des volets sans ses acteurs centraux : le Fast and Furious 3, titré Tokyo Drift, notamment, dans lequel les personnages centraux n’étaient pas les mêmes qu’avant. Cependant ce troisième épisode n'est pas dispensable. L'apparition de Dom dedans a donné son vrai point de départ à la saga, en effet. C’est lui qui lui a permis d'être ce qu'elle est au final. La série de films reste à regarder dans l'ordre. C'est la seule solution pour voir grandir et évoluer la "famille" menée par Vin Diesel/Dominic Toretto, au centre de l'histoire. Le spin-off Hobbs and Shaw doit être vu, lui, au minimum après Fast And Furious 6 : c’est dans ce dernier que Shaw est introduit.

Quelles plateformes permettent de regarder tous les épisodes de la série de blockbusters Fast & Furious ?

Les sept premiers volets de la série de longs-métrages sont à voir sur Amazon Prime Video. Ce n’est pas le cas des suivants. Les huitième et neuvième compilations d’exploits de Dominic Toretto et de sa famille sont à regarder en DVD, Blu-Ray ou 4K UHD. Ils sont également achetables ou louables sur d’autres sites de VOD. Il en va de même pour l’aventure dérivée mettant en scène le duo Statham/Johnson.

Quelle est la date de sortie de Fast and Furious 10 et sera-t-il le dernier ?

Le dixième Fast and Furious a sa date de sortie prévue le 24 mai 2023 dans les salles de cinéma françaises. Il s’appelle Fast X pour le moment et est réalisé par Louis Leterrier (aux commandes de L’Incroyable Hulk, mais également d’épisodes de Lupin). Ce long-métrage sera encore suivi par un volet supplémentaire. C'est le onzième film qui clôturera la saga. Sa sortie est prévue pour 2024, soit vingt-trois ans après le tout premier opus. Après, de potentiels spin-offs supplémentaires restent bien entendu à l’étude.

Peut-on dire que Fast & Furious est la meilleure suite de blockbusters d’action du cinéma ?

Il n’est pas simple de répondre à cette question de manière définitive. Les impressionnants exploits de Dominic Toretto et de ses compères ont en effet des concurrents sérieux. On peut notamment penser à Mission : Impossible, et à son univers haletant au centre duquel on retrouve Tom Cruise. Parmi les plus anciens représentants du genre, Die Hard est également à prendre en compte. Cependant, cette suite de films-là a des derniers volets qui ont moins convaincu. Comparé au monde de Mission : Impossible, celui de Fast & Furious fait le poids. La réponse finale dépend donc de la sensibilité de chaque spectateur. Les deux séries de blockbusters ont des atmosphères et des personnages très différents. Ce qui prouve bien que la saga de films Fast And Furious a son identité à elle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites