Fast & Furious

    |  61 |
    J'aime:
    LA COURSE À L'ADRÉNALINE, AU PÉRIL DE LEUR VIE - Porté par, entre autres, Vin Diesel et Paul Walker, Fast & Furious est un film d'action explosif qui nous entraîne à 200 à l'heure dans la mission d'infiltration de Brian, jeune policier, dans la bande de Dominic Toretto, suspectée d'être à l'origine de plusieurs attaques de camions, au même titre que la bande rivale de Johnny Tran. Chaque nuit, Dominic Toretto et sa bande conquièrent les rues à bord de leurs voitures...
    Affiche du film Fast & Furious
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Fast & Furious

    UTILISATEURS
    (3.45 pour 381 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 47min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Fast & Furious : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film xXx
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Transporteur
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 2 Fast 2 Furious
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Fast &amp; Furious : Tokyo Drift
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Fast &amp; Furious 4
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Fast &amp; Furious 5
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Fast & Furious

    La nuit tombée, Dominic Toretto règne sur les rues de Los Angeles à la tête d'une équipe de fidèles qui partagent son goût du risque, sa passion de la vitesse et son culte des voitures de sport lancées à plus de 250 km/h dans des rodéos urbains d'une rare violence. Ses journées sont consacrées à bricoler et à relooker des modèles haut de gamme, à les rendre toujours plus performants et plus voyants, à organiser des joutes illicites où de nombreux candidats s'affrontent sans merci sous le regard énamouré de leurs groupies. A la suite de plusieurs attaques de camions, la police de L.A. décide d'enquêter sur le milieu des street racers. Brian, un jeune policier, est chargé d'inflitrer la bande de Toretto, qui figure, avec celle de son rival Johnny Tran, au premier rang des suspects.

    Photos du film Fast & Furious

    Ajouter une photo du film Fast & Furious

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Fast & Furious
    Fast & Furious - BA VF
    Bande-annonce VF
    19277 Vues

    Listes avec le film Fast & Furious

    Ajouter une liste au film Fast & Furious
    A l'âge d'or des effets spéciaux et des écrans de cinéma géants, les amateurs de films d'action, de courses-poursuites et de grosses voitures adeptes des dérapages et des accidents de la...
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Fast & Furious
    capitainearkham
    Le 04/06/2013
    29 critiques
    Rob Cohen signe là un film qui restera comme le symbole d’un amour de la personnalisation automobile, sans pour autant que le film en lui-même, soit un exemple cinématographique d’importance. J’entends par là que The Fast and Furious est un film d’initié, satisfaisant du point de vue du sujet qu’il développe mais peu encourageant de par son pur traitement cinématographique. Un film à la mode donc, qui donnera naissance, de par la popularité du Tuning auto et de Vin Diesel, même si celui-ci s’esquive sur les deux opus suivant, à une franchise lucrative et toujours dans l’aire du temps. Une franchise qui d’ailleurs, contrairement aux coutumes, semble s’améliorer au fil du temps. Oui, ici, les débuts sont laborieux. Si l’on peine concrètement à s’attacher aux personnages, peu charismatiques, l’on se consolera pourtant avec une vision de l’automobile personnalisée et inventive, le Tuning. The Fast and Furious de Rob Cohen prend aussi malheureusement souvent des allures de clips vidéo, lisse comme une marre, d’avantage lors d’une première partie sans réelles convictions qui verra débarquer le premier rodéo urbain, filmé sans la moindre inspiration, pire encore, avec les pieds et assorti d’effets visuels cradingues. L’on notera aussi une présence accrue de la bande musicale, assourdissante et tuant dans l’œuf quelques scènes qui aurait eu la possibilité d’être meilleur. Tout s’améliore un tantinet par la suite, lorsque l’on entre concrètement dans le vif du sujet. Oui, outre les rodéos routiers, c’est vers les activités parallèles de Dom Torreto que l’on se concentre, du côté de l’intrigue purement policière en somme. Là c’est plus satisfaisant, sans pour autant que Cohen transcende une intrigue relativement plate, qui aura là encore, le bénéfice du fun et de la vitesse. Bref, les amoureux de moteurs aimeront sûrement, les autres nettement moins. Pour ma part, si les bagnoles prennent une place prépondérante dans mes centres d’intérêt, elles n’esquivent pas ici la maigreur cinématographique, le cinéma étant sans doute mon centre d’intérêt premier. En somme, le film est une pâle intrigue policière surfant sur la vague du Tuning, un effet de mode qui sauve le film de l’anonymat. Pour ne pas exclusivement cracher dans la soupe et pour y voir du positif, disons tout de même que certaines séquences sont agréable à l’œil, du sprint final entre la japonaise suréquipée et la Muscle Car US débridée en passant par une bonne partie de la dernière attaque d’un poids lourd, Rob Cohen remplit son contrat en assurant le show. Non pas que le film soit si spectaculaire que ça, mais les apparences sont sauves et le divertissement plus ou moins assuré. L’on note par ailleurs qu’ici les principaux protagonistes de la franchise sont réunis, Vin Diesel, la réelle star devant un Paul Walker tout timide, fait office de catalyseur au casting et son éviction momentanée sur les deux suites de ce film en fera souffrir la franchise, financièrement parlant. En revanche, le personnage de Brian, Paul Walker, en profitera pour prendre du galon, pour s’appliquer d’avantage à donner de la substance à son personnage. Cela donnant lieu à des opus d’aujourd’hui, plus percutant. Enfin, ici c’est un début, et il faut bien commencer par quelque chose. Dommage simplement que Cohen ait prit le parti d’en faire un film de mode, un film emplit d’image bonne à illustrer des clips Hip Hop US.

    Site web:  http://capitainearkham.over-blog.com/article-fast-and-furious-the-fast-and-the-furious-rob-cohen-2001-118274592.html
    NP212
    Le 31/01/2014
    27 critiques
    Très novateur dans son genre, ce film à quand même déclanché une révolution dans le monde du tunning et c'est nottament grace à Rob Cohen que Norauto a été sauvé du plan social. Pour le reste, c'est un film plus Kikoulol que concret.

    Mention spéciale pour Rodriguez qui signe ici le début du carrière tout en sueur. Et Ca franchement moi j'adore.

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites