Douleur et gloire

Synopsis et Consensus de la critique

Avec Douleur et gloire, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar signe un drame semé d'éléments autobiographiques. Le cinéaste qui signa Tout sur ma mère, Parle avec elle et Volver, dirige ici Antonio Banderas - Prix d'interprétation masculine à Cannes 2019 pour ce rôle - avec qui il travailla précédemment dans sept films. L'acteur incarne ici un réalisateur vieillissant et fatigué, qui recroise son comédien fétiche (Asier Etxeandia, vu dans Etreintes brisées), un ancien amour fou (Leonardo Sbaraglia, vu dans Vies brûlées ou Les Nouveaux Sauvages), et sa mère, vue en souvenirs (Penélope Cruz, star dans Everybody knows). Un film dramatique très applaudi par la critique comme le public.

Dolor y Gloria

critique du public :

3,7

critique presse :

4,4

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites