La saga Rambo

La saga Rambo
5 Films

Au début des années 80, un nouveau héros américain naît sur les écrans de cinéma : John Rambo. Ce vétéran de la guerre du Vietnam expert au combat (joué par Sylvester Stallone) est d'abord mis au centre d'un film d'action dramatique à succès, qui lui fait affronter les forces de l'ordre et évoque les traumatismes éprouvés par les soldats. Les deux volets suivants, entre action pure et film de guerre, l'enverront combattre à nouveau pour la patrie, au Vietnam puis contre les soviétiques. Avant qu'il reprenne du service à partir de 2008, pour une mission en Birmanie (dans John Rambo) puis pour affronter un cartel (Rambo : Last Blood)... Combats, explosions, scènes sanglantes : la saga Rambo a su s'imposer au sein du cinéma d'action et de divertissement.

1
Rambo
1983 - ETATS-UNIS - Action, Thriller, Violent, Courses poursuites, Chasse à l'homme
RÉALISATION :  Ted Kotcheff
En 1982, Rambo premier du nom (dont le titre original est simplement First Blood) réalise un carton public (en engrangeant 125 millions de dollars de recettes pour 15 millions de budget) et permet à Sylvester Stallone de conforter son statut d'acteur star après Rocky. Film dramatique avec des scènes d'action suivant un ancien soldat revenu de la guerre du Vietnam, et incapable de retrouver une place dans la société américaine, il transpose un roman de David Morrell, et marque grâce à son thème, à Stallone, à la réalisation efficace de Ted Kotcheff et à la musique de Jerry Goldsmith. Avec, face à l'ex-combattant traqué John Rambo, le colonel Trautman joué par Richard Crenna.
1985 - ETATS-UNIS - Action, Thriller, Violent, Guerre du Vietnam, Guerre Froide
RÉALISATION :  George P. Cosmatos
Suite au succès du premier opus - qui se place, côté qualité, au haut du top des meilleurs films de la saga Rambo - les producteurs ne chôment pas et cette suite voit le jour trois ans plus tard. Rambo II : la Mission marque le basculement de la série de films dans le côté action pure et dure. Libéré de prison pour aller sauver des prisonniers américains restés au Vietnam, le héros venu des Etats-Unis se frotte aux communistes avec tout un arsenal d'armes à feu... Nouveau grand succès (avec 300 millions de recettes pour 44 millions de budget), cette suite a la particularité d'avoir un scénario de départ signé James Cameron.
1988 - ETATS-UNIS - Action, Thriller, Guerre Froide, Baston, Nanar
RÉALISATION :  Peter MacDonald
Rambo III sort trois ans après le second volet de la saga Rambo, et réalise à son tour un bon score au box-office mondial (189 millions de recettes, pour 63 millions de budget). Désormais tournée toute entière vers le territoire du film d'action pur, assez loin du climat de son premier volet, la franchise Rambo voit cette fois son héros aller combattre en Afghanistan, et y défaire les russes communistes qui y occupent le terrain, pour la gloire des valeurs des Etats-Unis. Prise au deuxième degré, cette production garde un côté sympathique, malgré le Razzie Award du Pire acteur qu'elle fit gagner à Stallone.
2008 - ALLEMAGNE - Action, Thriller, Violent, Courses poursuites, Blockbuster
RÉALISATION :  Sylvester Stallone
LES VRAIS HÉROS NE MEURENT JAMAIS... - Vingt ans après Rambo III, ce quatrième film à mettre en scène l'ancien du Vietnam devenu guerrier indestructible sort en salles et parvient à marquer les esprits, autant par sa violence sèche et à la limite du gore que par son atmosphère assez crépusculaire et triste, aux limites de la sincérité pour certains. Interprété mais aussi réalisé par Sylvester Stallone, John Rambo n'apparaît pas comme un blockbuster d'action destiné à engranger les millions (il s'en tire, au passage, avec un score modeste sans être honteux, au box-office) mais plutôt comme une conclusion offerte au personnage et à sa saga de films. Sans se placer au haut du top des meilleurs films de la saga Rambo, ce volet envoie le combattant en Birmanie, pour tacler les militaires qui dirigent le pays...
2019 - ETATS-UNIS - Action, Vengeance, Violent, Trafic de drogue
RÉALISATION :  Adrian Grunberg
En 2019, Sylvester Stallone a 73 ans. L'occasion de faire revenir à l'écran, une toute dernière fois (le premier Rambo s'intitulait juste First Blood en VO), l'un des personnages emblématiques de sa carrière, à destination des spectateurs frappés par la vague de nostalgie ambiente. Rambo : Last Blood se présente donc, lui, comme un blockbuster d'action désireux d'en mettre plein la vue côté combats (la violence y monte d'un cran par rapport à John Rambo), et verse au passage une louche (controversée) de patriotisme, hérité du cinéma des années 80, dans son scénario, qui voit l'increvable héros partir au Mexique sur les traces d'une dispaarue, puis recevoir chez lui, à la dure, les membres d'un cartel... Pas le volet à placer tout en haut du top des meilleurs films de la saga Rambo, mais un film d'action sans prise de tête, réalisé par un ancien assistant de Mel Gibson.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites