La saga Rocky

    Photo liste La saga Rocky
    Par movie
    8 Films
    Vues: 2123
    Favoris: 0

    La success story de Rocky à l'écran, c'est aussi celle de Sylvester Stallone dans la vie. Acteur et scénariste du premier film sorti en 1976, il a créé un personnage iconique, qui continue de nourrir l'imaginaire 40 ans après. De Rocky 2 : La Revanche à Creed en passant par Rocky Balboa, le boxeur a traversé de nombreuses épreuves, avec des hauts et des bas. La sortie de Creed 2, avec Michael B. Jordan et Dolph Lundgren, est encore un événement en 2019. Retour sur cette saga légendaire.



    1
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    1976  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    A l'époque, Sylvester Stallone n'est personne. Inspiré par le combat entre Mohamed Ali et Chuck Wepner, il imagine l'histoire d'un boxeur miraculeux, et l'écrit en quelques jours pour convaincre les producteurs. Transformé en véritable success story, avec notamment une fin plus héroïque, Rocky devient un succès phénoménal : 1 million de dollars de budget et plus de 225 millions au box-office. Le film de John G. Avildsen va jusqu'aux Oscars, où il remporte trois prix (Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur montage). La carrière de Stallone (qui a lutté pour avoir le premier rôle, là où le studio voulait un nom plus connu) est lancée, et c'est un personnage iconique qui est né.
    2
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    1979  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    L'inévitable suite. D'abord intitulé Rocky II : Redemption, le film est proposé au réalisateur du premier, trop occupé sur Saturday Night Fever. Stallone se place alors en première ligne et convainc les producteurs de lui laisser sa chance, là encore. Le voilà donc acteur, réalisateur et scénariste de la suite, où Rocky Balboa affronte à nouveau Apollo Creed, pour l'honneur et sur fond de drame personnel. Le succès est encore au rendez-vous avec plus de 200 millions récoltés en salles. Pas d'Oscar sur ce match néanmoins.
    3
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    1982  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    On prend les mêmes et on recommence. Sylvester Stallone rempile comme acteur, réalisateur et scénariste de Rocky 3, où Rocky Balboa est désormais un champion du monde respecté. Il remonte sur le ring trop confiant et trouve en Clubber Lang un nouveau défi. Mister T. et le célèbre Eye of the Tiger de Survivor (chanson nommée aux Oscars), Rocky III est un épisode culte. Le succès est encore plus grand, avec plus de 270 millions au box-office.

    4
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    1985  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    Sylvester Stallone rempile comme réalisateur, scénariste et acteur pour affronter Ivan Dragon dans Rocky IV, l'un des épisodes les plus appréciés des fans. Empreint d'une naïveté très ancrée dans l'Amérique des années 80, ce quatrième opus met en scène l'affrontement aussi spectaculaire que grotesque entre les USA et la Russie, avec un duel Stallone-Dolph Lundgren resté mythique. Mort tragique, KGB, robot, victoire de l'héroïsme américain : Roccky IV a repoussé les limites du bon goût dans la saga, mais demeure un pur plaisir.
    5
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    1990  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    Communément considéré comme le pire épisode de la saga, Rocky V en est aussi le plus petit succès. Après lui, la franchise s'arrêtera d'ailleurs un moment. Il y avait pourtant une volonté claire de revenir aux sources, avec un Rocky Balboa désoeuvré, de retour à Philadelphie, à nouveau filmé par John G. Avildsen, le réalisateur du premier film de la saga. Mais cette bonne volonté reste trop faible à l'écran, Rocky 5 est l'épisode mou, mal rythmé, qui manque de vie et de force.

    6
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    2006  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    Increvable Rocky. 16 ans après l'échec de Rocky V, Sylvester Stallone est de retour, comme réalisateur, scénariste et acteur. Personne n'y croyait réellement, et pourtant Rocky Balboa est l'un des meilleurs épisodes de la saga. Le film rejoue encore une fois la carte de la déchéance avec un Rocky veuf, qui mène une vie modeste à Philadelphie, et tient un restaurant en ayant laissé la boxe derrière lui. Il remontera sur le ring pour affronter un jeune champion, et retrouver goût à la vie. Un film particulièrement mélancolique et puissant, surtout pour les fans de la saga qui voient leur icône ridée et abîmée, mais encore une fois magnifiée par son combat.
    7
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    2015  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    Encore et encore le retour. Après le beau Rocky Balboa, la franchise a trouvé une parade pour revenir, cette fois autour du fils d'Apollo Creed, Adonis. Ecrit avec efficacité, malgré ses grosses ficelles mélo, Creed : L'héritage de Rocky Balboa a agréablement surpris son monde. Le talent de la nouvelle garde (l'acteur Michael B. Jordan et le réalisateur Ryan Coogler, qui se retrouveront sur le carton Black Panther) y est pour beaucoup, tandis que le film a l'intelligence de ne pas trop se répéter, et replacer Sylvester Stallone au second plan sans le trahir. Un succès qui a prouvé que la saga Rocky était loin d'être enterrée.
    8
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    RÉALISATION : 
    ANNÉE : 
    2018  
    PAYS : 
    Etats-Unis
    L'inévitable suite, et l'inévitable déception. En voulant se raccrocher à la saga d'hier avec le retour d'Ivan Drago qui débarque avec son fils, Creed II a pris le risque d'abîmer l'aura de Creed premier du nom. Le réalisateur Ryan Coogler n'est plus là, et le film en prend un sacré coup en terme d'énergie et force, notamment dans les combats. Ici, c'est le duo Dolph Lundgren-Florian Munteanu qui brille le plus, tandis que Sylvester Stallone revient sous la lumière. Mais Creed, lui, devient le point faible. Un comble vu le titre.

    Commentaires

    Ajouter un commentaire à la liste La saga Rocky
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites