Astérix & Obélix au cinéma

Astérix & Obélix au cinéma
14 Films

Les Aventures d'Astérix le Gaulois, imaginées par René Goscinny et Albert Uderzo dans les années 60, comptent parmi les meilleures bandes dessinées françaises. Entre jeux de mots, références historiques et satiriques, et bagarre, elles imposent un univers inoubliable, vite transposé sur le grand écran. Astérix et Obélix au cinéma, c'est d'abord une suite de dessins animés à succès : Les 12 Travaux d'Astérix, Astérix chez les Bretons...  Quarante ans après sa première parution, Astérix est ensuite le héros d'un premier film avec de vrais acteurs : Astérix et Obélix contre César, suivi par Mission Cléopâtre. Et en 2018, le film d'animation Astérix : le Secret de la potion magique arrive sur les écrans, tout en images de synthèse. Astérix a cinquante ans de carrière au cinéma, il est temps de revenir sur toutes ses adaptations, pour dresser le top des meilleurs films avec Astérix et Obélix, du meilleur au moins convaincant.

2002 - ALLEMAGNE - Comédie, Drôle, Antiquité, Personnage historique
RÉALISATION :  Alain Chabat
CASTING 5 ÉTOILES POUR CETTE ADAPTATION ILLARANTE D'ASTÉRIX ET OBÉLIX - Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre reste la meilleure transposition d'Astérix au cinéma. Dans cette comédie qu'il réalise, et où il joue Jules César, Alain Chabat (RRRrrrr !!!) imprime son humour absurde dans les aventures du Gaulois moustachu. Adaptant le célèbre album Astérix et Cléopâtre, le film est émaillé de scènes où Numérobis (Jamel Debbouze) vole la vedette. Avec aussi Gérard Depardieu en parfait Obélix, et Christian Clavier en Astérix. Cette comédie aux 14 millions d'entrées, arrivée après Astérix et Obélix contre César, se pose comme la meilleure adaptation avec de vrais acteurs du monde du petit Gaulois. Et comme l'une des meilleures comédies françaises.
1976 - FRANCE - Aventure, Animation, Antiquité, Adaptation de BD, Astérix et Obélix
Sorti en 1976, Les Douze Travaux d'Astérix est le troisième long-métrage d'animation adapté de la bande dessinée, après Astérix le Gaulois et Astérix et Cléopâtre. Fondé sur un scénario original, où Jules César met les irréductibles Gaulois au défi de prouver qu'ils sont des dieux, il reste émaillé de scènes qui compensent son animation vieillie, comme la Maison qui rend fou, ou le Repas des Titans, consommé par Obélix. Réalisé par René Goscinny et Albert Uderzo eux-mêmes, il offre une aventure rythmée, avec Roger Carel au doublage d'Astérix. Un succès à sa sortie (avec 2 millions d'entrées), qui continue d'enchanter lors de sa diffusion télé à Noël.
2014 - FRANCE - Aventure, Animation, Drôle, Antiquité, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Alexandre Astier, Louis Clichy
UN FILM AVEC DES SUPER HEROS - En 2014, avec cette adaptation de l'album Le Domaine des dieux, Astérix fait son entrée dans l'animation en images de synthèse. Accueilli comme l'un des meilleurs films d'Astérix, ce Domaine... est coréalisé et coécrit par Alexandre Astier (à l'origine de Kaamelott), et mêle à l'humour de la BD des réflexions satiriques actuelles. Jules César fait construire à côté des Gaulois mangeurs de sangliers des immeubles de luxe, qui leur sont promis s'ils acceptent la loi des Romains... Avec, côté voix, Alain Chabat (réalisateur de Mission Cléopâtre), Elie Semoun, Florence Foresti... et Roger Carel, de retour en Astérix, à 87 ans. Astérix : Le Domaine des Dieux rassemble près de 3 millions de spectateurs.
2018 - FRANCE - Comédie, Animation, Antiquité, Pour enfants, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Alexandre Astier, Louis Clichy
Suite au succès d'Astérix : le Domaine des Dieux, l'équipe menée par Alexandre Astier revient en 2018, avec un nouveau long-métrage d'animation en images de synthèse. Fondé sur un scénario original, Astérix : le Secret de la potion magique lance le druide Panoramix (voix de Bernard Alane) sur les traces d'un successeur. Cette dixième aventure en dessin animé du petit Gaulois moustachu convoque également Alex Lutz, et Christian Clavier, qui reprend le rôle d'Astérix. Une production à très gros moyens attendue comme l'un des meilleurs films d'animation de 2018, et comme la confirmation du bel avenir d'Astérix et Obélix au cinéma.
1967 - BELGIQUE - Comédie, Aventure, Antiquité, Adaptation de BD, Astérix et Obélix
RÉALISATION :  Ray Goossens
Tout premier film d'animation à adapter les aventures d'Astérix, ce dessin animé a fêté ses cinquante ans en 2017. Célèbre pour le doublage de son héros par Roger Carel et pour ses répliques, Astérix le Gaulois a droit à une diffusion télé tous les Noëls. Aujourd'hui un peu vieilli, côté graphisme et rythme, il n'en reste pas moins culte. Il transpose le tout premier album d'Astérix avec un esprit qui respecte bien l'oeuvre. Il lance la carrière d'Astérix et Obélix au cinéma, avec des moyens qui peuvent encore provoquer le sourire.
1968 - BELGIQUE - Comédie, Aventure, Drôle, Antiquité, Personnage historique
Adaptation d'Astérix et Cléopâtre, célèbre album des aventures du petit Gaulois, ce second long-métrage d'animation à mettre en scène Astérix est très connu, en partie pour ses chansons. "Le lion de Cléopâtre" et "Le pudding à l'arsenic" restent des emblèmes de la saga Astérix en animation. Réalisé par René Goscinny et Albert Uderzo eux-mêmes, et sorti en 1968, le film lance les deux héros, aidés par Panoramix, à la rescousse de l'architecte Numérobis en Egypte, avec la mission de bâtir un palais en trois mois... Un épisode à l'animation, et au rythme, vieillis, mais néanmoins sympathiques.
1985 - FRANCE - Aventure, Animation, Drôle, Antiquité, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Gaëtan Brizzi, Paul Brizzi
En 1977, la mort de René Goscinny amène le studio Gaumont à reprendre le flambeau des films adaptés d'Astérix. Il propose en 1985 Astérix et la surprise de César, long-métrage qui s'inspire des scénarios des albums Astérix Gladiateur et Astérix Légionnaire. Falbala, la fille du chef Abraracourcix, et son fiancé Tragicomix sont menacés. Ce qui amène le petit héros à partir à Rome. Cet opus, s'il n'est pas dans le haut du top des meilleurs films d'Astérix, se révèle tout de même efficace et émaillé de scènes d'action impressionnantes. Son élément le plus culte demeurant la chanson du générique, "Astérix est là", interprétée par Plastic Bertrand.
1999 - ALLEMAGNE - Comédie, Drôle, Antiquité, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Claude Zidi
Première adaptation d'Astérix avec de vrais acteurs, cette comédie attire près de 9 millions de spectateurs. Certains jugent l'humour original absent, mais l'univers ou le scénario plutôt astucieux semblent proches des aventures du petit Gaulois. Avec Détritus, méchant Romain d'anthologie (Roberto Begnini), et Daniel Prévost, excellent dans la peau (de loup) du Devin Prolix. Entre scènes impressionnantes avec potion magique, village avec tous les personnages (du chef Abraracourcix à Agecanonix) et duo-vedette Christian Clavier/Gérard Depardieu, cette comédie de Claude Zidi (Les Ripoux) est un divertissement efficace, et une bonne aventure d'Astérix et Obélix au cinéma.
1989 - ALLEMAGNE - Aventure, Animation, Drôle, Antiquité, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Philippe Grimond
Arrivé sur les écrans en 1989, Astérix et le Coup du menhir est le dernier long-métrage d'animation adaptant la BD à être produit par le studio Gaumont. Il emprunte des éléments de scénario à deux albums, Le Combat des chefs et Le Devin. Malgré son scénario plutôt animé (Panoramix devient fou, tandis que Prolix le Devin prodigue ses mauvais conseils et que les Romains guettent), son animation très vieillie rend son rythme poussif. Malgré quelques passages marquants ("le poisson pas frais" d'Ordralfabétix, entre autres), il ne se place pas au haut du top des meilleurs films d'Astérix.
1986 - FRANCE - Comédie, Aventure, Drôle, Antiquité, Adaptation de BD
RÉALISATION :  Pino Van Lamsweerde
Des années avant Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté, ce long-métrage d'animation produit par Gaumont transpose l'album Astérix chez les Bretons. Sorti au cinéma entre Astérix et la surprise de César et Astérix et le Coup du menhir, ce film compte hélas assez peu de passages anthologiques (la scène de la tour mise à part) et reste mou côté scénario, rythme et animation. Le meilleur d'Astérix et Obélix au cinéma n'est pas à chercher du côté du film Astérix chez les Bretons.
2012 - ESPAGNE - Comédie, Aventure, Drôle, Antiquité, Blockbuster
RÉALISATION :  Laurent Tirard
LES INVINCIBLES GAULOIS VOLENT AU SECOURS DES ANGLAIS - Sans manquer d'inspiration comme Astérix aux Jeux Olympiques, cette quatrième adaptation ne convainc pas trop. Dans Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté, tout est sacrifié aux décors, aux costumes et effets spéciaux. Astérix (Edouard Baer) a du mal à exister, l'humour est à la peine... Le film transpose l'album Astérix chez les Bretons, en y ajoutant des éléments d'Astérix et les Normands, dont Goudurix (Vincent Lacoste). Mais malgré le réalisateur Laurent Tirard (Le Retour du héros), cette aventure pour aider le cousin Jolitorax (Guillaume Gallienne) manque de rythme et de direction claire, et s'en tire avec 3,8 millions d'entrées en France.
2006 - DANEMARK - Aventure, Animation, Drôle, Antiquité, Vikings
RÉALISATION :  Stefan Fjeldmark
En 2006, cela fait onze ans (depuis Astérix et les Indiens) qu'une adaptation d'Astérix au cinéma en dessin animé n'est pas sortie. Entretemps, les adaptations avec de vrais acteurs Astérix et Obélix contre César, et Mission Cléopâtre, ont cartonné... Ce long-métrage d'animation, réalisé par les danois Jesper Moller (Le Marchand de sable) et Stefan Fjeldmark (Jungle Jack) tente de donner un "coup de jeune" à l'univers, en y insérant musiques du XXIe siècle et références inédites. Mais il peine à convaincre : il apparaît bien fait, mais sans passion. Adaptant l'album Astérix et les Normands, en y ajoutant des éléments de La Grande Traversée, Astérix et les Vikings compte parmi ses doubleurs Lorant Deutsch, en Goudurix, Sara Forestier, ou l'éternel Roger Carel de retour en petit héros moustachu.
1995 - ALLEMAGNE - Comédie, Aventure, Antiquité, Adaptation de BD, Astérix et Obélix
RÉALISATION :  Gerhard Hahn
Suite à la sortie, en 1989, d'Astérix et le Coup du menhir, l'aventure des adaptations de la bande dessinée par le studio Gaumont s'arrête. L'année 1995 voit débarquer en France Astérix et les Indiens, long-métrage d'animation produit en Allemagne et réalisé par Gerhard Hahn. Un essai au graphisme soigné, qui entraîne le duo de Gaulois amateurs de sangliers loin des contrées visitées par la BD, mais se révèle peu concluant : la faute à un scénario où les surprises sont peu nombreuses... Pas assez inoubliables pour permettre à cette production de figurer en haut du top des meilleurs films d'Astérix.
2008 - ALLEMAGNE - Comédie, Aventure, Drôle, Antiquité, Blockbuster
Tiré de l'album Astérix aux Jeux Olympiques, ce blockbuster mise tout sur les décors et sur un défilé de célébrités. Il fait aussi une place à l'humour, mais pas à celui qu'on veut : dans cette troisième transposition, arrivée après Mission Cléopâtre, le petit Gaulois (Clovis Cornillac) est au second plan. Le personnage principal est Brutus (Benoît Poelvoorde), fils de Jules César (Alain Delon, peu drôle), qui rêve d'assassiner son père aux Jeux Olympiques de Grèce. Astérix aux Jeux Olympiques se place au bas du top des meilleurs films d'Astérix avec de vrais acteurs. Film le plus cher du cinéma français à sa sortie, il attire un peu moins de 7 millions de spectateurs en France.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites