À l'ombre de la haine

Dans une petite ville du sud des Etats-Unis, Hank Grotowski, comme son père Buck avant lui, travaille au quartier des condamnés à mort au sein de la prison locale. Son fils Sonny y fait également ses débuts. Hank a depuis longtemps appris à être distant et froid, tandis que Sonny fait preuve d'une grande sensibilité. Tous deux sont en charge de l'exécution capitale de Lawrence Musgrove, un Noir dont le passe-temps favori est de dessiner des portraits. Sa femme Leticia et son fils Tyrell viennent régulièrement lui rendre visite. A la suite de tragiques événements, Hank et Leticia vont être amenés à faire connaissance. Cette rencontre va bouleverser leur existence.

Monster's ball
Listes de films avec À l'ombre de la haine
Autour du racisme au Etats-Unis

Le cinéma américain d'aujourd'hui plonge, plus que jamais, dans les tensions graves liées au racisme, sous la forme de films historiques ou biographiques, ou d’œuvres qui abordent ce thème dur dans les temps actuels. Certains drames empoignent ainsi l'esclavage – tel 12 years a slave, lauréat de trois Oscars – ou l'injustice et le racisme aux Etats-Unis, à la façon du succès Les Figures de l'ombre, ou de Green Book – Sur les routes du Sud. Avec, parfois, des scènes de violence très explicites... D'autres films usent des armes effrayantes du thriller et de l'horreur (Get out) ou d'une pointe d'action (Gran Torino) pour traquer la malveillance et la méfiance qui couvent, dans les rues ou dans les villes calmes en apparence...

La prison au Cinéma

La magie du cinéma est que vous pouvez devenir prisonniers à Alcatraz, Shawshank ou Cold Mountain sans quitter votre canapé. Pour imaginer comment se passe la vie en prison, dans des situations et conditions parfois extrêmes, les films sont les meilleurs supports, qu'il s'agisse de Rock ou L'Evadé d'Alcatraz, Les Evadés ou La Ligne verte (d'après Stephen King tous deux). Dans les cellules, la cour, ses murs et ses barbelés, ou le long du couloir qui mène à la peine de mort, drame et thriller trouvent leur place et émeuvent. Quand le film de prison ne se mélange pas avec le fantastique, l'action ou la comédie... Lorsque se ferment les portes du pénitencier, la prison au cinéma dévoile ses séquences violentes (telles celles d'Une prière avant l'aube, d'après la vie de Billy Moore), les destinées qu'elle enferme (comme celles d'Edward Norton, dans American History X ou La 25ème heure), ou encore ses pièges de science-fiction (Fortress, avec Christophe Lambert). Qui peuvent amener à transformer les productions en films d'évasion (côté séries, on pense tout de suite à Prison Break, aussi)... Avec parfois, des tueurs en série qui rôdent dans l'ombre aussi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites