Dunkerque

Synopsis et Consensus de la critique

Nouvelle tentative originale, signée Christopher Nolan ! Pour décrire la guerre sans aucune effusion de sang, il adopte une forme très, très sobre. Et parfois lente. Et un récit à la chronologie éclatée, et au ton très triste, qui suit des chefs marins ou militaires (Kenneth Branagh, James d'Arcy) en attente sur une jetée, avec leurs hommes assemblés alentours, guettant une occasion d'embarquement. Mais aussi un père britannique (Mark Rylance) qui oriente son bateau de plaisance vers Dunkerque pour aller offrir son aide, en compagnie de ses deux jeunes marins (parmi lesquels Barry Keoghan), et recueille un soldat naufragé très à vif (Cillian Murphy). Et enfin, un aviateur tout à sa mission (Tom Hardy), qui tâche d'éliminer les appareils adverses, occupés à mitrailler les navires de rapatriement. L'évacuation de l'armée britannique de France, dans les débuts de la Seconde Guerre mondiale, se trouve peinte dans un film au travail sur le son annoncé comme intense, et aux interprètes exemplaires de sobriété. Monument funèbre aux séquences d'action éparses, et au caractère répétitif voulu, Dunkerque constitue un essai, un peu loin des procédés employés par Nolan dans ses oeuvres précédentes... Un film sur la guerre un peu à part.

Dunkirk

critique du public :

3,7

critique presse :

4,7

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites