Le Vieux Fusil

    |  9 |
    J'aime:
    - En 1944, à Montauban, Julien Dandieu, un chirurgien, s'inquiète de l'invasion allemande, craignant pour la sécurité de sa femme et de sa fille. Afin de les mettre en sûreté, ils les envoient à la campagne, où ils possèdent un château surplombant un village. Une semaine après, il part les rejoindre et découvre avec horreur que les Allemands ont déjà pris place dans le village... Le vieux fusil, drame sur fond de guerre, est inspiré librement des tragiques événements d'Oradour-sur-Glane, village entièrement détruit par les Allemands et où la population a été exterminée.
    Affiche du film Le Vieux Fusil
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Le Vieux Fusil

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.8 pour 288 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1975
    PAYS:
    France,Allemagne
    DUREE:
    1h 43min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Le Vieux Fusil : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film L&#039;Armée des ombres
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dernier métro (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Pianiste
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Au revoir les enfants
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Sang des autres
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Nuit et brouillard
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Le Vieux Fusil

    1944 à Montauban, le chirurgien Julien Dandieu (Philippe Noiret), décide de mettre sa femme Clara (Romy Schneider) et sa fille Florence à l’abri en attendant la fin de la guerre. Il les installe à la campagne, dans son château familial. Quelques jours plus tard, Julien décide de les rejoindre. Il découvre alors avec horreur que les SS sont déjà passés par là…

    Photos du film Le Vieux Fusil

    Ajouter une photo du film Le Vieux Fusil

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Le Vieux Fusil

    Listes avec le film Le Vieux Fusil

    Ajouter une liste au film Le Vieux Fusil
    Le culte de l'absence de pardon se célèbre au cinéma depuis des lustres. Au temps où Charles Bronson faisait justice lui-même, dans Un justicier dans la ville – dont Death Wish, avec Bruce Willis, est...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Le Vieux Fusil
    le_Bison
    Le 06/11/2015
    162 critiques
    Montauban 1944.

    Une belle jeune femme sur un vélo (la plus belle femme ?).

    Un type ni jeune ni vieux, ni beau ni moche, petites lunettes rondes, genre monsieur tout le monde qui travaillerait dans un hôpital de campagne genre chirurgien urgentiste, pacifiste et humaniste, qui place son métier avant toute considération politique ou guerrière.

    Ah la campagne française, les ballades en vélo, ça sent bon les vacances, mes vacances.

    Bon, 1944. Ça sent aussi la guerre et toutes ses horreurs et ses exécutions sauvages aveugles. D’ailleurs la seconde scène du film, après les images bucoliques de la campagne, rentre sur Montauban, blindés SS et pendaisons dans les rues. Ça fait froid dans le dos.

    Dans le rôle du bon docteur humaniste, l’excellent Philippe Noiret alias Julien Dandieu. Et dans le rôle de la jeune et sublime épouse, Romy Schneider alias Clara. Je vous ai déjà dit que c’était la plus belle femme du monde ? En second rôle, je note la belle présence de Jean Bouise.

    Le contexte : les nazis sont acculés par la Résistance ; ils sentent la défaite inévitable et s’apprêtent à quitter ces lieux paisibles de la France profonde. Mais comme le nazi est sauvage, il ne se contentera pas de faire sa valise et les exécutions arbitraires s’activent.

    J’en dis pas plus, tu l’as certainement déjà vu. Ce genre de film est le genre qui se voit plutôt dix fois qu’une. Toujours est-il que se sentant menacé, Julien envoie sa jeune et jolie femme avec sa fille, dans son château familial de campagne. Erreur ! Elle se fera violée et brulée vive au lance-flamme. Malaise dans la salle en 1975, date de sortie du film. La vengeance de monsieur-tout-le-monde sera tout aussi violente (Julien Dandieu ou John Rambo, époque différente, même combat).

    Mais avant de mettre en route le DVD – sans le son THX super surround pour apprécier le crépitement du méchoui, j’ai pris quelques précautions d’usage. 1. Muscler l’épaule gauche pour recueillir tête féminine en peine. 2. Prévoir un paquet de mouchoirs – voir deux – pour compagne émotive. 3. Se servir un verre de bourbon pour relâcher la pression. 4. Garder en mémoire la photo de Romy Schneider pour passer une douce nuit dans les bras de Morphée.

    J’en dis pas plus. Le film est culte (quelques césars en poches en 1976 : meilleur film, meilleur acteur pour Philippe Noiret, meilleur musique de film pour François de Roubaix + en 1985 le césar des césar). Vu à la télévision, vu en VHS (hé oui, je suis le genre de bison préhistorique à avoir connu ce format antédiluvien), vu en DVD… en attendant un nouveau format. Car je crois que ce genre de film mérite autant de considérations. Pas pour l’esprit malsain qui y règne mais pour ne pas oublier ce que peut être une guerre d’occupation.

    Site web:  http://leranchsansnom.free.fr/?p=3192
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites