La saga Johnny English

La saga Johnny English
3 Films
Rowan Atkinson, emblématique interprète de Mister Bean, parodie ici James Bond. La saga Johnny English, ou les aventures de l'agent secret le plus gaffeur du monde.
Johnny English
2003 - ROYAUME-UNI - Comédie, Drôle, Parodie
RÉALISATION :  Peter Howitt

critique presse :

2.6

Pastiche des films de James Bond porté par Rowan Atkinson (Mr Bean), Johnny English, comédie délirante et efficace nous plonge au coeur des aventures de l'espion le plus maladroit et délirant des services secrets de sa Majesté, seul agent disponible pour sauver le monde...
Johnny English Reborn
2011 - FRANCE - Comédie, Espionnage, Drôle, Parodie
RÉALISATION :  Oliver Parker

critique presse :

2.3

Ayant pris quelques années pour vivre retiré dans une région reculée dAsie, Johnny English, le meilleur agent du MI7, en a profité pour perfectionner ses compétences uniques. Lorsque ses supérieurs apprennent que la vie du Premier ministre chinois est menacée, ils décident de le rappeler pour déjouer le complot. Si le monde a besoin de lui, Johnny English est prêt à reprendre du service plus déjanté et déchaîné que jamais. À seulement quelques jours de la conférence internationale, English va devoir faire appel aux derniers gadgets hightech et à ses méthodes singulières pour enrayer linfernale machination impliquant les Russes, la CIA et même le MI7 Enchaînant bourdes et catastrophes, Johnny English va tout tenter et même plus pour sauver le monde
Johnny English Strikes Again
2018 - ROYAUME-UNI - Comédie, Espionnage, Drôle, Délinquance, Informatique
RÉALISATION :  David Kerr

critique presse :

2

L'agent secret le plus maladroit et gaffeur de toute la Grande-Bretagne revient dans une nouvelle suite, après sa première aventure en 2003, suivie par Johnny English : le Retour (2011). Dans Johnny English contre-attaque, l'espion toujours joué par Rowan Atkinson (interprète de Mr Bean vu aussi dans Scooby-Doo, Love Actually ou la série Maigret) afronte un pirate informatique, et... les technologies modernes. Avec autour de lui Olga Kurylenko (Quantum of solace, Dans la brume), Emma Thompson (My Lady, La Belle et la Bête), ou Ben Miller (Paddington 2), de retour dans le rôle de Bough. Ce James Bond parodique s'annonce comme une comédie d'action délirante, et, peut-être, le point final de la saga Johnny English.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites