À vif

Erica Bain a trouvé dans les rues de New York son domaine d'élection. C'est là qu'au fil de ses longues marches, elle recueille les sons et les histoires vécues qui alimentent son émission radiophonique "Street Walk". Le soir, elle rejoint l'homme de sa vie, son fiancé David Kirmani. Mais, une nuit, le couple est sauvagement agressé aux abords de Central Park ; Erica, grièvement blessée, a en outre la douleur de perdre son compagnon. Erica se remet lentement de ses blessures, mais non de la perte de David. Pire, la ville qu'elle aimait tant lui inspire désormais une profonde angoisse. Ses lieux les plus familiers, les plus accueillants, lui sont devenus aussi étranges qu'inquiétants. Erica décide d'agir contre cette peur qui menace sa raison. Elle s'achète une arme. Elle tue une première fois, en état de légitime défense, puis une deuxième fois alors qu'elle aurait pu se mettre à couvert. La peur qui la paralysait depuis des semaines, s'envole du même coup, cédant la place à une obscure et indéfinissable pulsion. A chaque fois qu'elle tue un nouvel agresseur potentiel, Erica a le sentiment d'occulter un peu plus son drame, de remonter le fil du temps, de ramener David à la vie. La population suit avec une fascination horrifiée les exploits de ce mystérieux "justicier", et le lieutenant du NYPD Sean Mercer finit par soupçonner Erica, avec laquelle il a noué une étroite relation...

Listes de films avec À vif
Vengeance!
Le culte de l'absence de pardon se célèbre au cinéma depuis des lustres. Au temps où Charles Bronson faisait justice lui-même, dans Un justicier dans la ville – dont Death Wish, avec Bruce Willis, est le remake – les tueries, fusillades et autres apologies de l'autodéfense avaient lieu dans un cadre réaliste. Depuis, des maîtres comme Quentin Tarantino (avec Kill Bill), ou Park Chan-wook (Old Boy) ont montré que les meilleurs films de vengeance contenaient une part d'humour. Le cinéma d'action et le thriller servent parfois de cadre, encore, à des histoires où le mot « Vengeance ! » résonne fort : on pense à La Peur au ventre (avec Paul Walker), Hors de contrôle (avec Mel Gibson) ou A vif (avec Jodie Foster). Mais la revanche et la vengeance au cinéma s'invitent parfois du côté du film historique (Gangs of New York) du western (Impitoyable, de Clint Eastwood), ou même du polar originaire de Hong-Kong : on pense à Vengeance, film dans lequel Johnnie To dirige l'inattendu Johnny Hallyday. Les meilleures vengeances ont droit de cité dans des sous-genres, pour finir : le film « Rape and revenge », ou les WIP movies (Women In Prison movies) montrent que ces histoires ont leur intérêt, au cinéma, et que la revanche n'est pas réservée qu'aux hommes, mais aux femmes aussi, dans les films...
Autour du deuil
Dans les salles, ce mercredi: L'Arbre de Julie Bertucelli, l'histoire d'une famille marquée par la mort prématurée du père. C'est l'occasion pour nous de révisiter le thème du deuil dans le cinéma. Les 5 étapes du deuil, concept psychologique largement répandu, s'y déclinent sous tous les angles et sur tous les tons. Déni, colère, marchandage, dépression et acceptation traversent notre sélection pour nous toucher, nous faire réfléchir ou simplement servir d'exutoire aux passions des artistes. Sortez vos mouchoirs, on est parti...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites