La French

    |  9 |
    J'aime:
    FRENCH CONNECTION - Après Aux Yeux de tous, Cédric Jimenez réalise un film policier basé sur des faits réels. Le film raconte le duel entre le mafieux Gaetan Zampa et le juge Michel, qui tente de mettre fin à la corruption meurtrière à Marseille. La French est un film de gangsters à la mise en scène flamboyante dans lequel Jean Dujardin et Gilles Lellouche se confrontent et se cherchent dans un jeu inspiré de l'Actors Studio.
    Affiche du film La French
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    La French

    UTILISATEURS
    (3.75 pour 122 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 15min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    La French : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Contre enquête
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Avocat
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Immortel (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Engrenages (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Un crime
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Inconnu dans la maison (L&#039;)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film La French

    Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.

    Photos du film La French

    Ajouter une photo du film La French

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de La French
    16606 Vues

    Listes avec le film La French

    Ajouter une liste au film La French

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film La French
    Neocritics
    Le 19/12/2014
    13 critiques
    Malgré le côté quelque peu suranné et too much (certaines répliques se veulent très « Audiard »), c'est un film de faits et de dénonciation, souhaitant rendre hommage aux hommes ayant activement participé au démantèlement de la pègre Marseillaise. Un film d’hommes, d’ego et de personnalités fortes, qui dans sa dimension de polar, plaira à tous les amateurs du genre.

    Site web:  http://neocritics.fr/la-french-de-cedric-jimenez/
    tinalakiller
    Le 05/07/2015
    381 critiques
    Après Aux yeux de tous, Cédric Jimenez signe son deuxième long-métrage, La French. French Connection de William Friedkin en 1971 racontait le point de vue américain sur ces immenses réseaux de trafic d’héroïne. Jimenez, qui a grandi à Marseille et dont le père tenait un restaurant à côté du bar du frangin de Gaétan Zampa, a préféré montrer ce qui se passait en France. Malgré un très bon montage, j’ai trouvé qu’il y avait une légère baisse de rythme au milieu du film (à peu près quand Michel lâche quelque temps l’affaire). Cependant, La French est un bon polar assez divertissant, possédant un scénario plutôt solide et une mise en scène efficace. Le film parvient à nous tenir en haleine alors qu’on connaissait déjà l’histoire dont la fin est tragique. Jimenez réussit tout d’abord à rendre un honorable hommage au juge Michel (même si sa famille est mécontente du résultat, le scénario prend apparemment quelques libertés en ce qui concerne sa vie privée), figure de la lutte contre le banditisme marseillais. Puis, la dénonciation d’une police et même d’un gouvernement corrompus est également redoutable. La reconstitution du Marseille des années 1970 est remarquable, la ville parvient à devenir un personnage à part. De plus, contrairement à de nombreux films ou séries, Jimenez a pensé à intégrer des interprètes marseillais (honnêtement, je n’en pouvais plus des parisiens qui jouent des marseillais, et parfois en essayant de prendre l’accent comme des pieds – d’où ma remarque qui peut paraître idiote au premier abord), ce qui fait que le contexte historique est davantage réaliste. Le duel entre le juge Pierre Michel et Gaétan « Tany » Zampa, truand marseillais d’origine napolitaine est également très plaisant à voir. Certes, Jimenez nous propose un combat entre le bien et le mal assez classique mais le film n’est pas non plus manichéen, les personnages étant nuancés (chacun a sa part d’ombre et de lumière).
    De plus, Jean Dujardin et Gilles Lellouche sont excellents dans les rôles principaux. Dujardin confirme qu’il est toujours aussi bon dans des rôles plus dramatiques, j’aime le voir dans ce registre. Le second m’a également surprise. Je n’ai rien contre Lellouche à l’origine mais ses performances ne m’avaient jamais éblouie. Or, il est vraiment épatant dans le rôle de ce bandit qui garde malgré tout une certaine classe physiquement. Même si on le voit peu, j’ai également bien aimé Guillaume Gouix en gentil flic. En revanche, d’autres membres de la distribution sont décevants, en tout cas, leurs personnages ont du mal à trouver leur place. Je m’attendais à voir un Magimel plus explosif vu le surnom de son personnage (« Le Fou »), finalement ce n’est pas vraiment le cas, je suis restée sur ma faim. Les deux principales actrices sont également très mauvaises et leurs personnages totalement délaissées. Pour Mélanie Doutey, qui incarne la femme de Zampa, je ne suis pas étonnée car elle a toujours joué comme un pied. Certes, elle a des vêtements sympas et une chouette coupe de cheveux avec même une coloration très flashy mais elle passe vraiment pour une potiche. Enfin, j’ai également trouvé Céline Sallette très mauvaise. Il parait que c’est la nouvelle coqueluche du cinéma français. Je ne l’ai pas vue suffisamment jouer mais quand on la voit dans ce film, j’ai du mal à comprendre cet enthousiasme. Premièrement, son personnage est inintéressant, juste là à rouler des patins à son mari ou même à montrer son soutif (j’ai l’air de chipoter mais cette scène-là ne sert à rien, mais vraiment à rien – et en plus il n’y a rien à voir). Puis soit elle tire la tronche quoiqu’il arrive soit elle hurle comme un veau pour montrer sa détresse en gesticulant comme une imbécile (au lieu de provoquer de l’émotion, j’avais envie d’éclater de rire, j’ai cru voir une parodie).

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2014/12/30/la-french/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites