Le Grand soir

    |  5 |
    J'aime:
    - Lorsque Jean-Pierre est licencié, il retrouve son frère, Not, plus vieux punk à chien d'Europe. Ensemble, ils décident de faire la révolution. Pour le meilleur, et pour le pire. Porté par Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel, Le grand soir est une comédie aussi drôle et cynique que touchante et émouvante, qui dresse un portrait juste de la France en 2012.
    Affiche du film Le Grand soir
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Le Grand soir

    UTILISATEURS
    (3 pour 90 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 32min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Le Grand soir : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Louise-Michel
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Aaltra
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bernie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mammuth
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Deal
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 8 femmes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Le Grand soir

    Les Bonzini tiennent le restaurant 'la Pataterie' dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son frère, Jean Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean Pierre est licencié, les deux frères se retrouvent. Le Grand Soir, c'est l'histoire d'une famille qui décide de faire la révolution... à sa manière.
    Sélection Officielle - Un Certain Regard au Festival de Cannes 2012.

    Photos du film Le Grand soir

    Ajouter une photo du film Le Grand soir

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Le Grand soir

    Listes avec le film Le Grand soir

    Ajouter une liste au film Le Grand soir
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...
    Comment traiter avec ironie et détachement d'histoires glauques ou de faits dramatiques ? L'humour noir est là pour répondre à cette question. Mais attention, le mélange des genres doit être...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Le Grand soir
    Thibaut
    Le 15/06/2012
    141 critiques
    Ce qui est sûr, c’est que lorsque sort un film du duo génial et taré made in Groland Benoit Delépine et Gustave Kerven, le spectateur ne rentre pas dans les tranchées d’un cinéma français traditionnel, d’où une certaine forme d’excitation à l’annonce de la sortie de leur nouveau métrage. Surtout que leurs précédentes livraisons avaient réussi à attirer public et critique. Présent au dernier Festival de Cannes, Le Grand Soir ne va sans doute pas rameuter de nouvelles têtes mais il va quand même faire plaisir aux habitués.

    Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous.

    Site web:  http://critiqueconnection.wordpress.com/2012/06/15/le-grand-soir/
    filou49
    Le 06/07/2012
    148 critiques
    ce qui est évident à la vision de ce Grand Soir, c'est que les deux réalisateurs possèdent un univers bien à eux, peuplé de trognes et de situations, constamment sur le fil du rasoir ( mi burlesque, mi nihiliste). Tous les plans sont étirés jusqu'au maximum, jusqu'à ce qu'un certain malaise survient.

    Dans ce grand soir en question, les deux auteurs tissent une charge à boulets rouge contre la société de consommation, et pour cela, utilise comme décor unique une de ces zones commercialies en lisière d'une grande ville ( ici Bordeaux), cele_grand_soir_2_hd_c_theo_synchro_x_04s zones bien sinistres, complétement déshumanisées où seul le portemonnaie fait sa loi.

    En prenant comme personnage principaux deux frères, un marginal ( un Benoit Poelvorde excellent dans le rôle du "plus vieux punk à chien d'Europe"), et son frère, qui va le devenir, suite à son licenciement de sa boutique de literie, Delepine et Kerven nous amène du coté des opprimés, des altermondialistes radicaux. Ce genre de personnage étant peu fréquents dans le cinéma français, l'effort est à saluer, et le début promet un film corossif et explosif en diable.

    Hélas, le résultat m'a semblé assez peu convaincant, et surtout pas en adéquation avec les louanges qui pleuvent sur le tandem à chacune de leur production.

    Le scenario manque d'envergure et d'unité, et le film donne assez vite l'impresssion de n'être finalement qu' une succession de sketches. d'assez inégale qualité.

    Le Grand soir a surtout la mauvaise idée de privilégier l'excentricité de la saynète à la continuité du récit, et en néglige d'approfondir les personnages. Certains d'entre eux, comme les parents, René (Areski Belkacem) et Marie-Annick (Brigitte Fontaine), patrons du restaurant La Pataterie qui n'accueille aucun client, sont vraiment trop biggers than life pour qu'on puisse y croire un tant soit peu.

    Le tout donne plus un coté BD, une sorte de western nihiliste au message en fait vraiment déprimant (c'est vraiment no future, le leiitmotiv des punks, mais vraiment à tous les niveaux), qui donne plus envie de se pendre que de rire.

    Bref, j'imagine que, si les fans de Groland accueilleront ce grand soir à sa juste valeur, les hermétiques dont je fais partie seront bien plus spectiques quant au résultat final.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2012/07/05/24607622.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites