The theatre bizarre

Un film à sketches en hommage au légendaire “Art du Grand Guignol” réunissant sept cinéastes de l’horreur. THE MOTHER OF TOADS de Richard Stanley : En France, un couple de vacanciers rencontre une sorcière qui prétend posséder une copie du Necronomicon. I LOVE YOU de Buddy Giovinazzo : Une femme annonce à son mari qu’elle le quitte. THE ACCIDENT de Douglas Buck : Une mère et sa fille sont témoins d’un accident de la route. WET DREAMS de Tom Savini : Une femme blessée se venge de son mari infidèle. VISION STAINS de Karim Hussain : Une tueuse en série extrait les souvenirs de ses victimes à l’aide d’une seringue. SWEETS de David Gregory : Un couple obsédé par la bouffe consume son amour. THEATRE GUIGNOL de Jeremy Kasten : Une salle de cinéma se transforme en véritable théâtre de pantins sous l’égide d’un automate.

Theatre Bizarre (The)
Listes de films avec The theatre bizarre
Le film gore
Le film gore est un genre dérangeant qui occupe une place à part dans l’histoire du cinéma. Fait d’histoire de zombie, de torture, de cannibale et même parfois de zombie cannibale, ce genre est entretenu à travers une série d’hommage rendu à son âge d’or des années 70 et 80. Malgré les nombreuses critiques les histoires d’horreur ont toujours été appréciées de nombreux spectateurs et certains films d’horreur, tel que Halloween, sont devenus cultes pour toute une génération. Le cinéma Gore est composé de genre et sous-genre détaillant les nombreuses atrocités d’univers morbides dont les tortures et les cannibales sont le lot quotidien d’histoire souvent dérangeante.
Sorties cinéma de la semaine du mercredi 9 mai 2012
Une fois de plus, il sera question d'amour. De celui qui relie deux soeurs à leur mère ou une petite fille de samouraï à son vieux papa bougon qui tente tant bien que mal de dérider un jeunot (sous peine d'être condamné à mort. On se fendait pas souvent la pipe en ces temps sombres il est vrai). De celui que recherche Emilie dans "Cherchez le garçon" aux histoires sentimentales de "Sea, no sex and sun" (c'est vrai qu'on a pas vraiment de soleil d'ailleurs en ce moment) en passant par la crudité sexuelle d'une petite famille passée au peigne fin. Enfin, l'amour brisé qui peut déchaîner le malheur d'un pauvre séducteur et lui faire passer un étrange mauvais moment dans "Dark Shadows"... pour notre plus grand plaisir. Car le bonheur du spectateur ce sont justement ces histoires d'êtres qui se rencontrent et font un bout de chemin ensemble et comment c'est raconté...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites