Restless

    |  7 |
    J'aime:
    - Alors qu'en fin de vie, Annabel aime profondément vivre, Enoch, en pleine forme, ne souhaite plus faire partie de ce monde depuis la mort de ses parents. Alors que tous les oppose, Annabel et Enoch entament une relation. Rapidement, Enoch propose à Annabel de l'aider à vivre ses derniers jours le mieux possible... Réalisé par Gus Van Sant et porté par le duo attachant Henry Hopper et Mia Wasikowska, Restless est un drame aussi bouleversant et sombre que lumineux et poétique.
    Affiche du film Restless
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Restless

    UTILISATEURS
    (3.55 pour 44 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 31min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Restless : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film The Tree of Life
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ghost Whisperer (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Au-delà
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Chevaux de feu (Les)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Si je reste
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Vers l&#039;autre rive
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Restless

    Bien qu'en phase terminale d'un cancer, la
    jeune et jolie Annabel Cotton est animée d'un amour profond de la vie et
    de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d'avoir envie de faire
    partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un
    accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent à un enterrement,
    ils se découvrent d'étonnants points communs. Pour Enoch, dont le
    meilleur ami se trouve être le fantôme d'un pilote de guerre kamikaze,
    et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de
    toute créature, c'est le début d'une relation exceptionnelle. En
    apprenant la mort imminente d'Annabel, Enoch propose de l'aider à vivre
    ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les
    traditions et la mort elle-même.

    Photos du film Restless

    Ajouter une photo du film Restless

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Restless
    Restless B.A.
    Bande-annonce VF
    7004 Vues

    Listes avec le film Restless

    Ajouter une liste au film Restless
    Liste de films sur l’amour impossible. De l’amour, oui ! Mais une belle histoire d’amour, un amour impossible ! Ces films, souvent adaptés d’un grand livre au Cinéma, ne racontent pas l’histoire d’amour...
    Bertrand Blier est de retour après 5 ans d'absence. Il revient avec le Bruit des Glaçons, comédie à l'humour noir sur le cancer. A cette occasion nous voulions revenir sur les différents films qui...
    Dans les salles, ce mercredi: L'Arbre de Julie Bertucelli, l'histoire d'une famille marquée par la mort prématurée du père. C'est l'occasion pour nous de révisiter le thème du deuil...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Restless
    filou49
    Le 20/12/2011
    148 critiques
    Personnellement, je ne suis pas un grand fan du cinéma de Van Sant, surtout de ses films issus de sa veine "arty" , que je trouve esthétisants en diable, avec une lenteur de plan et une minceur de scénario qui me plongent dans un profond ennui. J'allais donc voir ce Restless avec une certaine appréhension, mais je dois reconnaitre que ce film m'a beaucoup séduit, et qu'il est surtout une parfaite synthèse entre les deux différentes branches de cinémas de Van Sant.

    De ses films underground - si plébisicités par la critique-, il a gardé une mise en scène jouant sur le décalage et une certaine poésie urbaine, tandis que de son cinéma plus grand public, il en a tiré 'une histoire assez conventionnelle, peuplée de personnages qui existent réellement à l'écran et avec une narration assez classique sur le papier.

    Ces personnages en question, ce sont Enoch Brae, un jeune américain qui a perdu ses parents dans un accident de voiture, et qui depuis, passe ses journées à fréquenter les enterrements d'illustres inconnus, et Annabel Cotton, une jeune fille qu'il rencontre à un de ses enterrements, et qui cache un terrible secret: atteinte d'un cancer en phase terminale, il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. restlesseCes deux êtres vont se rapprocher, car ils sont tous les deux un peu marginalisés, un peu excentriques, et ils arriveront progressivement à méler leurs solitudes respectives pour fusionner et affronter leur funeste destin.

    Un troisième personnage viendra se méler à ce couple d'amoureux condamnés à vivre leur amour naissant en un temps record, et ce personnage n'est rien moins qu'un fantôme d'aviateur japonais, mort pendant Nagazaki, et qui ne cesse de conseiller et de dialoguer avec Enoch. Et ce fantôme est à mon sens, une trés jolie idée, qui amène une vraie poésie et une vraie originalité au film, et qui contribue à faire de ce Restless un "anti Love Story", alors que le sujet s'y rapproche pourtant dangeureusement.

    En effet, comme dans La guerre est déclarée chroniquée ici lundi dernier ( les deux films ont été tournés en même temps, aucun n'a donc pompé sur l'autre-ouf!), le film ne cesse d'éviter à tout prix de traiter frontalement un sujet tellement casse gueule, ce qui fait que le film reste constamment totalement pudique et jamais larmoyant. Si je l'ai quand même trouvé moins bouleversant que le film de Donzelli, (trop de retenue à mon goût), Restless reste quand même trés beau, et notamment les dernières scènes, vraiment superbes.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2011/09/21/22056329.html
    satinesdiamonds
    Le 22/12/2011
    178 critiques
    Pas un film à faire pleurer dans les chaumières. Loin de là. Bien que ce film m'ait moins marqué que d'autres ( voir article précédent ), il n'en reste pas moins que j'en garde une trace.
    Si le sujet est lourd à porter et à vivre, le scénario et ses personnages ne tombent jamais dans la larme facile et l'apitoiement de soi.Ce serait plutôt une ode à la vie ou comment profiter encore de la vie lorsqu'il nous reste si peu de temps à vivre.
    Le réalisateur parvient très nettement à mettre en avant ses personnages qui servent ainsi de manière très juste et très réaliste ces propos sur la mort et la vie.
    Le duo Mia WASIKOWSKA / Henry HOPPER est d'une justesse et d'une élégance, à tel point que l'on rêverait de revoir ce duo sur grand écran.
    La réalisation est efficace et ne tombe pas dans la facilité à force de gros plan sur les visages des personnages qui nous feraient ressentir de la compassion. Certaines scènes sont plaisantes à suivre comme celle d'Halloween ou celle de leur scénario.
    Même si le scénario est sans surprise et que l'on sait pertinemment comment tou cela va finir, on aime suivre cette découverte de l'autre, ces renaissances, ces rencontres à force de personnages touchants et poignants ( le fantôme kamikaze n'y déroge pas ), cette vision de la vie à travers la mort et cette vision de la mort à travers la vie.

    En dépit de son faible impact sur moi, Restless reste un joli film, à ne pas regarder si l'on est déprimé ( ou le contraire ). Mais à ne voir qu'une fois seulement, peut-être.....


    Site web:  http://satinesdiamonds.skyrock.com/3033553840-restless.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites