A Dangerous Method

    |  12 |
    J'aime:
    - Jeune femme souffrant d'hystérie, Sabina Spielrein entame un jour une relation avec son psychanalyste, Carl Jung. Leur étrange relation est révélée le jour où Sabina rencontre Sigmung Freud... Réalisé par David Cronenberg, A Dangerous Method est un biopic dramatique poignant et déroutant, qui nous plonge au coeur de l'univers d'un des plus grand psychanalyste du monde.
    Affiche du film A Dangerous Method
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    A Dangerous Method

    UTILISATEURS
    (3.1 pour 387 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Canada,Royaume-Uni,...
    DUREE:
    1h 39min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    A Dangerous Method : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Freud, passions secrètes
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Chromosome 3
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Anna Karénine
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Crash
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Faux-semblants
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Antichrist
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film A Dangerous Method

    Sabina Spielrein est une jeune femme souffrant d'hystérie. Elle est alors soignée par le psychanalyste Carl Jung, dont elle devient rapidement la maîtresse. Cette relation se complique fortement lorsque Sabina entre en contact avec un autre psychanalyste, Sigmund Freud. À partir de là, les rapports entre Jung et Freud se développent de la séduction mutuelle initiale jusqu'à la rupture.

    Photos du film A Dangerous Method

    Ajouter une photo du film A Dangerous Method

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de A Dangerous Method

    Listes avec le film A Dangerous Method

    Ajouter une liste au film A Dangerous Method
    Le thriller psychologique est un genre très répandu au cinéma. Souvent adapté à partir de roman ou tiré de livres ce genre est apprécié par tous les spectateurs de cinéma. Les ingrédients qui composent le...
    L'infidélité est un affaire de psychologie dans un couple. L'infidélité et l'adultère sont depuis longtemps présents au cinéma. Alors que l’institution du mariage est de plus en plus fragile,...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film A Dangerous Method
    Nio_Lynes
    Le 17/12/2011
    289 critiques
    C'est un film intéressant car faussement facile, surtout venant de Cronenberg, cinéaste qui nous a appris à voir ailleurs, les yeux grand ouverts (et non fermés comme ceux de Bill Harford dans "Eyes wide shut"). Ce n'est pas non plus un film aussi apaisé (ou "académique" si on veut être péjoratif) qu'on pourrait bien le croire. Quand il ne se passe rien, il se passe quelque chose. Oui, vous me lisez bien. Si on remarque bien, de nombreux travellings discrets, sobres et élégants (d'une grande beauté encore peu observée chez le Canadien) ponctuent régulièrement le film. Certains se repèrent plus aisément que d'autres. 3 sont par exemple donnés lors du passage d'un ferry, d'un voilier ou d'un glissement à même l'eau, plan à la limite du flottement presque onirique. Quand la barque de Jung glisse, je flotte avec lui pour, presqu'au ralenti apercevoir la silhouette de Sabina penchant lentement la tête.


    Et d'autres plans sont plus discrets, jouant de la durée tel cette caméra qui suit presqu'en steadycam Jung quand il revient de son séjour militaire "pour examiner des queues toute la journée". Furtif. Brillant. Où bien celui où une confession de Sabina se transforme en long plan-séquence se rapprochant lentement et de plus en plus de son visage, éjectant Jung hors du cadre, transportant à la fois la performance hallucinée de Keira Knightley en dévoilement intime de sa psychée. Presque du Tarkovski ce plan, ce qui est étonnant de la part d'un Cronenberg. C'est que cette sobriété est faussement apaisée chez le canadien. D'une forme au repos, il parvint toujours à faire jaillir (éjaculer serait plus approprié au vu du cinéaste) des éclats. C'est parfois ce qui peut littéralement sauver un film de l'oubli qui le guette. Ce sont ces gorges tranchées et cette scène de la douche dans "Les Promesses de l'ombre" ou la révélation brutale dans le van des policiers dans "M.Butterfly". Dès lors comment ne pas rattacher "A dangerous method" de "Spider", "M.Butterfly" et "Faux-semblants" ? "Spider" était maniéré à l'extrême, "M.Butterfly" trouble, "Faux-semblants" glacial, "A dangerous method" apaisé, flottant, lumineux tout en restant paradoxalement tendu, propulsé par le jeu à la limite de la folie rampante des géniaux Knightley et Fassbender. Mortensen reste brillant attention, mais parfois éclipsé par ces deux là. Cassel fait du Cassel mais il le fait bien.


    C'est donc un film d'idées, un film cérébral (et pourtant très drôle très souvent) mais qui, comme souvent chez Cronenberg, aborde le sexe, tout autant théorisé ici (et les dialogues sont tout à fait intelligents sans jamais tomber dans la vulgarisation de la psychanalyse. Quand je relis des passages de "Introduction à la psychanalyse" de Freud (petite bibliothèque Payot) et que je repense au film, j'y retrouve le même ton, la même parole presque retranscrite à la virgule près) que pratiqué aussi bien pour le plaisir que l'enfantement. Ce n'est pas pour rien que la situation conjugale de Jung est souvent replacée dans le contexte et avec elle, la notion de fidélité quasi-indéfectible que sa femme Emma lui donne (Sarah Gadon est magnifique et touchante au passage) à ne pas confondre avec la pure vanité de l'épouse bien pensante et soumise (ce serait un peu trop simple).


    J'avais évoqué le rapprochement avec Faux-semblants et deux-trois autres Cronenberg plus cérébraux que charnels plus tôt, j'y reviens ici et A dangerous method n'échappe pas à une petite classification cinéphile, Cronenberg restant un auteur dont les thématiques se retrouvent ici aussi.
    Dans "Faux-semblants" comme ici, il y avait un trio amoureux. C'était la gémellité qui séparait pourtant deux individus différents dans leurs idées et sentiments vis à vis d'une même femme. A la fin l'union parfaite ne pouvait que se retrouver par une pièta dans la mort (on retrouve l'idée d'union parfaite dans "La Mouche" à la fin quand Brundle-fly suggère que "nous pourrions former la famille parfaite, toi, moi et le bébé"). Dans "M.Butterfly", le trio était camouflé par le jeu des apparences et du travestissement. 3 personnages dont une femme qui cache un homme (et vice-versa plutôt), donc deux hommes et "une femme". Dans "Crash", on retrouve une femme au centre de deux hommes qui se retrouvent en opposition et pourtant comme attirés l'un par l'autre. Ici, lutte des idées, des relations et influences des corps sur les autres. Là aussi, une femme, deux hommes, trois têtes pensantes qui vont chacune finir par s'élever chacune de leur côté (l'épilogue bien que concis est assez précis sur ce point). Si Sabina-Knightley avait été évacuée au milieu du film et que Cassel-Gross n'avait pas instillé suffisamment son poison, qui ne dit pas que Jung-Fassbender ne serait pas finalement retourné lentement auprès de Freud/Mortensen ?


    Et puis le rapport au père qui ressurgit ici. Et tout aussi palpable que précédemment. Le père qui n'était qui n'en était pas vraiment un dans "Spider". Le père qui se révèle différent dans "A history of violence". Le père dangereux et rusé que représente Armin Mueller-Stahl dans "Les promesses de l'ombre" (là aussi les apparences sont mouvantes mais ce n'est plus le passé mais le présent qui rattrape ce père là). Le père symbolique ici à la fois d'un courant et d'une méthode comme celui, spirituel dont se réclame Jung. A chaque fois une nouvelle méthode pour "tuer le père", par la révélation, la violence, la dissimulation ou les relations de pouvoir.


    Après tout ça, que dire de plus que ce qui est déjà visible dans le film, à savoir que la photographie et les cadrages sont sublimes et que la musique d'Howard Shore est très belle. Tout ici vise l'épure et réussit à finalement se tenir. Cronenberg n'en finit pas de m'étonner. Beau film mineur comme on dit. (4,5/6)

    Retrouvez cette chronique plus longue et détaillée sur le blog. ^^

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2011/12/17/22987223.html
    Ameni
    Le 11/01/2012
    123 critiques
    Le moins qu'on puisse dire sur A Dangerous Method c'est que c'est un film bavard.

    Des psys parlant de leurs méthodes (Assez dangereuse est-il besoin de préciser), de leurs patients, de leurs visions de la psychanalyse, de leurs propres rêves, des psys parlant avec leurs patients, des patients qui influencent des psys, des psys qui doutent, des doutes qui font naître des ruptures,...

    Les discussions de Freud et Jung côtoient l'aventure de Jung et de Sabina Spielrein, patiente-collaboratrice-consoeur-maîtresse-amie,...
    Si l'adultère de Jung a une place essentielle dans le film, l'évolution des rapports entre Jung et Freud est tout aussi intéressante.

    Niveau interprétation, rien à dire : Un Michael Fassbender impeccable (Une fois de plus) en Carl Jung tiraillé entre sa vie privée mouvementée empiétant sur sa vie professionnelle qui l'est tout autant, Viggo Mortensen également, très bien en patriarche sûr de lui, très catégorique dans ses croyances et Keira Knightley, et bien... fait sa part de travail.

    La réalisation en elle-même est très classique, effacée et finalement très théatrale.

    Pour lire la critique complète, voir mon blog ! :)

    Site web:  http://blogameni.wordpress.com/2011/12/27/a-dangerous-method-david-cronenberg/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites