Real Steel

    |  50 |
    J'aime:
    LE COURAGE EST PLUS ROBUSTE QUE L'ACIER. - Charlie Kenton, autrefois champion de boxe, a vu sa carrière s'arrêter lorsque les robots ont pris sa place sur les rings. Devenu un sport hi-tech, la boxe est donc une affaire de robots et Charlie est devenu un manager minable, qui récupère des pièces usagées pour créer des robots le temps d'un combat. Un jour, il accepte de s'allier à son fils qu'il avait perdu de vue, pour entraîner un robot bon pour la casse. Cette alliance changera considérablement la vie de Charlie. Dans l'esprit de Pacific Rim, où les mouvements des humains commandent les machines, Real Steel, film d'action futuriste, met en scène des combats de boxe ultra réels grâce à la technique d'un Hugh Jackman tendre et survolté.
    Affiche du film Real Steel
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Real Steel

    UTILISATEURS
    (3.4 pour 849 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 7min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Real Steel : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Hunger Games
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Course à la mort
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Hunger Games : L&#039;Embrasement
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Hunger Games : La Révolte, 1ère partie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Hunger Games : La Révolte - 2ème partie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Rollerball
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Real Steel

    Dans un futur proche, la boxe a évolué pour devenir un sport high-tech. Charlie Kenton, un ancien boxeur, a perdu toute chance de remporter le championnat depuis que les humains ont été remplacés sur le ring par des robots d’acier de 900 kilos et de 2,40 m de haut. A présent, il n’est plus qu’un manager minable qui utilise des robots bas de gamme fabriqués à partir de pièces de récupération. Il gagne juste assez pour survivre d’un combat à l’autre. Lorsque Charlie touche le fond, il accepte à contrecœur de faire équipe avec son fils Max, qu’il a perdu de vue depuis des années, pour construire et entraîner un champion. Dans l’arène où tous les coups sont permis, les enjeux sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Contre toute attente, Charlie et Max ont une chance, une seule, de faire leur grand retour…

    Photos du film Real Steel

    Ajouter une photo du film Real Steel

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Real Steel
    23185 Vues
    Trailer - VO - Real Steel
    Bande-annonce VF
    3464 Vues

    Listes avec le film Real Steel

    Ajouter une liste au film Real Steel
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....
    Lorsque l'humanité, telle qu'on la connaît, se trouve oppressée au cinéma par des forces supérieures ou par elle-même, le film d'anticipation, souvent dystopique, pafois post-apocalyptique,...
    Les films de science-fiction dans l’univers de la robotique, des androïdes et autres humanoïdes issus des recherches scientifiques sont extrêmement nombreux. Dès ses débuts, le septième art a été intéressé...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Real Steel
    vddan
    Le 10/02/2012
    90 critiques
    Real Steel / critique en avant-première et en partenariat avec " DREAMWORKS II DISTRIBUTION CO., LLC et Ciné Traffic"


    APPRECIATION : Très bien !

    Enfin un film de robots qui à du sens et même des idées originales. En voici un aperçu :
    De vrais robots :
    Après les productions récentes de Super 8 et de Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, personne ne doute que Steven Spielberg soit au courant des dernières avancées technologiques en effets spéciaux. Pourtant, le seul conseil du producteur au réalisateur Shawn Levy était précisément d'éviter le tout numérique : "Lorsque l’on travaille avec ces outils, il n’y a pratiquement rien sur le plateau face aux acteurs. Ils doivent alors agir et réagir face à du vide. Si par contre le comédien est confronté à une représentation physique réelle de l’objet, il peut interagir avec, le toucher, le regarder dans les yeux, et son interprétation prend alors toute sa force."

    D'ailleurs pour son premier film d'action Shawn Levy, nous en donne une interprétation dans le style d'un Spielberg. Mélangeant les genres, il n'oublie personne et ce spectacle familial captivant intéressera petits et grands, malgré un scénario peu original: une relation Père/fils attachante, de l'action bien distillée, une image et une bande-son époustouflantes.

    On accroche et l'on passe un excellent moment !!

    Edit : un Réal Steel 2 est prévu en 2013 .

    IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : 4.9/5
    A part sur quelques plans ou le contraste parait un peu léger, l'image d'une propreté clinique est globalement de haut niveau. On frôle le top image !

    Bande-son, note globale : 5/5.......TOP SON !!
    Là, Dreamworks nous à gâté avec une bande en DTS HDHR en 7.1, même si on aurait préféré du master audio (on ait jamais content !). Pour une fois la différence n'apparaît pas avec la VO et les 7.1 apportent un gros plus à l'ambiance et à la spatialisation. Le caisson sous les pas des robots arrache tout sur son passage et je plains vos voisins.......
    Une bande-son au top qui peu se faire aussi très détaillée,un exemple avec le passage avec la pluie très bien retranscrite......................Au final un TOP SON !!

    Fiche complète.........

    Site web:  http://critiquesdefilms.over-blog.net/article-real-steel-critique-en-avant-premiere-et-en-partenariat-avec-the-walt-disney-co-et-cine-traffic-99016020.html
    geotoine
    Le 19/02/2012
    17 critiques
    Jusqu'alors, on connaissait surtout Shawn Levy pour ses comédies. Il est en effet le réalisateur de "Treize à la douzaine", de "La Panthère Rose", de "Crazy Night" ou encore des deux volets de "La Nuit au Musée". Il n'a cependant pas pu résister à l'appel de Steven Spielberg et Stacey Snider lorsque ces derniers lui ont proposé la réalisation de "Real Steel", un film qui marque ses premiers pas dans le genre du film d'action futuriste.

    A l'origine de "Real Steel", on trouve une courte nouvelle d'une trentaine de pages écrite en 1956 par Richard Matheson, un spécialiste du genre auquel on doit également "Duel" et "Je suis une légende". Baptisée en France "L'Indéracinable" ou "Des nerfs d'acier" selon les traductions, cette nouvelle a connu une première adaptation en 1963 en tant qu'épisode de la cinquième saison de la série mythique "La Quatrième Dimension" avec dans le rôle principal Lee Marvin.

    L'histoire se situe dans un monde futuriste où la boxe entre humains a disparu laissant la place à un nouveau style de boxe, la roboxe, qui voit des robots de plus de deux mètres s'affronter entre eux. Le film de Shawn Levy reprend cette idée très originale et s'éloigne habilement de la nouvelle de Richard Matheson en faisait d'un jeune garçon, de son père et d'un robot d'entraînement les principaux personnages d'un film d'action qui se veut avant tout familial.

    "Real Steel" n'est pas pour autant un pur divertissement dans le style "Transformers". Le réalisateur prend, en effet, le touchant "Le Géant de fer" pour référence et tente d'explorer à la fois la relation qui unit le garçon au père qui l'a abandonné et celle qui relie le robot au garçon qui l'a sauvé, chacun des trois personnages étant une partie du reflet de l'autre. Ils sont ainsi trois perdants qui vont pouvoir peut-être enfin accéder ensemble à la victoire.

    L'intrigue du film se situe dans les années 2020 et, malgré cela, l'atmosphère est délicieusement rétro, quelques éléments futuristes étant intégrés de manière très discrète dans les décors incroyablement détaillés de Tom Meyer. Rien ne semble alors avoir vraiment changé dans ce monde si ce n'est l'apparition de la roboxe, un sport qui fascine le monde avec des combats de robots de grande envergure.

    Les combats sont parmi les points les plus réussis du film grâce à des robots criants de réalisme et parfaitement intégrés numériquement à l'image (quand il ne s'agit pas de vrais robots!) et des mouvements supervisés par le grand Sugar Ray Leonard. Chaque rencontre est un grand moment d'autant plus que chaque robot a une personnalité différente ce qui empêche toute routine de s'installer. Les combats montent crescendo jusqu'à un brilliant ultime affrontement que l'on vit encore plus intensément que les précédents.

    Hugh Jackson s'avère être un excellent choix dans le rôle de Charlie Kenton et il porte littéralement le film sur ses épaules, secondé par le prometteur Dakota Goyo (aperçu dans le rôle du jeune Thor dans "Thor") et Evangline Lilly dans son premier grand rôle au cinéma depuis la fin de la série "Lost, les disparus". On ne peut également que saluer le travail des animateurs qui parviennent à donner un peu d'humanité à de grosses masses d'acier, notamment lors de la scène du premier réveil d'Atom.

    La bande-originale a été confiée à Danny Elfman qui signe encore une fois des morceaux mémorables avec notamment de grosses orchestrations comme le vibrant "People's Choice", qui parvient à symboliser à lui-seul l'essence du film. En dehors des séquences de combat, on retiendra également en tant que point déterminant du film l'impressionnante séquence de Metal Valley.

    "Real Steal" est donc un très bon film à la construction somme toute classique mais néanmoins plaisant à suivre avec des effets spéciaux incroyables de réalisme et de grandes scènes d'action. Regrettons juste une petite baisse de rythme au milieu du long-métrage et quelques seconds rôles trop facilement détestables.

    Site web:  http://www.geotoine.fr/article-test-real-steel-la-critique-et-le-test-du-blu-ray-99498983.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites