Étreintes brisées

    |  14 |
    J'aime:
    - Étreintes brisées, réalisé par Pedro Almodovar et porté par sa muse Penelope Cruz, est un drame poignant et bouleversant, où les trahisons, la jalousie et la fatalité guident l'amour. Le film raconte l'histoire de Mateo, connu sous le nom d'Henry Caine, qui après avoir été victime d'un accident de voiture, a perdu la vue mais surtout l'amour de sa vie. Depuis, il vit comme il peut, dans l'obscurité et le doute. Un jour, son passé le rattrape lorsque X-Ray, un jeune artiste, lui présente son projet de film, à la mort de son père Ernesto Martel.
    Affiche du film Étreintes brisées
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Étreintes brisées

    UTILISATEURS
    (3.5 pour 161 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 7min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Étreintes brisées : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Mauvaise éducation (La)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film En chair et en os
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Volver
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pillow book (The)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Loi du désir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Two Lovers
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Étreintes brisées


    Dans l'obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n'a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie.
    Cet homme a deux noms : Harry Caine, pseudonyme ludique sous lequel il signe ses travaux littéraires, ses récits et scénarios ; et Mateo Blanco, qui est son nom de baptême, sous lequel il vit et signe les films qu'il dirige. Après l'accident, Mateo Blanco devient son pseudonyme, Harry Caine. Dans la mesure où il ne peut plus diriger de films, il préfère survivre avec l'idée que Mateo Blanco est mort avec Lena, la femme qu'il aimait, dans l'accident.
    Désormais, Harry Caine vit grâce aux scénarios qu'il écrit et à l'aide de son ancienne et fidèle directrice de production, Judit García, et du fils de celle-ci, Diego. Depuis qu'il a décidé de vivre et de raconter des histoires, Harry est un aveugle très actif et attractif qui a développé tous ses autres sens pour jouir de la vie, sur fond d'ironie et dans une amnésie qu'il a volontairement choisie ou, plus exactement, qu'il s'est imposé. Il a effacé de sa biographie tout ce qui est arrivé quatorze ans auparavant. Il n'en parle plus, il ne pose plus de questions ; le monde a eu vite fait d'oublier Mateo Blanco et il est lui-même le premier à ne pas désirer le ressusciter.
    Mais, une nuit, Diego a un accident et Harry s'occupe du garçon. Durant les longues nuits où Harry veille sur lui (sa mère, Judith, se trouve loin de Madrid et ils décident de ne rien lui dire, pour ne pas l'inquiéter), il lui fait le récit de sa propre histoire, pour le distraire, comme un père dirait un conte à un enfant pour l'endormir. C'est le pouvoir hypnotique de la fiction qui, dans ce cas, est un douloureux récit autobiographique. L'histoire est émouvante et terrible... Une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie et la trahison. Une histoire dont l'image la plus éloquente est la photo de Mateo et Lena, déchirée en mille morceaux.

    Photos du film Étreintes brisées

    Ajouter une photo du film Étreintes brisées

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Étreintes brisées
    vost
     
    500 Vues
    401 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Étreintes brisées

    Ajouter une liste au film Étreintes brisées
    Cette semaine Jim Sheridan présente le très attendu Brothers, un film dramatique exposant les difficultés d'un triangle d'amour entre une femme et deux frères. Depuis belle lurette, le cinéma nous...
    Les votes sont clôts! Merci pour votre participation à tous! Retrouvez les 30 meilleurs films élus par vous à l'adresse ci-dessous. Vous pouvez bien sûr continuer à voter pour les films qui vous ont...

    La littérature a toujours été une source intarissable d'inspiration pour le cinéma. On ne compte plus, aujourd'hui, les adaptations...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Étreintes brisées
    tombalabomba
    Le 15/09/2009
    5 critiques
    Un constante dans la longue liste de films d almodovar... des histoires d amour tordues, avec des peres caches, des gays, et une magnifique penelope cruz...Un agreable moment de cinema...

    BIBI62
    Le 08/10/2009
    127 critiques
    Ce nouveau Pedro Almodovar, sélectionné au dernier Festival de Cannes, en est reparti bredouille, à la grande stupéfaction de ses admirateurs.
    Et pourtant on comprend pourquoi, car en voulant imbriquer plusieurs histoires dans l'histoire, en multipliant à foison les références cinéphiliques et les réminiscences psychanalytiques, le réalisateur finit par tuer l"émotion de ce scénario très (trop?) riche en moments dramatiques.
    Car si le film est parfois d'une richesse d'écriture solide, on est que rarement pris par cette histoire d'amour fou, on a peu de ressenti émotionnel pour cette passion dévastatrice, la faute sans doute à un manque de rythme (le film tarde à démarrer vraiment, ce qui fait qu'on ne rentre pas assez vite dans l'histoire); dans un synopsis trop bavard, qui multiplie trop les flashs-backs, malgré de bons acteurs, la toujours charmante Pénélope Cruz (qui n'intervient que tard dans le film et est bien mais sans plus), qui possède la classe et le mystère des actrices d'Hitchcock, auquel Almodovar fait écho, et aussi, dans le rôle principal, l'excellent Lluis Homar.
    On ne retrouve pas assez également toute la folie visuelle et narrative des autres films d'Almodovar.
    Un Almodovar décevant donc qui à force de vouloir trop mêler différents thèmes dans son récit le noie quelque peu au détriment de la passion qu'il voulait en dégager.Dommage car on aurait aimé être embarqué dans ce tourbillon émotionnel.
    Mais un Almodovar, même moyen, reste malgré tout un moment intéressant.

    MA NOTE: 12/20


    Site web:  http://lecinedejo.blogs.allocine.fr
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites