Shutter Island

    |  590 |
    J'aime:
    SUR L'ÎLE, PERSONNE N'EST À L'ABRI DE LA FOLIE. - Adapté du polar éponyme de Dennis Lehanne, Shutter Island met en scène le labyrinthe dans lequel est plongé Teddy Daniels, chargé d'enquêter sur la disparition d'une patiente dans un asile. Scorsese signe un thriller psychologique puissant, aux multiples dédales. Rythmé par des tensions, des mystères et un suspense glaçant, le film marque aussi la quatrième collaboration entre Scorsese et DiCaprio, nouvel acteur fétiche après De Niro.
    Affiche du film Shutter Island
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Shutter Island

    BLOG
    UTILISATEURS
    (4.05 pour 3386 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 17min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Shutter Island : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Dragon rouge
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Zodiac
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dream House
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Barber : l&#039;homme qui n&#039;était pas là
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pledge (The)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Cercle - The Ring
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Shutter Island

    En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

    Photos du film Shutter Island

    Ajouter une photo du film Shutter Island

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Shutter Island
    1
    2
    3
    page 1

    Listes avec le film Shutter Island

    Ajouter une liste au film Shutter Island
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    Le thriller psychologique est un genre très répandu au cinéma. Souvent adapté à partir de roman ou tiré de livres ce genre est apprécié par tous les spectateurs de cinéma. Les ingrédients qui composent le...
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Shutter Island
    BIBI62
    Le 24/02/2010
    127 critiques
    Un nouveau Martin Scorsese évidemment c'est attendu avec fièvre et envie, de plus avec son acteur fétiche, l'adaptation d'un thriller à succès, tout était prêt pour nous emballer et il faut dire qu'on est pas déçu!
    Vu l'histoire, c'est plus du Scorsese version "Les nerfs à vif" qui nous est proposée ici, çà commence avec une ambiance angoissante qui s'amplifie doucement, à partir du moment où l'on pénètre dans cet asile perdu sur une île lointaine.Mais il y a plus qu'une simple histoire policière à venir, même si celle-ci est brillamment orchestrée, et la tempête qui s'abat sur l'asile devient en même temps une tempête sous un crâne, celui du marshal, des visions le hantent, sa femme disparue, mais aussi celles terrifiantes de la guerre, avec la libération des camps et ces corps pris dans la glace, scènes teintées de poésie macabre!
    Peu à peu on sent que le récit, de prime abord très classique, style années 50, bascule vers le psychologique, avec flashs-backs étranges, névrose progressive, et le réalisateur nous brouille les pistes sans nous faire perdre le fil du récit, passionnant et savamment mis en scène, avec une maestria magnifique, plans superbement élaborés, éclairages inquiétants, musique là où il faut, interprétation au cordeau, on est pris par le malaise ressenti par le héros, oppressé comme lui.
    Il y a aussi du suspense à la Hitchcock dans ce récit psychanalytique, jusqu'au retournement de situation, ce swift final superbement amené et assez inattendu il faut le dire qui fait de cette enquête crépusculaire plus le drame d'un homme pris dans une tragédie personnelle qu'un véritable thriller, même s'il en garde certains codes jouissifs.
    Leonardo DiCaprio est, une nouvelle fois j'allais dire, exceptionnel dans l'interprétation de ce personnage complexe : d'une intensité dramatique, psychologique rares, il est énorme par son charisme et sa présence, énorme d'intériorité, de douleur aussi, et l'évolution psychologique de son personnage est d'une force impressionnante, il porte le films sur ses épaules comme un vrai roc, c'est tout de même incompréhensible que cet immense acteur, qui a toutes les qualités requises, charisme, physique, talent, n'ait pas encore obtenu l'Oscar!après "Les noces rebelles", un des meilleurs films de 2009, il vient de signer certainement l'un des meilleurs de 2010, quel talent! et la réunion d'un des plus grands acteurs de sa génération avec un des plus grands metteurs en scène fait mouche une fois encore, deux génies au service du septième art!
    A ses côtés, on retrouve entre autres Ben Kingsley, en médecin au calme inquiétant et énigmatique à souhait, sans oublier l'émouvante Michelle Williams, en fantôme de la femme disparue, ses apparitions dans l'esprit de son mari font l'objet de scènes superbes et douloureuses à la fois, comme celle où elle se consume en cendres dans les bras de celui-ci, d'une beauté et d'une mélancolie fascinantes et désespérées!
    Enfin un vrai gros coup de coeur en ce début d'année, l'excellence de la mise en scène pour un film d'atmosphère qui nous délivre frissons, rebondissements, qui nous fait chavirer, nous déroute pour mieux nous faire saliver, un mélange de genres savamment orchestré, un scénario en or, un récit à tiroirs et aussi à plusieurs lectures, et qui donne aussitôt envie d'une autre vision.
    Du vrai, du bon cinéma, du grand art, à savourer!


    MA NOTE: 17/20

    Site web:  http://lecinedejo.blogs.allocine.fr
    keira3
    Le 25/02/2010
    64 critiques
    Immense Scorsese. Le maître revient avec une œuvre passionnante et foisonnante, qui se révèle être un de ses meilleurs films. Dennis Lehane, écrivain de polars dont certains adaptés au ciné avec brio (Mystic River, Gone Baby Gone), avait signé un thriller absolument génial, Scorsese en signe une adaptation tout aussi géniale. Son film est tout simplement une leçon pure de cinéma, où il conjugue tension, suspense, drame, manipulation dans un trip halluciné qui ne cesse de balader le spectateur jusqu'à la chute - renversante. Si vous n'avez pas lu le livre, allez-y en en sachant le moins, et laissez-vous surprendre. Si comme moi, vous avez déjà lu le roman de Lehane, vous ne serez pas moins surpris, et même si la chute vous ait déjà connu, cela ne gâchera pas le plaisir. En effet, comme le livre, Shutter Island est un film qui nécessite au minimum deux visions.
    Pour adapter cette enquête policière, Scorsese nous livre une réalisation renversante et maîtrisée, digne du maître qu'il est, et qui ne laisse au spectateur aucun répit. La musique inquiétante nous prévient dès le début lorsque le bateau approche de l'île en montant en crescendo : une fois arrivé sur l'île, rien ne sera plus comme avant, préparez-vous au grand frisson. Le cinéaste s'amuse alors à nous perdre dans les dédales d'un polar retors et labyrinthique. Scènes flippantes, musique, tempête, tout y est pour nous plonger dans un état de tension pure. Côté décors, Scorsese recrée les années 50, là-aussi, avec une perfection absolue. Mais si Shutter Island est un très grand film, c'est avant tout grâce à la réussite du cinéaste d'avoir conjugué polar noir vertigineux avec son enquête haletante et profondeur du personnage principal, Teddy Daniels, pivot du film. Car avant d'être un "simple" polar, Shutter Island est une œuvre sur la folie, le deuil, l'esprit et son fonctionnement ainsi que le rapport réalité/fiction. Il confère ainsi à Teddy une profondeur que l'on voit peu dans ce genre de film, nous faisant nous confondre avec ce personnage. Un personnage sublimé par des séquences de rêve superbes autant qu'elles sont dérangeantes. A travers le personnage de Teddy, le réalisateur tisse également une histoire d'amour (littéralement) dévorante et destructrice ("Laisse-la partir", dit un fou à Teddy). On ne cesse alors de s'interroger, comme Teddy et comme Scorsese. Qu'est-ce qui pousse un homme à la folie? Pour parvenir à saisir toutes les complexités de ce labyrinthe démoniaque, il faut sans doute plusieurs visions, qui sans nul doute apporteront chacune son lot de questionnement et d'admiration.
    Shutter Island est l'association de 3 "maîtres" dans leur domaine: Martin Scorsese, Dennis Lehane, et Leonardo DiCaprio, que je ne cesserais jamais de défendre et je le répète encore une fois, qui est un des meilleurs acteurs de sa génération (à bon entendeur salut). Après les excellents Aviator, Gangs of New York et Les Infiltrés, il retrouve une 4e fois le cinéaste pour ce qui est à ce jour leur meilleure collaboration. DiCaprio y redouble d'intensité, de charisme et d'une rugosité bienvenue qui lui offre un rôle en or. Face à lui, une pléiade d'acteurs eux-aussi excellents, Mark Ruffalo (un poil discret mais excellent), Ben Kingsley (inquiétant), Michelle Williams (fantôme sublime mais douloureux et bien flippant, je vous l'accorde) , Emily Mortimer, Jackie Earle Haley, Max Von Sydow et d'autres encore.
    Shutter Island est bien l'œuvre la plus aboutie du cinéaste, qui arrive à faire ce que peu font: maîtriser à la perfection un film. Terrifiant, sans temps mort, fiévreux, nerveux, vertigineux, le film de Scorsese met d'abord en lumière les failles d'un homme, d'une humanité confondante, qui plonge peu à peu dans la paranoïa (nous avec). Shutter Island c'est donc 2h20 de très grand cinéma et à ce jour, le plus grand film de l'année.

    Site web:  http://mycinekeira3.blogs.allocine.fr/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites