Rio Bravo

Après un meurtre, le shériff John Grant arrête Joe Burdette et l'enferme dans une cellule en attendant l'arrivée du prévôt des États-Unis. La prison est gardée par ses deux adjoints, Dude, un alcoolique et Stumpy, un vieillard estropié. Mais dehors, Nathan Burdette, son frère, et sa bande se réunissent et attendent patiemment le moment favorable pour attaquer la prison et libérer Joe...

Rio Bravo
Listes de films avec Rio Bravo
Les huis clos au cinéma

Se retrouver bloqué, et isolé, par la neige, ou par l'espace infini, ou s'enfermer pour fuir les démons, les tueurs fous ou la fin du monde : cauchemar pour personnages de film, régal pour spectateurs, même en temps de confinement pour cause de coronavirus. Lorsque plusieurs héros tombent dans le piège du huis-clos, le suspense et la méfiance s'installent (Identity), l'angoisse monte (Cube, Phone Game)... Films d'horreur, slashers, thrillers (Panic Room, Sale temps à l'hôtel El Royale), cinéma post-apocalyptique avec virus ou science-fiction font bon ménage avec les huis-clos au cinéma, car ils inspirent de terrifiantes menaces... Mais les films catastrophe, en avion par exemple, amènent aussi de bons dangers, et de la bonne tension. De même que les face-à-faces psychologiques (Garde à vue, Funny Games), qui peuvent mener au drame. Enfin, le huis-clos peut aussi emmener vers la comédie, avec un côté vaudeville...

Les films cultes de Quentin Tarantino
Cinéphile averti, Quentin Tarantino a consommé une quantité astronomique de films, notamment après avoir travaillé dans un vidéo club, où il a eu tout le temps nécessaire de se forger un univers cinéma riche et éclectique ; du cinéma italo-américain jusqu'aux films de Hong-Kong, en passant par le western spaghetti ou bien encore les films de série B, la liste est longue... Parmi ces œuvres, des films cultes ayant exercé une influence sur son cinéma. Un cadeau dont est reconnaissant Quentin Tarantino, en faisant référence et rendant hommage à certains d'entre eux. Le dernier exemple en date concerne son dernier bébé, Inglourious Basterds, qui renvoie entre autres au film d'Enzo G. Castellari, Une poignée de salopards (dont le titre américain était Inglorious Bastards, drôle de coïncidence...), où lorsque le film de guerre emprunte des codes au western spaghetti...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites