L'Adieu aux armes

Blessé au front, lors de la Première Guerre mondiale, le jeune lieutenant américain Frédéric Henry est transporté dans un hôpital de Milan. Il trouve un grand réconfort auprès de Catherine Barkley, une infirmière anglaise, dont il tombe amoureux. Alors que Catherine vient de lui annoncer qu'elle est enceinte, l'infirmière en chef surprend leur idylle et Frédéric repart pour le front.

  • Genre Drame , Romance
  • Thématique Seconde guerre mondiale , Armée
  • Émotion Triste , Emouvant
  • Origine Adaptation
Listes de films avec L'Adieu aux armes
Guerre et romance
Du souffle et de l'émotion : certains grands drames romantiques sur fond de guerre figurent parmi les chefs-d'oeuvre du cinéma. Les films Autant en emporte le vent, Casablanca, ou Le Port de l'angoisse, firent la fortune du genre, à Hollywood dans les années 40. Ces drames historiques, avec un aspect film d'espionnage, parfois, sont désormais classiques : leurs couples mythiques, leurs Oscars, et des milliers de pleurs versés, ont fait leur légende. Les stars actuelles prisent encore les romances sur des amours contrariées par l'Histoire : on pense à Pearl Harbor, et sa célèbre scène de bombardement, ou à Alliés. Et certains aiment à ajouter des touches comiques, façon Un long dimanche de fiançailles...
Films tires d'une œuvre d'Hemingway
Ernest Miller Hemingway, connu sous le nom de Ernest Hemingway, né le 21 juillet 1899 à Oak Park dans l'Illinois et mort suicidé le 2 juillet 1961 à Ketchum, Idaho, est un romancier et nouvelliste américain. Il participa à la Première Guerre mondiale, avant d'écrire et d'obtenir le Prix Pulitzer en 1953 pour son livre, Le Vieil Homme et la Mer, et devient lauréat du Prix Nobel de littérature en 1954. Ernest Hemingway est l'un des représentants les plus typiques de ce que l'on a appelé, aux États-Unis, la « génération perdue »] à savoir la génération qui fut jetée dans la Première Guerre Mondiale et dont les survivants sont revenus totalement désabusés. Partis en «mission» quasi héroïque, ils n'avaient croisé, en Europe, que les horreurs de la grande boucherie : des victimes misérables et des chefs de bataillons pitoyables. Ce choc porta un coup fatal à leurs idéaux de gloire, d'honneur ou de patrie. Pour Hemingway en effet, l'esthétique implique avant tout une éthique et non une métaphysique (comme l'écrivait Sartre sur Faulkner). Son œuvre est couronnée par le prix Nobel de littérature en 1954 « pour le style puissant et nouveau par lequel il maîtrise l'art de la narration moderne, comme vient de le prouver Le Vieil Homme et la Mer». Il donnera à Stockholm, devant le jury de l'Académie suédoise, le discours le plus court de l'histoire de cette institution.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites