Fréquence interdite

    |  5 |
    J'aime:
    Affiche du film Fréquence interdite
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Fréquence interdite

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.5 pour 26 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    2000
    PAYS:
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Fréquence interdite : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Déjà vu
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Timecrimes
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Jennifer 8
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Cavaliers de l&#039;Apocalypse
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film C&#039;était demain
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Effet papillon
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Fréquence interdite

    John Sullivan, inspecteur de police, est toujours hanté par la mort de son père, survenue lors d’un spectaculaire incendie en 1969. Par une nuit illuminée d’aurore boréale et d’éclairs magnétiques, John met en marche une ancienne radio et croit entendre la voix d’un homme. Bouleversé, il reconnaît son père. Par-delà la mort et le temps, les deux hommes se parlent. Mais tout miracle a un prix et l’enchaînement des évènements va s’en trouver modifié. Face à l’étrange vague de meurtres qui se déclenche, père et fils vont se battre, chacun dans sa dimension.

    Photos du film Fréquence interdite

    Ajouter une photo du film Fréquence interdite

    Critiques Blog du film Fréquence interdite

    3Moopydelfy
    Le 12/12/2012
    41 critiques
    Fréquence interdite est un de mes films de science fiction et de thriller favoris. Un petit bijou à part, que je n’arrive pas vraiment à classer dans une case précise. Cinetrafic m’a permis de le revoir et de savourer une nouvelle fois le casting de Dennis Quaid, Shawn Doyle à Jim Caviezel. Dans mon esprit, le film avait un charme dont je n’osais pas vraiment revenir dessus. Vous savez, ces oeuvres que vous avez aimé, tout particulièrement et qu’avec les années, vous doutez de réapprécier autant. Le nouveau visionnage m’a permis de redécouvrir une merveille.
    Chut, je suis pas totalement impartiale, je suis dingue de Dennis Quaid depuis l’aventure intérieure, il est magistral face à Jim Caviezel. Le thème du voyage temporel est habilement traité. La radio qui permet de voyager comme la Delorean de Retour vers le Futur donne envie de rêver. Si nous pouvions voyager dans le temps, parler à notre passé et modifier une part de notre vie, ne le ferions nous pas? Jim Caviezel a un charme fou, il réussit à jouer un homme aux bords de la rupture psychologiques, avec des larmes de tristesse ravalées à la perfection. Au fil des minutes, les blessures du passé se pansent.

    Site web:  http://www.newkidsonthegeek.com/avis-frequence-interdite-frequency-de-gregory-hoblit/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Fréquence interdite

    Listes avec le film Fréquence interdite

    Ajouter une liste au film Fréquence interdite
    Les films d'enquête et le cinéma policier aiment le paranormal. Lorsque leurs héros sont des voyants, aux dons fantastiques, ils peuvent affronter des ennemis aux pouvoirs supérieurs : tueurs et...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Fréquence interdite
    LordGalean
    Le 14/10/2012
    100 critiques
    Le film de voyage dans le temps peut prendre différentes formes. Parmi celles-ci, on peut trouver le voyage direct, type "Prisonniers du temps" de Richard Donner, "Retour vers le futur de Robert Zemeckis, ou encore "l'Armée des 12 singes" de Terry Gilliam (liste non exhaustive) ; on peut également trouver le voyage indirect par une fenêtre, un écran ou une machine comme Source Code tout récemment de Ducan Jones ou Déjà Vu du regretté Tony Scott ; ou bien encore une évocation juste orale sans déplacement matériel ou physique : Minority Report de Steven Spielberg, Paycheck de John Woo.

    Le film dont je vais avoir la joie et le privilège de parler en ces lignes, Fréquence Interdite de Grégory Hobblit, (réalisateur du Témoin du Mal, entre autre) transcende cet état de fait en faisant du voyage dans le temps, une réjouissante réflexion sur le destin, et l'influence des choix. Je m'explique. John Sullivan, policier de son état, retrouve dans les affaires de son père Frank Patrick Sullivan, pompier de son état, une ancienne radio Ci-bi qu'il entreprend de brancher pour le fun, et pour se rappeler avec émotion, les moments passés autour de l'engin en famille à parler avec des étrangers. Il le fait également pour se rappeler le souvenir de son père, mort lors d'une intervention dans une zone industrielle.

    Mais qu'elle n'est pas sa surprise en branchant ledit engin d'entendre une voix qui est proche de celle de son père, et qui connait sa vie sur le bout des doigts, une voix qui semble venir des années 1960 d'ailleurs. John pensant d'abord à un canular de son ami Gordo finit par se plier à l'incroyable réalité, la voix qu'il entend est bien celle de son père.

    Comprenant les possibilités que ce discours inter-temporelle, peut avoir sur le futur, et connaissant tout de l'avenir de son père, il se met en tête, complexe de Dieu aidant, de sauver la peau de son paternel de la mort qui doit l'atteindre de plein fouet pendant une intervention dans une zone industrielle en feux le lendemain d'une de leurs conversations radio. Précisons d'ailleurs qu'au début, son père ne le reconnait pas (et on le comprendrais à moins).

    Grégory Hobblit se retrouve donc à tisser à la fois une relation père-fils qui n'existait plus et se sert par là-même de ce ressort de l'intrigue pour basculer son histoire à mi-chemin dans le thriller. Un mystérieux tueur d'infirmière rode et il n'a jamais été arrêté. Jim découvrant l'identité du tueur grâce à l'aide de son père dont il a sauvé la vie, changeant par la même son destin. Car sans trop en dévoiler pour ceux qui n'auraient pas vu le film, Jim est étroitement lié au devenir de l'enquête du tueur d'infirmière.

    Le bluray du film donne une nouvelle jeunesse (pourtant pas si vieille, le film datant de 2000) à cet excellent long-métrage, dont le casting n'est pas étranger à son succès, tant Jim Caviezel et Dennis Quaid rivalise de talent dans l'interprétation de leurs personnages. Les seconds rôles sont également trés réjouissant, notamment le populaire Noah Emmerich (dont le visage est plus parlant que le nom, cf Truman Show) qui interprète à la perfection le meilleur ami de John. L'élément le plus marquant de ce bluray est le soin qui a été apporté sur le transfert aux flammes qui ressortent plus que jamais de l'écran. Difficile de trop s'étendre sur le film pour en faire une analyse sans dévoiler l'intrigue à tiroir et brillament exécutée de ce dernier. Je m'en tiendrai donc là, cher lecteur, mais il n'est pas impossible que j'écrive un nouveau papier sur ce film absolument génial. En attendant, si vous avez envie de vous replonger dans les années 2000 et que vous avez visionné déjà dix fois le sublime Matrix, n'hésitez pas à craquer pour Frequency, car le bluray est vraiment une belle réussite.

    Pour finir, un mot sur les bonus qui sont peu nombreux, et relèvent plus de la featurette promo, mais on retrouve quand même un commentaire audio du réalisateur et un documentaire scientifique sur la théorie du film, et rien que pour ça, on ne peut bouder son plaisir.

    Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie film science fiction et thriller.

    cliffhanger
    Le 11/11/2012
    4 critiques
    Réalisé en 2000 par Gregory Hoblit (réalisateur et/ou producteur sur Hill Street Blues, La loi de Los Angeles, New-York Police Blues notamment) Fréquence interdite est un thriller surnaturel qui met à l’affiche Dennis Quaid et Jim Caviezel, dans une histoire improbable mais tellement bien troussée qu’on ne peut qu’être emporté par cette excellente Série B, dont la sortie en blu-ray début octobre chez Metropolitan FilmExport est l’occasion d’une redécouverte en HD.
    SYNOPSIS: John Sullivan, inspecteur de police, est toujours hanté par la mort de son père, survenue lors d’un spectaculaire incendie en 1969. Par une nuit illuminée d’aurore boréale et d’éclairs magnétiques, John met en marche une ancienne radio et croit entendre la voix d’un homme. Bouleversé, il reconnaît son père. Par-delà la mort et le temps, les deux hommes se parlent. Mais tout miracle a un prix et l’enchaînement des évènements va s’en trouver modifié. Face à l’étrange vague de meurtres qui se déclenche, père et fils vont se battre, chacun dans sa dimension.

    LE FILM:

    En matière de Série B, chaque décennie regorge de ces pépites longtemps sous-estimées et dont la réputation se forge au fil des années, fort d’un réseau de fans qui n’ont de cesse de faire partager leur plaisir pour des films qui, s’ils ne payent pas de mine à leurs sorties, finissent par s’avérer être de véritables films cultes. Indéniablement Fréquence Interdite est de cette trempe. Thriller surnaturel mis en scène avec brio par Gregory Hoblit (Le témoin du mal, La faille), c’est surtout grâce à son scénario plus que malin que Fréquence Interdite brille. Jouant sur le paradoxe temporel, jamais la confrontation entre les époques n’impose la surenchère des effets spéciaux. Au contraire c’est dans l’économie de moyens que la subtilité de l’intrigue se fait jour et jamais nous ne doutons de ce qui se déroule sous nos yeux. C’est sur, à trente ans d’écart, le père et le fils se parlent par radio interposée. Si l’on plonge sans se poser de questions, c’est aussi grâce aux interprétations brillantes de Dennis Quaid, qui choisissait encore à l’époque ses projets avec un certain discernement et de Jim Caviezel, qui offre une composition intense, en jouant sur tout un éventail de sentiments. Les relations entre les deux hommes sont extrêmement bien évoquées, une certaine finesse enveloppant le tout. Ils ne sont pas seuls à contribuer à la réussite du film, Andre Braugher, Elisabeth Mitchell et Noah Emmerich complétant brillamment le casting, avec de vrais rôles à défendre, consistants et profonds. La réalisation de Gregory Hoblit est fluide et très séduisante, les séquences des incendies sont impressionnantes, rappelant par moments celles de Backdraft et le suspense est constant quand à ce qui va se passer aussi bien en ce qui concerne l’intrigue policière que le destin des personnages principaux. Fréquence Interdite n’est pas un chef-d’œuvre, mais il fait partie de ces films de genre pour lesquels on conserve une tendresse infinie, car leur ambition est, avant toute autre chose, d’apporter du plaisir. Mission 100% réussie.
    LE BLU-RAY:
    La copie propose un format image 2.35 – HD 1920 x 1080p – 16/9.La qualité des couleurs et leur netteté rendent justice à un film également très beau formellement. Le format audio est du DTS-HD master audio en 5.1 pour la VF et en 7.1 pour la VO et la qualité acoustique est proprement incroyable, reproduisant les effets sonores avec subtilité et sublimant le score de Michael Kamen.
    LES SUPPLEMENTS:
    L’édition proposée est très riche en bonus et c’est un véritable plaisir. En dehors des habituels commentaires audio du réalisateur Gregory Hoblit, proposés en VOST, on trouve également ceux du scénariste Toby Emmerich et du comédien Noah Emmerich mais seulement en VO. Autre exercice intéressant celui de la piste musicale commentée par le compositeur Michael Kamen en VO. Egalement au programme, le documentaire « Science et technologie dans Frequence interdite » proposé en VOST et qui dure 40 minutes, ainsi que la conception de la séquence d’ouverture (maquette 3D, animation, séquence finale). Deux suppléments vraiment passionnants. Enfin quatre scènes coupées en VOST complètent cette édition vraiment très réussie et qui permet de redécouvrir dans des conditions optimales un film vraiment excellent.
    Critique réalisée en partenariat avec Cinetrafic
    Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie film science fiction ainsi que la catégorie thriller

    Site web:  http://leschroniquesdecliffhanger.com
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites