Dr Folamour

Le général Jack Ripper, convaincu que les Russes ont décidé d'empoisonner l'eau potable des États-Unis, lance sur l'URSS une offensive de bombardiers B-52 en ayant pris soin d'isoler la base aérienne de Burpelson du reste du monde. Pendant ce temps, Muffley, le Président des États-Unis, convoque l'état-major militaire dans la salle d'opérations du Pentagone et tente de rétablir la situation.

Dr. Strangelove or : how I learned to stop worrying and love the bomb
Listes de films avec Dr Folamour
Le film politique américain

Le film politique américain reste un domaine où se côtoient biopics aux formes diverses, et films ouvertement engagés sur des questions précises. Les films biographiques sur les Présidents des Etats-Unis, Sénateurs ou autres (Treize Jours, Nixon, W., l'Improbable Président, ou encore The Front Runner avec Hugh Jackman, ou Vice avec Christian Bale) et les reconstitutions historiques de scandales réels (Pentagon Papers, Les Hommes du Président) se mêlent aux brûlots de Michael Moore (Fahrenheit 9/11 sur George W. Bush, ou Fahrenheit 11/9 sur Donald Trump) ou aux documentaires destinés donner des alertes (Citizenfour, sur Edward Snowden). Qu'il s'agisse de l'histoire ancienne ou de l'actualité, le film politique américain est toujours là, année après année, pour émouvoir ou bousculer les certitudes. Parfois, il réussit à produire ces deux effets en même temps...

Les comédies politiques

Depuis Le Dictateur, classique du cinéma signé Charles Chaplin, les comédies politiques adoptent des tons entre humour sympathique et férocité. Elles prennent la forme de biopics, consacrés aux politiciens (comme Vice, où Christian Bale joue Dick Cheney, ou encore Elvis & Nixon) ou de comédies aux atmosphères nostalgiques et palpitantes (à la façon du succès Goodbye Lenin !), ou satiriques à l'extrême : Des hommes d'influence (situé en plein dans l'époque de Bill Clinton et du MonicaGate) avec Robert De Niro et Dustin Hoffman, Quai d'Orsay (au personnage principal en grande partie basé sur Dominique de Villepin) ou The Dictator, avec Sacha Baron Cohen, restent de bons exemples. Sans oublier les comédies noires comme Docteur Folamour de Stanley Kubrick, où Peter Sellers s'active en pleine Guerre Froide...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites