Blow-Up

    |  11 |
    J'aime:
    - Alors qu'il pensait avoir surpris un couple d'amoureux, un jeune photographe se rend compte en développant la photo une main tenant un pistolet devant un corps allongé... Réalisé par Michelangelo Antonioni, Blow-Up est un drame passionnant et haletant.
    Affiche du film Blow-Up
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    Blow-Up

    UTILISATEURS
    (3.5 pour 44 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1967
    PAYS:
    Royaume-Uni,Italie,...
    DUREE:
    1h 51min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Blow-Up : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Fenêtre sur cour
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Pledge
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Psychose
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Blow Out
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Conversation secrète
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Body Double
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Blow-Up

    Dans un parc de Londres, un jeune photographe surprend ce qu'il croit être un couple d'amoureux. Il découvre sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buissons.

    Photos du film Blow-Up

    Ajouter une photo du film Blow-Up

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Blow-Up
    814 Vues
    Blow-Up - Bande annonce VO
    Bande-annonce VF
    3228 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Blow-Up

    Ajouter une liste au film Blow-Up
    Le thriller psychologique est un genre très répandu au cinéma. Souvent adapté à partir de roman ou tiré de livres ce genre est apprécié par tous les spectateurs de cinéma. Les ingrédients qui composent le...
    L'historique complet des films ayant reçu la récompense suprême du plus grand festival international de Cinéma !

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Blow-Up
    piedsnus
    Le 12/08/2009
    0 critique
    J'aimerais que le fan se dévoile et m'explique !! Je ne comprends pas comment ce film a pu être primé à Cannes (quoi que les choix de Cannes parfois ...). A la fin ca s'arrête et on ne s'en rend même pas compte...Il y'a du potentiel mais on dirait un brouillon. Aller je lance le débat :-).

    Apolline
    Le 01/10/2011
    0 critique
    Un seul regard peut-il suffire à prouver quoi que ce soit ?

    C’est la question que pose le film Blow-Up du réalisateur Michelangelo Antonioni, le cinéaste de l'incommunicabilité.

    Dans le Londres des années 1960, Thomas, un jeune photographe de mode (inspiré par David Bailey figure majeure des Sixties et photographe de la Contre-culture), méprisant les mannequins qu’il photographie dans son studio tendance, cherche à sortir du milieu glacé de la mode en passant ses nuits à prendre en photos des sans-abri.
    Il s’arrête dans un parc, attiré par la lumière du petit matin et prend en photo un couple qui s'embrasse. Mais la femme s'en aperçoit et lui réclame la pellicule. Thomas s’enfuit sans lui remettre les négatifs, mais la jeune femme le retrouve dans l'après-midi, allant jusqu'à s'offrir à lui en échange du précieux rouleau. Après avoir faire l’amour avec l’inconnue, Thomas lui donne une autre pellicule et développe les photographies du parc. En agrandissant toutes les photos, Thomas découvre qu’il a été le témoin d’une tentative de meurtre. Il croit que, par sa présence, il a empêché un crime de se commettre.
    Dès la nuit tombée, il retourne dans le parc pour chercher d’autres preuves, mais découvre un cadavre. En rentrant chez lui, il se rend compte que son atelier a été cambriolé car toutes ses photos et négatifs ont été volées.
    Désemparé, il demande de l’aide auprès d’un ami proche, qui ne peut l’aider. Tôt le lendemain, il retourne au parc, mais le corps a lui aussi disparu. A la place du cadavre, des mimes s’amusent à lui lancer une balle imaginaire. Thomas entend alors le son de la balle…

    Dans ce drame psychologique de Michelangelo Antonioni, les personnages principaux magistralement interprétés par David Hemmings et Vanessa Redgrave ne sont jamais appelés par leurs noms (seulement dans le scénario) et restent donc des « anonymes » pour le spectateur, renforçant ainsi la volonté du réalisateur de laisser libre court à l' imagination face aux multiples explications de son film : c’est en effet le spectateur, et lui seul, qui décide s’il y a eu meurtre ou non.

    Loin d’une intrigue, qui à la première vision semble simple, Blow-Up, fait parti de ces films que l’on a envie de revoir pour y chercher des détails et preuves passées inaperçues. Ainsi la relecture offre de nouvelles perspectives, comme quand on découvre un tableau. Blow-Up donne envie de s’y attarder, de s’arrêter sur certains détails et de reconsidérer ses impressions premières. Le film d’Antonioni est donc une belle initiation à l’Art, aux interprétations diverses selon les différents regards qu’on pose sur une œuvre, tel ce photographe s’interrogeant sur sa propre œuvre (son parcours professionnel le contraint à la réalité de l’instant), sur son rapport au réel et ce qu’il pensait maîtriser derrière son appareil photo : sa propre vie.

    Michelangelo Antonioni obtient la Palme d’or au Festival de Cannes en 1967 et son film fait scandale à sa sortie en Grande-Bretagne, car c’était la première fois que les anglais voyaient l’une de leurs compatriotes entièrement nues (Jane Birkin elle-même !).
    La bande originale du film composée par Herbie Hancock, reste une perle musicale, évoquant les séances de pose de l’époque où les photographes de mode utilisaient l’ambiance Jazzie.
    Il y a de nombreuses scènes inoubliables dans Blow-Up, et l’une d’elles reste la scène du club, où le groupe anglais The Yardbirds joue au Ricky Tick Club avec Jimmy Page et Jeff Beck qui fracasse sa guitare et la jette au public en transe !

    Le personnage Thomas évoque, 27 ans après, celui de Johnny interprété par David Thewlis dans le film Naked du réalisateur anglais Mike Leigh, prix d’interprétation masculine et de la mise en scène à Cannes en 1993 : Thomas et Johnny sont deux jeunes londoniens extrêmement brillants mais aigries qui se perdent dans l’illusion d’une réalité maîtrisée.

    C'est en hommage à Blow-Up que Brian De Palma réalisa Blow Out en 1981, où un preneur de son (John Travolta) enregistre la scène d'un accident de voiture, mais qui se sera en fait un meurtre.

    Site web:  http://laurelangelouladamedansleradiateur.blogspot.com/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites