L'Aveu

Synopsis et Consensus de la critique

1951, à Prague. Anton Ludvik, vice-ministre des Affaires étrangères et ancien déporté, est fier de ses brillants états de service : les Brigades internationales et la Résistance en France. Pourtant, depuis quelque temps, ce militant communiste intègre se sent traqué. Ses amis l'ignorent et les plus importantes décisions sont prises sans lui. Il est également épié et suivi, et son téléphone est sur écoute. Un jour, dans une rue déserte, des hommes surgissent de deux voitures, lui passent des menottes et l'emmènent en prison. Mis au secret, torturé, Ludvik est sommé d'avouer des crimes qu'il n'a pas commis. Il doit se rendre à l'évidence. Il ne s'agit pas d'une erreur, mais d'une machination politico-judiciaire...

Aveu (L')

critique du public :

3,9

critique presse :

4,4

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites