Le Club des Libertins

Synopsis et Consensus de la critique

Dans l'Angleterre puritaine de la fin du XIXe siècle, Benjamin Oakes, publicitaire peu scrupuleux, imagine un plan qui devrait s'avérer fort lucratif. En effet, la prostitution est interdite par la loi mais envahit les rues de Londres. Oakes est convaincu qu'il peut tirer parti de la situation. Il se lance dans une campagne de persuasion auprès du ministre de l'Intérieur afin d'autoriser les maisons closes. Celles-ci seraient évidemment surveillées - et cofinancées - par le gouvernement. Rapidement, l'opinion publique s'émeut. Pendant ce temps, Walter Leybourne, sincèrement concerné par le sort réservé aux prostituées, lutte pour améliorer leurs conditions de vie.

Best House in London (The)

critique du public :

1,2

critique presse :

1,2

  • Genre
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites