Eva

Synopsis et Consensus de la critique

Pour son vingt-quatrième film de cinéma, le réalisateur Benoît Jacquot signe un nouveau portrait de femme insaisissable, présenté en Compétition à la Berlinale 2018. Celui qui dirigea le succès public Les Adieux à la Reine, ou encore Journal d'une femme de chambre ou Villa Amalia, peint ici une femme fatale incarnée par Isabelle Huppert (Elle, Amour, 8 femmes). Une prostituée entre détresse et manipulation, qui fascine un auteur joué par Gaspard Ulliel, César du meilleur acteur pour Juste la fin du monde. Adapté du roman de James Hadley Chase, déjà transposé par Joseph Losey en 1962, Eva s'annonce comme un drame en forme de thriller psychologique, salué par certains comme l'un des meilleurs films de 2018. On peut se souvenir que Benoît Jacquot n'en est pas à sa première histoire d'écrivain au cinéma, fasciné et fascinant : il avait signé Sade en 2000...

Eva

critique du public :

2,1

critique presse :

1,9

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites