Phantom Thread

Londres, années 50. Le grand couturier Reynolds Woodcock et sa sœur Cyril sont au cœur de la mode britannique, habillant la famille royale, les stars de cinéma, les héritières, les mondains et les dames dans le style reconnaissable de la Maison Woodcock. Les femmes défilent dans la vie de Woodcock, apportant à ce célibataire endurci inspiration et compagnie, jusqu’au jour où il rencontre Alma, une jeune femme au caractère fort qui deviendra rapidement sa muse et son amante. Lui qui contrôlait et planifiait sa vie au millimètre près, le voici bouleversé par l’amour.

Phantom Thread
Listes de films avec Phantom Thread
Les relations de couples
Comment faire pour qu'une relation de couple dure ou marche tout simplement ? Qu'est-ce qui fait que c'est cette personne et pas une autre ? Des centaines de films plus tard, le mystère reste toujours entier. Les cinéastes s'interrogent toujours. Les relations de couples sont un sujet foisonnant au cinéma. Quoi qu'il en soit, ça reste toujours l'occasion d'en rire ou d'en pleurer dans les salles obscures. Cette semaine encore, Pascal Chaumeil nous propose son interprétation du sujet dans L'arnacoeur. C'est l'occasion pour nous d'observer des déboires de quelques couples cinématographiques.
Autour du monde de la mode
En France comme aux Etats-Unis, deux genres se disputent le poidum, en matière de films sur le monde de la mode : les comédies pures, et les biographies. Le très délirant Zoolander peut défier La Vérité si je mens !, franchise de cinéma plus réaliste. Et l'énergique Le Diable s'habille en Prada, où l'on rencontre un personnage inspiré de la terrible Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue US, s'oppose à des films plus intimistes, comme Yves Saint Laurent, et Saint Laurent. Si les tons sont différents, les protagonistes de ces films sont toujours excessifs. A tel point que le monde de la mode peut s'abîmer dans l'horreur pure : on pense à The neon demon... Et qui dit excès, dit grands acteurs. Lorsqu'on veut décrire la mode au cinéma, il faut exiger les meilleurs ! Ceux qui préfèrent regarder cet univers à nu peuvent goûter à un troisième genre, le documentaire. Pas si employé que ça, car le secret prédomine...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites