Jadotville

La bataille qui semblait perdue d'avance du commandant Patrick Quinlan et de ses 150 soldats héroïques assiégés en 1961 par 3 000 Congolais sous les ordres de mercenaires français et belges à la solde des compagnies minières.

The Siege of Jadotville
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites