Les Visiteurs : La Révolution

    |  4 |
    J'aime:
    LE PIRE DU MOYEN ÂGE DÉBARQUE DANS LE 18E SIÈCLE ! - Pour la quatrième fois, les Visiteurs sont de retour dans Les Visiteurs - La Révolution, comédie délirante et décalée, porté par le duo incontournable Christian Clavier et Jean Reno, accompagnés pour l'occasion par un casting comique cinq étoiles. Dans cet opus, Godefroy de Montmirail et son serviteur Jacquouille sont propulsés en pleine Terreur, durant la Révolution Française...
    Affiche du film Les Visiteurs : La Révolution
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Les Visiteurs : La Révolution

    UTILISATEURS
    (1.95 pour 119 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 50min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Les Visiteurs : La Révolution : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Visiteurs
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Visiteurs en Amérique
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Opération Corned-beef (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Seuls two
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dark Shadows
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Les Visiteurs : La Révolution

    Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française... Plus précisément, La Terreur, période de grands dangers pendant laquelle les descendants de Jacquouille La Fripouille, révolutionnaires convaincus, confisquent le château et tous les biens des descendants de Godefroy de Montmirail, aristocrates arrogants en fuite dont la vie ne tient qu'à un fil.

    Photos du film Les Visiteurs : La Révolution

    Ajouter une photo du film Les Visiteurs : La Révolution

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Les Visiteurs : La Révolution

    Listes avec le film Les Visiteurs : La Révolution

    Ajouter une liste au film Les Visiteurs : La Révolution
    Quoi de plus fantastique que rire au cinéma ? Alors quand les fantômes, les martiens, les lutins ou les anges se mettent en tête de nous amuser ... le film culte menace ! Quand la magie ou la science...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Les Visiteurs : La Révolution
    sebd59
    Le 09/04/2016
    480 critiques
    « Ils sont partis dans les couloirs du temps » et apparemment ils n’ont pas fait que se perdre dans les couloirs du temps. Ayant eu la mauvaise idée de revoir les premiers films, c’est la dégringolade avec ce nouvel opus 18 ans après le dernier. Le scénario est affreusement mauvais, il n’y a aucun humour, il n’y a rien pour que ce troisième film soit un bon souvenir, même un bon moment, c’est deux heures de perdus. Tout comme pour son scénario, Jean-Marie Poiré est resté bloqué dans les années 90. On comprend que le dernier film du réalisateur date de 2002, vu qu’il continue à faire un film comme à la fin des années 80. On a même l’impression qu’il n’y a aucune envie de réaliser ce film, à croire qu’il s’agit d’une commande, mais cela serait assez étonnant. Scénario mauvais, réalisateur mauvais, et la suite c’est des acteurs mauvais. Il ne reste que Sylvie Testud qui arrive à sortir la tête de l’eau, et à faire réellement son travail avec brio. Le reste du casting atteignant un niveau de médiocrité inégalable. Rien que le quatuor Karin Viard, Alex Lutz, Franck Dubosc et Ary Abittan suffisent à montrer le niveau ridicule qu’à atteint ce film, avec des acteurs qui ne savent pas jouer sans exagérer le moindre moment devant la caméra. Et pour achever le tableau, pourquoi avoir fait de nouveau une fin ouverte ? Avec le bide prévisible de ce film, il aurait été préférable de conclure définitivement l’histoire plutôt que d’espérer voir un quatrième volet.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2016/04/09/33644476.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites