Kill Me Three Times

Dans la ville de Eagle’s Nest en Australie, une femme trompe son mari après que leur mariage se soit déterioré. Son mari engage un tueur à gages, et la situation dégénère.

Kill Me Three Times
  • Genre Comédie , Action
  • Sous-genre Comédie noire
  • Thématique Problème de couple , Meurtre , Tueurs à gage , Adultère
  • Émotion Drôle , Suspense
Listes de films avec Kill Me Three Times
Infidélité et adultère
Prétextes à des drames psychologiques avec couples, l'infidélité et l'adultère sont présents au cinéma depuis longtemps. Alors que les mariages sont de plus en plus fragiles, l'infidélité, véritable tabou il y a peu, a un nouveau statut. Et au cinéma, l’homme comme la femme peuvent être infidèles et s’accorder difficilement le pardon. L’adultère est ainsi au cœur du récit de nombreux drames et histoires d’amour triste. Preuves, témoignages indiscrets, les indices ne manquent pas quant aux tentatives de séduction et d’adultère. Et ces histoires de couples à problèmes malheureux sont prétexte à bien des drames. Mais aussi à des comédies, l'adultère ayant donné leur argument à bien des vaudevilles... La mise en scène des hommes et des femmes qui trompent leur conjoint(e) de manière plus ou moins régulière est même tentée par certains grands réalisateurs, produisant parfois des chefs-d'oeuvre.
Le film criminel comique

La saga L'Arme fatale (devenue plus tard une série), Le Flic de Beverly Hills : les comédies policières trouvent leurs premiers immenses succès internationaux dans les années 80. En adoptant parfois la forme du buddy movie, pour créer des duos de copains flics mal assortis, tel le binôme Mel Gibson / Danny Glover. Une formule que la saga Bad Boys, avec Will Smith et Martin Lawrence, reprendra... Snatch, de Guy Ritchie, le film de braquage Ocean's Eleven, ou la saga Police Academy restent de bons exemples du genre. A noter, aussi, que les classiques absolus du cinéma comptent parmi eux des cas qui se rapportent au film criminel comique (Les Tontons flingueurs, par exemple), et que le cinéma français n'est pas en reste, avec des titres comme Mais qui a tué Pamela Rose ?, ou Rebelles, polar délirant et féminin avec un arrière-plan social.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites