Partir

    |  4 |
    J'aime:
    - Porté par Kristin Scott Thomas et Sergi Lopez, Partir est un drame romantique poignant et bouleversant, qui nous plonge dans l'histoire d'amour passionnée et dévorante de Suzanne, femme de médecin et d'Ivan, un ouvrier ancien détenu, employé pour faire les travaux du nouveau cabinet de kinésithérapie de Suzanne.
    Affiche du film Partir
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Partir

    UTILISATEURS
    (3.05 pour 101 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 25min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Partir : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Married Life
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 5×2
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Marie-Jo et ses deux amours
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Septième ciel (Le)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Noces rouges (Les)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Other Man
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Partir


    Suzanne, la quarantaine, mariée à un chirurgien et mère de deux adolescents, mène une vie familiale bourgeoise et sans relief dans une ville moyenne du sud de la France. L'attirance violente qu'elle éprouve soudain pour un ouvrier venu faire des travaux chez elle va bouleverser de fond en comble l'équilibre et le confort de son existence.

    Photos du film Partir

    Ajouter une photo du film Partir

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Partir
    Bande Annonce Partir
    Bande-annonce VF
    42569 Vues

    Listes avec le film Partir

    Ajouter une liste au film Partir
    L'infidélité est un affaire de psychologie dans un couple. L'infidélité et l'adultère sont depuis longtemps présents au cinéma. Alors que l’institution du mariage est de plus en plus fragile,...
    Liste de films sur l’amour impossible. De l’amour, oui ! Mais une belle histoire d’amour, un amour impossible ! Ces films, souvent adaptés d’un grand livre au Cinéma, ne racontent pas l’histoire d’amour...
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Partir
    BIBI62
    Le 06/10/2009
    127 critiques
    Le sujet: banal, déjà vu et revu, le mari, la femme, l'amant, mais vu ici du point de vue de la femme, mis en scène par une femme de surcroît, une histoire simple d'adultère, ou plutôt l'histoire d'une passion dévorante, destructrice, qui emportera tout sur son passage, une histoire où la raison n'a plus lieu d'être, où tout ce qui est établi se trouve emporté par la tempête de cet amour trop fort.
    Dans ce couple qui a tout-en apparence- pour lui, l'usure guette chez la femme, déjà elle décide de s'émanciper, en reprenant son travail , puis en redécouvrant l'amour avec un ouvrier -fortuitement-mais cet hasard est aussi un désir fort encré en elle, le coup de foudre a frappé et sa trace est indélébile.
    Ce qui est souvent vécu par d'autres couples, ici Suzanne, elle, ose l'assumer et surtout l'avouer immédiatement à son mari, "je n'ai jamais su mentir" lui dit-elle, elle a ce courage fou mais va jusqu'au bout, ce qui entraîne son mari dans une rage folle, car celui-ci voit soudainement vaciller ses certitudes, sent sa "possession" lui échapper, il ne peut l'accepter, de plus "une bourgeoise avec un prolo", pour lui c'est le pire de tout, et il va alors tenter de la récupérer par la force, non pas par les moyens humains mais par un odieux chantage financier.
    Partir...elle veut le faire d'abord lors du premier rendez-vous amoureux chez son amant, "dis-moi de partir" lui supplie-t-elle, mais dans son regard on sait qu'elle est déjà pris dans le piège de la passion, puis partir du domicile conjugal, elle va tenter aussi de le faire mais elle sera prise cette fois dans le piège du chantage à l'argent, une liaison dangereuse crevée dans l'oeuf, un retour au bercail impossible à supporter, l'issue ne pourra être que fatale...
    Une histoire simple, au lyrisme brut et sincère, d'une sobriété exemplaire, sans fioritures, et qui va au plus près des sentiments et des ressentis des personnages, introduite par une tragédie annoncée (le coup de feu du début le laisse présager, mais on a le suspense de savoir jusqu'au bout à qui il sera destiné), mais pouvait-t-il en être autrement dans ce drame annoncé insoluble?
    Alors pour interpréter ce trio déchiré et déchirant il fallait du "lourd", et de ce côté là on est plus que gâtés: d'abord Kristin Scott Thomas sur qui repose toute la structure du film: la quarantaine flamboyante, d'une beauté et d'une sensualité intenses, elle est tour à tour lumineuse, amoureuse comme une jeune fille éperdue, ("regarde-toi, on dirait une chienne en chaleur!" lui lance écoeuré son mari en la surprenant au téléphone avec son amant), puis perdue, contrainte à pratiquement se vendre pour survivre, peu à peu détruite par cet amour, qu'elle voudra un instant oublier mais qui la rattrape, lui colle à la peau, elle ira jusqu'à la folie, inéluctable, pendant tout le film l'actrice est grandiose, bouleversante, elle a aussi l'art assez rare de dire beaucoup avec peu, par petites touches, fabuleuse, une très grande!
    Quand aux deux hommes du film, c'est de la même veine, Sergi Lopez en "prolo" espagnol qui se retrouve malgré lui emporté par cette passion, apporte tout son charme et sa virilité, bruts et naturels, son aisance et la douceur d'une force tranquille, alors qu'Yvan Attal est lui aussi parfait dans le rôle ingrat du mari trompé, jaloux, rageur et violent, prêt à tout pour récupérer sa moitié, et même dans sa quête impardonnable, on peut lui trouver des raisons.
    De toute façon ici la réalisatrice ne prend parti ni pour l'un ni pour l'autre, elle ausculte simplement les ravages provoqués par cette passion tout en y apportant la pudeur pas évidente à transcrire dans un tel sujet.Seul le personnage de l'amant semble raisonnable, mais finalement la vraie victime de ce qui peut se résumer comme un "crime passionnel".
    Ou comment faire du grand art avec une histoire de coeur assez quelconque au départ, mais qui a le mérite d'être toujours juste, au plus près des personnages, avec une intensité dramatique toujours maintenue, magnifiée par une mise en scène subtile et brute, et surtout des acteurs épatants, le premier coup de coeur français de cet été, alors courez-y!


    MA NOTE: 16/20

    Site web:  http://lecinedejo.blogs.allocine.fr
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites