Dark Touch

    |  1 |
    J'aime:
    POUVOIRS HORRIFIQUES - La réalisatrice du thriller Ne te retourne pas s'essaie au film d'épouvante avec Dark Touch qui raconte l'effrayante histoire de Niamh, rescapée après un massacre causé par des objets possédés ... Dans la lignée de Carrie, ce film sombre, sanglant et fantastique a conquis le public de plusieurs festivals d'horreur.
    Affiche du film Dark Touch
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Dark Touch

    BLOG
    UTILISATEURS
    (2.85 pour 47 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,Suède,...
    DUREE:
    1h 28min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Dark Touch : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Ghosts of Georgia
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Poltergeist
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Amityville : La maison de poupées
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Derrière les murs
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Two Eyes Staring
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film American Haunting
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Dark Touch


    Meubles et objets se rebellent contre les occupants,
    laissant Neve, une fillette de 11 ans, seule rescapée du massacre
    sanglant qui a décimé sa famille. Des proches la recueillent et s’efforcent de lui faire surmonter cette épreuve traumatique en l’entourant d’amour. Mais la violence continue de se manifester et Neve ne retrouve pas la paix…

    .

    Photos du film Dark Touch

    Ajouter une photo du film Dark Touch

    Critiques Blog du film Dark Touch

    CinemaClubFR
    Le 06/05/2014
    9 critiques
    Même si le film de Marina de Van dépeint une ambiance glauque menée par de bons acteurs, on décroche facilement à certains moments. Mais le résultat est globalement positif.

    Site web:  http://cinemaclubfr.fr/2014/01/30/critique-dark-touch-realise-par-marina-de-van/
    Bazart
    Le 21/11/2014
    75 critiques
    Fidèle aux obsessions récurrentes de la cinéaste (la violence faite au corps, le trouble identitaire....) , "Dark Touch" s'avère donc être à cheval entre le film d’auteur et le film d'horreur pur, et malheureusement si l'ambition de départ est louable, le résultat final peine à convaincre jamais vraiment.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2014/11/21/30963035.html

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Dark Touch
    35749 Vues
    3780 Vues

    Listes avec le film Dark Touch

    Ajouter une liste au film Dark Touch
    Depuis quelques années, on assiste à un renouvellement du cinéma de genre français. Du Thriller au film fantastique en passant par le cinéma d’horreur-épouvante, les spectateurs et amateurs de film de genre...
    A l'ère de Facebook, ce qu'on ne peut pas voir fait peur. Et les fantômes hantent les salles de cinéma. Ils sont devenus sources de frisson, et de plaisir. Donc de succès... Dans les films...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Dark Touch
    LaKinopitheque
    Le 07/11/2014
    79 critiques
    Dans Ne te retourne pas (2009), il y avait déjà l'adoption assez étrange d'une enfant traumatisée par des proches de la famille qui eux-mêmes étaient en deuil. Le scénario de Dark touch ne se soucie pas non plus d'offrir un contexte très rigoureux ni d'établir un point de départ réaliste. Eve, fillette d'une dizaine d'années (peau laiteuse, joues pouponnes, bouche curieuse, Missy Keating a un physique idéal pour le rôle -son tout premier-), voit ses parents et son frère encore bébé mourir (et comment) dans le domicile familial (elle en est la cause mais l'ignore). Les autorités décident donc de la confier aux amis de ses parents (Marcella Plunkett, Padraic Delaney) et tant pis si l'atmosphère est déjà un peu morbide dans leur maison (« Tu sais, cette chambre appartenait à une petite fille de ton âge... qui est morte »). Les dialogues et parfois les réactions des uns et des autres (famille d'accueil, psy...) paraissent également maladroits pour la situation décrite. Ainsi, à partir d'un scénario peu crédible (que la réalisatrice signe seule cette fois), il est assez difficile de voir le film sans distance.

    Pourtant...
    La suite sur La Kinopithèque

    Site web:  http://www.kinopitheque.net/dark-touch/
    bobmorane75
    Le 23/12/2014
    245 critiques
    Encore une très belle réalisation de Marina de Van (Ne te retourne pas) dans laquelle plane une ambiance lourde et angoissante, sordide sans doute, et d’une terrible efficacité qui m’a mis bien mal à l’aise comme il faut dans un thriller particulier.

    Une nuit, une famille est assassinée par leur maison dans la campagne irlandaise. Seule une fillette de 11 ans survit à cette terrible tragédie. Traumatisée, elle est hébergée chez des amis, où de nouveau des phénomènes apparemment paranormaux surgissent. Visiblement, l’enfant est l’origine de ces funestes évènements sans que l’on sache si elle les contrôle, ou si c’est sous l’emprise d’une possession démoniaque. Petit à petit, se fait jour des violences et abus dont elle a été victime, et ses réactions se concentrent sur les parents et l’éducation violente. Des enfants tournent autour d’elles, là aussi avec le mystère angoissant, de la maltraitance qui nous conduit vers des pistes et des réflexions malaisées.

    J’ignore qu’elle a été l’enfance de la réalisatrice ou dans son entourage au regard de cette histoire et de son œuvre, dont son court métrage Bien sous tous rapports qui l’avait révélé. Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir été élevé sans la moindre violence physique ou verbale, pas plus mes sœurs que neveu et nièce, et nous n’avons pas mal tourné. La pire chose que nous avions, c’était le silence de notre mère épuisée, quand d’autres auraient craquées. Nous connaissons tous autour de nous des histoires de gifles, fessées et coups de ceintures sur des enfants, qui me mettent dans des colères sur les témoignages de victimes et de bourreaux. Car c’est de ce sujet dont traite ce thriller. La violence sur les enfants, proies faciles à dresser par la terreur et la douleur, qui se répercute aussi sur les poupées des petites filles comme lors de l’anniversaire auquel l’héroïne est conviée.

    La réalisation est superbe, l’ambiance angoissante au possible où se mêlent un semblant d’ésotérisme et de maléfice, sur les violences sur enfants et abus sexuelles, par touches subtiles qui dérangent avec des regards comme sur les photos de la petite soit disant morte d’un cancer et dont les parents ont eu la main leste. La fin est terriblement forte et abominablement intrigante, mais n’est-ce pas aller dans le monde aussi cruel que les bourreaux que le devenir à leur encontre ? J’imagine que la préparation des gamines pour de tels rôles au thème aussi sensible, n’a pas du être simple et exiger beaucoup de tact et de préparation.

    La jeune Missy Keating est prodigieuse de talent et d’émotions fortes, qu’elle en marque à tout jamais. Les adultes ne sont pas en reste comme Marcella Plunkett et Padraic Delaney (Blackthorn) sont de tout aussi terribles, quand la jolie Charlotte Flyvholm et Stephen Wall sont beaucoup plus sympas. De même que Richard Dormer et Catherine Walker (Donne-moi ta main), Simon Boyle et Olga Wehrly, Mark Huberman et la belle Katie Kirby, contribuent à l’ambiance. Les jeunes Robert Donnelly et Susie Power, Anabel Sweeney et Art Parkinson, ou encore Ella Hayes et Clare Barrett sont marquants.


    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites