Au cas où je n'aurais pas la palme d'or

Simon, un cinéaste quadragénaire, tourne plus souvent en rond que des films. À la suite d'un pari avec un ami comédien, il se rase les cheveux et découvre une bosse au sommet de son crâne. Inquiet, il consulte des médecins qui ne le rassurent pas. Souffre-t-il d'une maladie grave ? En a-t-il encore pour longtemps à vivre ? Dans l'angoisse de savoir ce qui l'attend, il décide de tourner rapidement ce qui sera peut-être son dernier film.

Au cas où je n'aurais pas la palme d'or
Listes de films avec Au cas où je n'aurais pas la palme d'or
Le cinéma d'auteur français
Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup de drames se disputent l'affiche, avec parfois des héros en colère face à leurs parents. Mais le cinéma d'auteur français évolue avec le temps, et en fonction de l'actualité, les grands réalisateurs empoignent les sujets humains, ou sociaux, de leur époque. Pour donner des comédies, sur des femmes dans la cinquantaine, ou des trentenaires immatures, par exemple. Ou des thrillers en entreprise, des portraits des communautés homosexuelles ou lesbiennes, ou même des films fantastiques avec peu d'effets. Avec, toujours, des héros à la fois proches du public, et très en crise. Des personnages plongés dans des quêtes d'identité intenses...
Sorties cinéma de la semaine du mercredi 8 Août 2012
Semaine chargée ! Mêlant guerre, histoire et vampires, un Abraham Lincoln remixé tranchera des têtes de suceurs de sang. Nous avons encore le droit à un énième film de danse urbaine (street dance, sexy dance...) qui peut être divertissant pour les chorégraphies et les mises en scène, mais on peut s'attendre à devoir supporter une histoire bien lourde et "cucu la praline" au possible. Stephen Frears nous sert une comédie légèrement décalée, sur une strip qui se met aux paris plus ou moins légaux. Si ce n'est un casting de blockbuster US, le film semble rafraîchissant à souhait. Un film qui peut être vraiment surprenant sera Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare. Malgré son titre à rallonge, cette mi-comédie mi-film catastrophe semble être un peu barré. Espérons que ça tienne ses promesses et surtout que cela ne se finisse pas en Happy End américanisé à vomir. C'est 4 aborigènes qui poussent la chansonnette sur fond de guerre au Viet-Nam, place de la femme, premiers amours et racisme. Légèreté et accomplissement seront les fils conducteurs. Mais pour ce qui sera du grand délire et de la comédie la plus déjantée, il faudra courir voir My Best Men. Les garçons d'honneur les plus pourris et les plus dingos pour un mariage en folie. Les films français seront plus intimistes cette semaine. Avec A coeur ouvert avec Juliette Binoche, Voie Rapide ou le film de Renaud Cohen, le contre poids aux comédies est assuré. Pas assez de soir dans la semaine pour tout aller voir !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites