C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule

Synopsis et Consensus de la critique

Trois voleurs minables rivalisent d'ingeniosite pour percer le mur des toilettes de la gare de l'Est et ouvrir le coffre de la caisse de retraite de la SNCF.

C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !
  • 22 janvier 1975 / 0h00
  • De Jacques Besnard
  • Avec Michel Serrault, Bernard Blier, Jean Lefebvre
  • Nationalité Français

critique du public :

2,8

critique presse :

2,9

  • Genre Comédie
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites