La Vérité si je Mens ! 3

Eddie, Dov, Yvan et les autres… Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers… Là où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques… La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires. Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès. Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe. Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?

La Vérité si je mens ! 3
  • Genre Comédie
  • Thématique Société , Amis , Religion , Communautés religieuses , Différence culturelle , Choc des cultures , Juifs , Films de copains
  • Émotion Drôle
Listes de films avec La Vérité si je Mens ! 3
Les films de copains français

Qui se ressemble s'assemble: les films de copains français aiment adopter la même forme (la comédie), et traîner ensemble dans les eaux des grands succès populaires du box-office. Si le premier volet de la saga Le Coeur des hommes réalise à sa sortie 1,5 millions d'entrées dans les salles françaises, le premier épisode de la saga La Vérité si je mens ! atteint quasiment les 5 millions de spectateurs, tandis que la comédie dramatique Les Petits mouchoirs (dont Nous finirons ensemble est la suite) passe, lui, ce cap des 5 millions. Dans la même catégorie, on se souvient aussi de Le Ciel, les oiseaux et... Ta mère !, avec Jamel Debbouze (1,2 millions d'entrées) ou du classique Un éléphant ça trompe énormément (près de 3 millions de spectateurs), avec Jean Rochefort, entre autres. Situés sur les plages ou en période de vacances comme dans le monde du travail, les films de copains français ambitionnent de mélanger humour, tendresse, et bien sûr énergie, bande de potes oblige.

Autour du monde de la mode
En France comme aux Etats-Unis, deux genres se disputent le poidum, en matière de films sur le monde de la mode : les comédies pures, et les biographies. Le très délirant Zoolander peut défier La Vérité si je mens !, franchise de cinéma plus réaliste. Et l'énergique Le Diable s'habille en Prada, où l'on rencontre un personnage inspiré de la terrible Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue US, s'oppose à des films plus intimistes, comme Yves Saint Laurent, et Saint Laurent. Si les tons sont différents, les protagonistes de ces films sont toujours excessifs. A tel point que le monde de la mode peut s'abîmer dans l'horreur pure : on pense à The neon demon... Et qui dit excès, dit grands acteurs. Lorsqu'on veut décrire la mode au cinéma, il faut exiger les meilleurs ! Ceux qui préfèrent regarder cet univers à nu peuvent goûter à un troisième genre, le documentaire. Pas si employé que ça, car le secret prédomine...

+ de classements de films avec La Vérité si je Mens ! 3

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites