93, rue Lauriston

Synopsis et Consensus de la critique

Au 93 de la rue Lauriston se trouvait le quartier général la Gestapo française durant l’Occupation — dit la « Carlingue ». Les autorités allemandes se sont appuyées sur des truands français pour leur travail de basse police. Munis d’une carte allemande, ces voyous étaient intouchables. La bande de Bonny — un inspecteur révoqué pour corruption — et Lafont — un repris de justice — traquait les Juifs et les résistants et rendait des services au Tout-Paris en se livrant au racket, au marché noir et au proxénétisme.

93, rue Lauriston

critique du public :

3,3

critique presse :

3,2

Listes de films avec 93, rue Lauriston

+ de classements de films avec 93, rue Lauriston

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites