Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    |  4 |
    J'aime:
    - Alors qu'il se rend compte qu'il ne lui reste plus longtemps à vivre, Alfie quitte sa femme après quarante ans de mariage. Après une tentative de suicide ratée, Helena se raccroche à la prédiction d'une voyante qui lui a promis une rencontre avec grand inconnu tout de noir vêtu... Réalisé par le maître de l'absurde Woody Allen, Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu est une comédie aussi dramatique que pétillante et espiègle, portée par un casting cinq étoiles.
    Affiche du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    BLOG
    UTILISATEURS
    (2.85 pour 261 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Etats-Unis,Espagne
    DUREE:
    1h 38min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Ce que pensent les hommes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film To Rome with Love
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Happy New Year
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 30 beats
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Modern love
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pas si simple...
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    Tout commence une nuit, lorsqu’Alfie se réveille, paniqué à l'idée qu'il ne lui reste plus que quelques précieuses années à vivre. Cédant à l'appel du démon de midi, il met abruptement fin à quarante années de mariage en abandonnant sa femme Helena. Après une tentative de suicide et une analyse vite arrêtée, celle-ci trouve un réconfort inattendu auprès d'une voyante, Cristal, qui lui prédit une histoire d'amour avec un "grand inconnu tout de noir vêtu"…

    Photos du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    Ajouter une photo du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    Critiques Blog du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    phil_sine
    Le 25/10/2010
    53 critiques
    C’est un étrange paradoxe : on s’amuse vraiment bien dans le dernier film de Woody Allen, même si tout y est au fond très cruel, cynique et atrocement désabusé… Jamais le cynisme n’aura d’ailleurs été aussi joyeux que depuis que Woody le place au cœur de ses films (surtout depuis « Match point »), tout conscient qu’il est sans doute que chaque nouveau long métrage qu’il réalise n’est qu’un nouveau sursis avant sa propre fin… Le combat contre la mort est impossible, et sa pleine conscience de cela donne au réalisateur une force et une liberté de ton incroyablement tranchante !

    Dans « Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu », le cinéaste dépeint ainsi la vie telle qu’elle est véritablement, sans masque et sans illusion : c’est à dire complètement dérisoire ! Le film se définit d’ailleurs en voix off dès son ouverture avec une citation de William Shakespeare : « c’est une histoire contée par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien ». Malgré les apparences et l’agitation qui parcourent tout le film, l’histoire qu’il décrit ne veut donc finalement rien dire ! Quelle meilleure définition pourrait-on faire de la désespérante condition humaine ?
    (suite de la critique en suivant le lien ci-dessous... ;)

    Site web:  http://cinematheque.over-blog.net/article-vous-allez-rencontrer-un-bel-et-sombre-inconnu-de-woody-allen-etats-unis-grande-bretagne-2010-58664133.html

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    Listes avec le film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

    Ajouter une liste au film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
    Parmi les plus belles histoires d’amour du cinéma, la comédie romantique américaine propose les histoires d’amour les plus populaires. Entre amour et comédie, de nombreux réalisateurs célèbres se sont...
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    L'infidélité est un affaire de psychologie dans un couple. L'infidélité et l'adultère sont depuis longtemps présents au cinéma. Alors que l’institution du mariage est de plus en plus fragile,...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
    jeremie747
    Le 09/07/2010
    264 critiques
    Le titre de la pièce de Marivaux "Le jeu de l'amour et du hasard" conviendrait parfaitement à ce nouveau film londonien de Woody Allen. En effet, plus encore que dans "Whatever works", où il renonçait à la recherche d'un idéal impossible pour adopter une philosophie du bonheur relatif, "You will meet a tall dark stranger" semble mettre l'aléatoire au coeur de son propos. La vie et la mort, l'amour et la rupture, le succès et l'échec... tout cela semble s'agencer au gré des opportunités et des hasards. Le film lui-même commence et finit au milieu de l'action sans que l'on sache très bien pourquoi Woody Allen a choisi cette suite d'évènements là. Toujours spécialiste du désordre amoureux, le réalisateur met en scène le fantasme ordinaire (la bimbo, la voisine qui se déshabille à la fenêtre, l'écrivain, le patron au charme latin,...) et s'amuse à le détourner. Cela donne lieu à quelques scènes toujours magnifiquement écrites mais les dialogues manquent du souffle virtuose de ses précédents films. Un Woody plutôt mineur mais toujours plaisant.

    cristal
    Le 06/10/2010
    211 critiques
    Ainsi Woody Allen est-il l'un des plus grands réalisateurs de notre époque. Voilà la pensée directe qu'évoque la fin de son nouveau film, loin d'être son sommet, mais finalement la preuve la plus modeste de l'importance d'un tel cinéaste au sein de la cinématographie mondiale. Peut-être Allen s'est-il perdu quelquefois dans des digressions grotesques, mais l'ensemble de ses films ressemble à ce que l'on peut attendre de la magie du cinéma. Avant tout, Allen est un dramaturge hors-pair, un maître du cynisme et de la comédie noire. Vêtu de légèreté, ce Sombre inconnu, véritable joyau de mauvais esprit et de rires tordus, cache pourtant en lui tout ce que l'on a toujours pu déceler chez Woody Allen de gravité existentielle. Peut-être ici plus qu'ailleurs tant le mécanisme des marivaudages existe pour montrer la face tragique des êtres. Sous le vernis comique des idées tranchantes et habituelles à Allen se camoufle une tragédie puissante et exaltée qui n'a plus grand-chose à voir avec la drôlerie des apparences ; la mère dont les rendez-vous réguliers chez la voyante sont au coeur de moments hilarants nous montre une vieille dame qui tombe dans la folie. Anthony Hopkins en vieux riche un peu salaud se révèle être un papy effrayé par la vieillesse de son corps et ses capacités perdues au bras d'une greluche sexuelle. Naomi Watts, banale, perd le contrôle d'un couple trop défini pour être vrai. Josh Brolin divague sur son existence d'artiste raté dont l'acte créateur n'accouche ni d'un bouquin ni d'un enfant. Antonio Banderas, divin en patron dragueur, est un menteur qui a perdu l'assurance auprès des femmes, qu'il rapporte à ses pieds par la grâce d'un paradis fait de bijoux et d'opéras. Freida Pinto, jeune innocente dont l'avenir programmé lui réserve le meilleur, est rongée par le doute et son incapacité à choisir une voie sentimentale. Tous ces personnages alleniens, vivants et drôles de leurs fêlures, sont tous autant de véritables marionnettes qui reflètent nos propres âmes insatisfaites. Allen dirige sa pièce - et ses impeccables acteurs - avec une maîtrise qui rappelle le verbiage délicat de ses meilleurs moments. Le récit se veut assurément tiré par les cheveux, toujours à la conquête d'un cliché à dégoupiller pour se prétendre véritablement comique. La recherche du rire et de l'humeur ne passe pas tant par l'accumulation des situations que par la naissance d'une grille de personnages dont l'aboutissement catastrophique vers des choix primordiaux leur font perdre tout ce qu'ils ont. Ironiquement, Allen nous rappelle à la fin que les plus sensés sont encore les fous! A ce jour, W. Allen semble être le seul cinéaste capable de réaliser une comédie au sens de ce que contient la comédie ; c'est à dire une tragédie réelle rodée en une humeur joviale et dansante. Au fond pourtant rien ne va, tout se délite et empire jusqu'au bord de l'émotion. Hopkins soumis à la fille de ses rêves avec qui il ne partage rien d'autre que quelques coucheries inassumables donne l'impression de voir la fin d'un homme qui auparavant avait tout pour plaire. Perdu au milieu d'une boîte de nuit pour faire plaisir à sa copine, le décalage est immense : l'écart des générations et la conscience soudaine d'avoir fait le mauvais choix rend le personnage plus humain qu'il ne l'aurait été s'il n'avait été que le simple fruit d'une comédie. La perte du fils, indice discret au détour d'un dialogue, donne alors une toute autre dimension à la volonté de paternité du vieillard. "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu", titre sensuel, n'évoque rien d'autre que l'illusion d'un Autre idéal selon le point de vue de chacun. Et c'est dans ce refus du stéréotype qu'Allen prouve qu'il est un conteur et un inventeur brillant, dans sa manière de nous refléter tous sans user des habituelles manières ou recourir à la provocation. Car son récit est savoureusement illogique, guidant intelligemment le spectateur dans des spirales de rebondissements absurdes, raconté et rythmé de manière à ce que tout nous rappelle chez qui nous sommes. Pour autant la magie Allenienne tient au renouvellement des choses sur une base toujours identique. On croit avoir vu mille fois ce Woody Allen et la différence s'impose entre les inventions spirituelles, la critique acerbe et la profondeur du propos. "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu", un très grand Woody Allen mineur, a ceci de spectaculaire qu'il en dit énormément avec une économie de moyens qui a toujours fait la particularité de son metteur en scène. La discrétion de la technique est déjà en soi une idée magnifique tant elle s'efface au profit d'une histoire et d'une direction. Tout ce temps passé à s'attacher à des personnages antinomiques, blanc et noir, créé ce mélange si familier de rires et d'amertume que l'on retrouve souvent chez Allen. Voilà pourquoi il est le seul cinéaste vivant capable de réaliser avec ce talent particulier de vraies comédies ; car il a saisi dans le rire la couverture maligne à notre sombre réalité...

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites