Pars vite et reviens tard

Le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg n'aime pas le Printemps.Il se méfie des montées de sève, des désirs d'évasion, du déferlement des pulsions, tous ces signaux qui sonnent le retour des beaux jours...Et il a raison Adamsberg... Sa fiancée, Camille, prend du recul, et son absence coupe les ailes du commissaire, au moment où il en aurait le plus besoin : Quelque chose vient de tomber sur la capitale, une énigme porteuse de malédiction, qui pourrait bien virer au malheur, si on ne la résout pas fissa... D'étranges signaux se répandent sur les portes des immeubles de Paris, et des mots inquiétants, mystérieux, sont lâchés à la criée sur les marchés...Et puis arrive ce qu'Adamsberg redoutait : Un premier mort, le corps noirci, le visage figé dans une grimace de terreur, les signes de la peste... Et c'était ça qu'annonçait l'énigme, le retour du terrible fléau, mais avec une sacrée variante, il semble que quelqu'un contrôle lamaladie et la porte où il veut.

Pars vite et reviens tard
  • Genre Policier , Thriller
  • Thématique Archéologie , Virus , Épidémies
  • Émotion Suspense
Listes de films avec Pars vite et reviens tard
Les épidémies au cinéma
De la peste au coronavirus figurés dans les films, en passant par le choléra ou le virus ébola, les épidémies, pandémies et contagions de virus se propagent également au cinéma. Avec des productions se situant dans un cadre historique, contemporain (Contagion, de Soderbergh, et son climat de paranoïa, Blindness et son virus rendant aveugle, Alerte !) ou post-apocalyptique (Je suis une légende et sa ville vide). Les épidémies au cinéma s'affichent façon scénario d'horreur pure (la saga Cabin Fever, la saga 28 jours plus tard, Dernier train pour Busan et sa suite Peninsula), science-fiction et anticipation (L'Armée des 12 singes) ou blockbuster (le film de zombies World War Z), avec pour but de faire trembler.
Le cinéma d'auteur français
Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup de drames se disputent l'affiche, avec parfois des héros en colère face à leurs parents. Mais le cinéma d'auteur français évolue avec le temps, et en fonction de l'actualité, les grands réalisateurs empoignent les sujets humains, ou sociaux, de leur époque. Pour donner des comédies, sur des femmes dans la cinquantaine, ou des trentenaires immatures, par exemple. Ou des thrillers en entreprise, des portraits des communautés homosexuelles ou lesbiennes, ou même des films fantastiques avec peu d'effets. Avec, toujours, des héros à la fois proches du public, et très en crise. Des personnages plongés dans des quêtes d'identité intenses...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites