Hôtel Woodstock

    |  8 |
    J'aime:
    - Hôtel Woodstock est une comédie dramatique tendre et efficace, véritable immersion réaliste (grâce à une documentation importante) dans le monde hippie de la fin des années 1960. Le film raconte l'histoire d'Elliot, décorateur d'intérieur en pleine remise en question, qui se retrouve à tenter de sauver le vieux motel de son père dans le nord de l'Etat de New York. Inquiet sur la manière de dire à ses parents qu'il est gay, Elliot voit sa vie bouleversée lorsqu'il propose à des producteurs d'un festival de musique hippie de venir faire leur festival de musique hippie dans le champ de leur voisin. Embarqué dans l'aventure de sa vie, Elliot sortira grandit de cette opportunité.
    Affiche du film Hôtel Woodstock
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Hôtel Woodstock

    UTILISATEURS
    (3.25 pour 72 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Hôtel Woodstock : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Woodstock
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Little Miss Sunshine
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film 500 jours ensemble
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Famille Tenenbaum
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Away We Go
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Juno
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Hôtel Woodstock

    1969. Elliot, décorateur d'intérieur à Greenwich Village, traverse
    une mauvaise passe et doit retourner vivre chez ses parents, dans le
    nord de l'État de New York, où il tente de reprendre en mains la
    gestion de leur motel délabré. Menacé de saisie, le père d'Elliot veut
    incendier le bâtiment sans même en avoir payé l'assurance alors
    qu'Elliot se demande encore comment il va enfin pouvoir annoncer qu'il
    est gay...Alors que la situation est tout simplement catastrophique, il
    apprend qu'une bourgade voisine refuse finalement d'accueillir un
    festival de musique hippie. Voyant là une opportunité inespérée, Elliot
    appelle les producteurs. Trois semaines plus tard, 500 000 personnes
    envahissent le champ de son voisin et Elliot se retrouve embarqué dans
    l'aventure qui va changer pour toujours sa vie et celle de toute une
    génération.

    Photos du film Hôtel Woodstock

    Ajouter une photo du film Hôtel Woodstock

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Hôtel Woodstock
    5795 Vues
    633 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Hôtel Woodstock

    Ajouter une liste au film Hôtel Woodstock
    Les votes sont clôts! Merci pour votre participation à tous! Retrouvez les 30 meilleurs films élus par vous à l'adresse ci-dessous. Vous pouvez bien sûr continuer à voter pour les films qui vous ont...

    Des premiers films de Gus van Sant (Mala noche, My own private Idaho) à Boy erased, en passant par Philadelphia ou I Love You Phillip Morris, l'homosexualité masculine...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Hôtel Woodstock
    BIBI62
    Le 06/10/2009
    127 critiques
    Vu au dernier Festival de Deauville, voici le dernier Ang Lee, cinéaste décidément très varié dans ses choix de films, entre "Hulk", "Brodback Mountain" et celui-ci, le style est très différent d'un film à l'autre!
    Autant le préciser cette histoire n'est pas l'exposition du fameux concert où l'on vit se rassembler des milliers de personnes réunis pour 2 jours d"amour, de paix et de musique.
    Cet évènement est simplement évoqué, on voit quelques plans magnifiques de foule, de rassemblements, mais l'essentiel du récit est l'évolution psychologique d'un personnage autour de la préparation de ce fameux concert, histoire vraie, inspirée des mémoires d'Elliot Tiber, exposition aussi des derniers instants d'innocence d'un monde libre et heureux, liberté des moeurs surtout.
    Mêlant humour, tendresse, loufoquerie des personnages (notamment la famille juive d'Elliot, dont la mère excentrique à souhait!) et nostalgie dans une atmosphère euphorisante, le cinéaste nous délivre un film léger au ton finalement plus profond qu'il n'y parait, car à la légèreté de l'histoire se greffent en effet la notion de libération et d'affirmation sexuelle, la nécessité de tolérance.
    L'interprétation est formidable, à l'image de l'acteur principal, Demetri Martin, vraiment excellent, touchant, attachant, ou d'autres comme le charismatique Emile Hirsch, en vétéran du Vietnam, et on sort du film avec l'impression d'avoir vécu une belle histoire d'amour et d'espoir, beaucoup de nostalgie pour une génération, le tout traité avec pas mal de mélancolie dans un divertissement coloré, poétique, assez décalé pour nous faire décoller!
    Zen , restons zen...


    MA NOTE: 14/20

    jeremie747
    Le 09/07/2010
    264 critiques
    Dans ce film, Ang Lee a la géniale idée de regarder l'histoire par le petit bout de la lorgnette. Il raconte Woodstock, le plus grand festival de musique de tous les temps, en se focalisant sur les à-côtés de l'organisation et sur une petite famille juive louant son motel minable aux centaines de milliers (voire les millions) de hippies venus célébrer la paix et la musique. Cette belle idée de mise en scène permet au réalisateur d'éviter la reconstitution grandiloquente de concerts mythiques et plutôt d'évoquer Woodstock pour ce que ça a été : un grand mouvement populaire, un rassemblement de toute la jeunesse d'un pays traumatisé par la guerre du Vietnam. Woodstock selon Ang Lee est immense et pourtant terriblement anodin, inoubliable mais éphémère, grandiose mais boueux. Par le parcours du héros qui s'approche chaque jour un peu plus de la scène mais ne l'atteint que le jour où le concert est terminé, on comprend que Woodstock était plus que de la musique, c'était un chant d'amour à la liberté (ou à l'acide) qui a influencé la jeunesse du monde entier. En définitive, "Hotel Woodstock" est peut-être un peu trop long mais souvent drôle et assurément charmant...

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites