Level Five

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film Level Five
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Level Five

    UTILISATEURS
    (4.5 pour 2 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1996
    PAYS:
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Level Five : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film The Emperor&#039;s Naked Army Marches On
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Appointment in Tokyo
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film ÉTÉ 44, la libération
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film De Nuremberg à Nuremberg
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Apocalypse - La 2ème Guerre Mondiale
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Convois de la honte
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Level Five

    Photos du film Level Five

    Ajouter une photo du film Level Five

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Level Five

    Listes avec le film Level Five

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Level Five
    Nio_Lynes
    Le 12/11/2013
    289 critiques
    Au delà de sa forme difficile et déroutante qui exige beaucoup du spectateur (mi fiction, mi-documentaire, pas de rythme spécifique et des images parfois sales, le plus souvent granuleuses et obscures), c'est surtout le requiem le plus noir de Chris Marker.

    Une oeuvre sans concession qui repose sur l'idée que l'humain malgré toute la bonne volonté du monde, ne pourra jamais vraiment comprendre les tenants et aboutissants de l'Histoire. A l'image de Laura qui tente de recréer la bataille d'Okinawa dans le jeu vidéo mais se heurte aux conventions réelles de la vraie bataille qu'il faut respecter, le cinéaste s'interroge sur notre capacité à comprendre à la fois les choix stratégiques, les mentalités mais aussi cette terrible part de hasard qui se joue constamment.

    Peut-on atteindre le level 5 qui frôle la perfection ? Cela semble impossible de son vivant. Requiem aussi à travers la figure endeuillée de Laura (Catherine Belkhodja) qui sort d'un deuil (ça c'est pour la partie fiction) et tente de se reconstruire en finissant de s'occuper du jeu vidéo de son aimé disparu. Au delà de la performance de l'actrice qui nous fait ressentir une douleur palpable (parfois difficilement supportable), la volonté du cinéaste est de permettre une certaine empathie avec ce qui a été.

    "Si le spectateur n'est pas forcément capable de comprendre une guerre auquel il n'a pas pris parti, sans doute en acceptera t-il une reconstitution, une vision. Ce sophisme fut accepté tel quel. Ils lui donnèrent des témoignages, des vidéos, des éléments, à même de convaincre l'humanité". Je bidouille une des phrases de La Jetée mais à travers des thèmes communs (dont celui de survivre à ce genre de catastrophe en admettant qu'on en revienne pas fou du fait de renaître une seconde fois à cause d'un choc trop grand), on voit bien que Marker s'il ne peut refaire l'Histoire, peut en montrer ces précieux boulons (la propagande des deux côtés par exemple). Oeuvre difficile mais essentielle.

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2013/11/09/28392369.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites