La Vierge des tueurs

Apres une absence de trente ans, l'ecrivain Fernando Vallejo revient a Medellin, ou il a grandi. Il y decouvre une ville en proie a la violence, soumise a la mafia de la cocaine. Dans un bordel de garcons, il rencontre Alexis, qui a seize ans. Originaire des quartiers pauvres, le jeune garcon tue sur commande. Vallejo va cependant vivre avec lui une relation forte, jusqu'a ce que la mort la brise: Alexis est assassine par un homme a moto. Seul, le romancier se met a errer dans les rues de Medellin. Il croise le regard du jeune Wilmar. Une nouvelle histoire d'amour commence...

Virgen de los sicarios (La)
Listes de films avec La Vierge des tueurs
Histoires d'écrivains au Cinéma

La littérature a toujours été une source intarissable d'inspiration pour le cinéma. On ne compte plus, aujourd'hui, les adaptations d'oeuvres littéraires sur grand écran. Cette fascination pour la littérature amène donc naturellement les cinéastes à nous raconter les vies des écrivains, dans des biopics aux formes légères et dynamiques (Colette), ou plus dramatiques (Truman Capote, Mary Shelley, Sagan, ou The Happy Prince, sur Oscar Wilde). Parfois, le film biographique devient fantasmé, et prend une forme de comédie (Edmond, Shakespeare in love). Les histoires d'écrivains au cinéma mêlent en tout cas bien souvent talent littéraire et vies personnelles difficiles (Pour le pire et pour le meilleur, Plaire, aimer et courir vite)...

La Colombie au cinéma
Au sein du cinéma américain, la Colombie demeure un cadre privilégié pour les films d'espionnage et d'infiltration portant sur les trafics de drogue, ou les séries policières comme Narcos, avec missions secrètes dans les cartels, et action de la CIA dans l'ombre. Des éléments qu'on retrouve aussi dans les biopics et les histoires vraies transposées à l'écran ou sous forme de série. Mais ces exemples ne résument pas entièrement la façon dont est représentée la Colombie au cinéma : certains réalisateurs décident de décrire la violence, et la dureté, autrement, entre drame et peinture sociale. Des films tels que La Terre et l'Ombre, Alias Maria ou L’Étreinte du serpent, plus proches du cinéma d'auteur, oublient ainsi un peu les gangsters, criminels et autres tueurs des films d'action, pour proposer des visions neuves, en décrivant tout de même des réalités, comme celle des enfants-soldats, contraints d'être impliqués dans les guérillas. Et de jeunes réalisateurs colombiens s'imposent, les uns après les autres, en signant des films qui s'aventurent parfois au plus profond de la nature, et de la jungle amazonienne...

+ de classements de films avec La Vierge des tueurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites