Voisin contre voisin

A Cloverdale, Steve Finch est le roi de Noël. Depuis des années, il veille à ce que chaque membre de sa famille honore scrupuleusement toutes les traditions, à tel point que sa femme et ses deux enfants en ont par-dessus la tête. Malgré leurs protestations, le calendrier du mois de décembre est établi avec précision, depuis la prise de la photo de la carte de vœux jusqu'à la coupe du sapin, en passant par la tournée de chants de Noël chez les voisins... Et Steve se prépare à battre des records pour le défilé annuel de la ville, qu'il supervise avec fierté.Tout se complique avec l'arrivée d'une concurrence inattendue. Le nouveau voisin, Buddy Hall, est décidé à faire plus fort que Steve, quitte à ce que sa maison soit visible de l'espace... Avec ses lumières, Buddy fait de l'ombre à Steve. C'est le début d'une guerre sans pitié qui va conduire les deux hommes aux pires extrémités...

Deck the halls
Listes de films avec Voisin contre voisin
Les films de Noël
Dans le domaine du cinéma, Noël est un événement mis à toutes les sauces. Outre les films d'aventure, parfois animés ou animaliers, dans lequels des héros font tout pour que cette fête ait lieu – jusqu'à faire la rencontre du Père Noël lui-même – et les histoires remplies d'émotion qui impliquent ce jour, on peut trouver de tout, autour du sapin. Des comédies délirantes – The night before, ou Joyeux bordel ! – des films d'horreur – Krampus, Douce nuit sanglante nuit – des comédies romantiques – Love actually – des films d'auteur comme L'Etrange Noël de Monsieur Jack... Et pour une séance en famille, avec les gens qu'on aime, rien ne vaut un conte de Noël bien classique, remis au goût du jour au cinéma avec des moyens récents, à la façon du Drôle de Noël de Scrooge...
Voisins et comédies
En France comme aux Etats-Unis, les comédies sur les voisins turbulents aiment relever aussi du cinéma social. Mais outre-Atlantique, c'est plutôt le genre du film comique trash et tendre qui est employé : il est représenté par le producteur Judd Apatow, à qui l'on doit notamment Nos pires voisins. Chez nous, les comédies sont tendres, mais plus sages. Le côté film musical peut compenser : on se souvient de Chacun cherche son chat (1996), l'une des premières réalisations de celui qui signa L'Auberge espagnole. Malgré tout, c'est du côté des séries que le genre de la comédie sur les voisins s'est développé, ces dernières années. L'exemple le plus parlant restera bien sûr le mégasuccès aux huit saisons Desperate Housewives, qui nous présente un voisinage survolté où tout le monde est prêt à craquer.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites