Twilight - Chapitre 1 : fascination

    |  120 |
    J'aime:
    - Bella, une adolescente taciturne de 17 ans, emménage à Forks, ville brumeuse de Washington, pour vivre avec son père. Dès son arrivée au lycée, la jeune fille est fascinée par une étrange fratrie, mais surtout, par l'un deux, Edward Cullen. Attirés l'un par l'autre, Bella et Edward démarre une relation passionnelle. Rapidement, Bella découvre le secret de la famille Cullen... Adaptation de la saga littéraire de Stephenie Meyer, Twilight Chapitre 1 ; Fascination est une romance adolescente teintée de fantastique, qui a contribué à la révélation au grand public de Robert Pattinson et Kristen Stewart.
    Affiche du film Twilight - Chapitre 1 : fascination
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Twilight - Chapitre 1 : fascination

    UTILISATEURS
    (3 pour 1521 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 6min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Twilight - Chapitre 1 : fascination : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Twilight - chapitre 4 : Révélation (1ère partie)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Twilight - chapitre 2 : Tentation
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Twilight - Chapitre 3 : hésitation
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Twilight - chapitre 5 : Révélation (2ème partie)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Vampire Diaries (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Sublimes créatures
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Twilight - Chapitre 1 : fascination

    La jeune Bella doit quitter Phoenix, dans l'Arizona, pour s'installer chez Charlie Swan, son père. Celui-ci vit à Forks, une petite bourgade reculée. Au lycée, elle trouve vite ses repères. Tout bascule le jour où elle fait la connaissance du mystérieux Edward Cullen. Elle se sent follement attirée par lui mais, plus ils se rapprochent, plus il lui semble qu'il cache quelque chose. Bella finit par découvrir la véritable nature de ce garçon : Edward est un vampire. Avec sincérité, il lui explique que sa famille a juré de ne plus se nourrir de sang humain. Au même moment, plusieurs personnes sont sauvagement assassinées dans la région...

    Photos du film Twilight - Chapitre 1 : fascination

    Ajouter une photo du film Twilight - Chapitre 1 : fascination

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Twilight - Chapitre 1 : fascination
    1
    2
    3
    page 1

    Listes avec le film Twilight - Chapitre 1 : fascination

    Ajouter une liste au film Twilight - Chapitre 1 : fascination
    Au début des années 2000, un sortilège a frappé les jeunes esprits : les séries littéraires d'aventure fantastique ! Au premier rang de celles-ci, la saga Harry Potter bien sûr. Le cinéma prit vite le...
    vous voulez organisez un fêtes avec vos copines et vous ne savez pas quoi mettre comme film et bien cette liste est idéale.27 robes,bridjet jones,et si c'etait vrai,amélie poulain.voici les films idéales.
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Twilight - Chapitre 1 : fascination
    Ashtray-girl
    Le 02/09/2009
    47 critiques
    Même dotée des meilleures intentions du monde - et cela se ressent nettement à l'écran - Catherine Hardwicke ne parvient pas à éviter les écueils d'un genre fantastique qu'elle ne maîtrise absolument pas, ou si peu. Si elle excelle dans les scènes purement intimistes, livrant des passages quasi contemplatifs d'une belle intensité, où l'émotion jaillit sans qu'on s'y attende vraiment, et si les plans tournés en forêt sont à couper le souffle (merci Elliot Davis), la magie s'étiole dés qu'il est question de mettre en scène les fameux "sang froid" imaginés par Stephenie Meyer. Les quelques - rares, fort heureusement - effets spéciaux utilisés sont de bien mauvaise facture, et utilisés avec une maladresse qui ne passe pas inaperçue: ralentis outranciers pour suggérer une vitesse hors du commun, mouvements de caméras inutilement vifs, flash-backs en sépia, cascades que l'on imagine sans peine réalisées à l'aide d'un treuil ou d'un filin de sécurité, bref... Côté effets, c'est loin d'être "fantastique", donc. Mais ces effets sont en quantité suffisamment limitée pour ne pas phagocyter le film dans son entier. A ces maladresses s'ajoute un sens du rythme plutôt étrange, qui achève de faire de Twilight un film inégal, de bout en bout. Pourtant, au final, les très nombreux défauts du film y apporte aussi toute sa saveur: celle d'un film à petit budget, bricolé avec foi et persévérance, toujours guidé par la volonté de bien faire. Une telle spontanéité, une telle honnêteté dans la réalisation, qui semble totalement décomplexée des maladresses que j'ai énuméré plus haut, confèrent tout son cachet à Twilight. Car, en fin de compte, l'essentiel est ailleurs, du côté de cette romance adolescente délicieusement complexe et distillée avec une habileté incroyable par Catherine Hardwicke. Et c'est précisément cela qui nous tient en haleine: la tension poussée à l'extrême entre Bella et Edward, qui - on le sent inévitable - finiront par se brûler au feu de leurs désirs respectifs.

    En résumé, Twilight porte en lui son lot d'excellentes surprises, qui dépassent de loin les maladresses d'une réalisation entièrement vouée à donner vie au roman de Stephenie Meyer. On s'attache facilement aux héros, formidablement interprétés à l'écran, à leur histoire tourmentée, et l'on se prend à trépigner d'impatience en attendant de savoir ce que leur réserve la suite.
    Réponse le 18 novembre prochain avec New Moon...

    Site web:  http://once-again-again.over-blog.com/
    BIBI62
    Le 09/10/2009
    127 critiques
    Annoncé comme le "Roméo et Juliette fantastique" d'aujourd'hui, cette adaptation à l'écran d'une série de best-sellers de la littérature fantastique pour ados (dont c'est le premier chapitre) suscitait pour le moins une certaine curiosité, ne serait-ce que pour comprendre cette soudaine fascination, cet engouement particulier.
    Bon, c'est sûr le film est calibré et destiné avant tout à un public adolescent, particulièrement les jeunes filles (d'ailleurs la salle où j'ai vu le film était composé à 75% de ce jeune public), mais il n'empêche que tout le monde peut trouver une certaine attirance à cette bluette qui fait plus penser à "Love story" qu'à "La Belle et le Bête" ou "Dracula", car le vrai sujet, même s'il est question de vampires, est la relation impossible et dangereuse entre une lycéenne timide et un jeune vampire qui va la mettre sous son emprise.Aussi la sexualité est ici non assouvie, mais toujours latente.
    Point ici donc de scènes gores ou d'effets spéciaux à gogo, et ce qui peut faire le charme et expliquer le succès de ce récit, c'est justement tout ce côté romantique et évanescent, le côté fascinant de cette histoire amoureuse impossible, le tout baignant dans une atmosphère certes très édulcorée, mais aussi dans des décors naturels magnifiques.
    Alors si tout le côté commercial de cette entreprise est malgré tout assez regrettable, si tout est un peu façon romantisme "à l'eau de rose", un peu trop gentil, pourtant l'interprétation des deux interprètes principaux est excellente: dans le rôle du ténébreux vampire, Robert Pattinson (qui fait penser à Vincent Perez), apporte un charme et un mystère assez envoûtant, une mélancolie particulière, et dans celui de Bella, la lycéenne réservée qui va tomber sous sa coupe, Kristen Stewart (vue dans "Into the Wild") apporte toute sa douceur et sa beauté blafarde (à la Cristina Ricci), ils sont en parfaite harmonie dans leur relation si particulière, ce lien éternel et indestructible qui semblent les unir, même si le danger est toujours présent, ils sont en permanence dans une fragilité du vécu.Ce sera pour les deux à la fois "ni avec toi ni sans toi", pour l'éternité.
    Qu'en sera-t-il alors ?N'ayant pas lu les livres, j'attends, sans grande impatience malgré tout, la suite de cette série.
    Sympathique mais aussi vite digéré.

    MA NOTE: 12/20

    Site web:  http://lecinedejo.blogs.allocine.fr
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites