La Couleur du crime

Après la disparition de sa fille qu'on suppose avoir été enlevée et assassinée, la mère, une femme célibataire de race blanche, accuse un noir américain d'avoir commis cet acte, soulevant ainsi, une énorme controverse raciale. L'enquête est confiée à un inspecteur qui va être aidée dans ses démarches par une journaliste. Peu à peu, ils vont découvrir que cette histoire est bien plus compliquée que ce qu'ils avaient anticipé.

Freedomland
Listes de films avec La Couleur du crime
Autour du racisme au Etats-Unis

Le cinéma américain d'aujourd'hui plonge, plus que jamais, dans les tensions graves liées au racisme, sous la forme de films historiques ou biographiques, ou d’œuvres qui abordent ce thème dur dans les temps actuels. Certains drames empoignent ainsi l'esclavage – tel 12 years a slave, lauréat de trois Oscars – ou l'injustice et le racisme aux Etats-Unis, à la façon du succès Les Figures de l'ombre, ou de Green Book – Sur les routes du Sud. Avec, parfois, des scènes de violence très explicites... D'autres films usent des armes effrayantes du thriller et de l'horreur (Get out) ou d'une pointe d'action (Gran Torino) pour traquer la malveillance et la méfiance qui couvent, dans les rues ou dans les villes calmes en apparence...

Avocats et milieu judiciaire

Au coeur de la représentation de la justice au cinéma, les avocats ont la part belle. Dans les films de procès américains, ils peuvent être spécialisés dans les affaires criminelles, ou sur le retour et prêts à défendre et à plaider pour de justes causes (Le Verdict, avec Paul Newman, L'Idéaliste, de Coppola, ou 55 Steps avec Hilary Swank). Egalement présents dans les drames judiciaires français (Une intime conviction, sur l'affaire Viguier), ou japonais (The Third Murder, d'Hirokazu Kore-eda), les plaideurs font face à des débats moraux en doutant parfois de l’innocence de leurs clients (Jessica Lange, dans Music Box de Costa-Gavras). Et les films de prétoire prennent parfois la forme de thrillers (Présumé innocent, avec Harrison Ford) ou de productions fantastiques (L'Associé du diable). Avocats et milieu judiciaire au cinéma permettent, enfin, des films inspirés d'histoires vraies où les acteurs s'illustrent (L'Affaire Roman J., avec Denzel Washington).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites