Artiste
    Richard Edson

    Je suis fan         
    Acteur , 1 fan

    Filmographie sélective de Richard Edson

    Platoon
    (1987, Etats-Unis)
    Affiche du film Platoon
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Do the Right Thing
    (1989, Etats-Unis)
    Affiche du film Do the Right Thing
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Strange Days
    (1995, Etats-Unis)
    Affiche du film Strange Days
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Stranger than paradise
    (1985, Etats-Unis)
    Affiche du film Stranger than paradise
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Good Morning Vietnam
    (1987, Etats-Unis)
    Affiche du film Good Morning Vietnam
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    The Million Dollar Hotel
    (2000, Etats-Unis)
    Affiche du film The Million Dollar Hotel
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Howard... une nouvelle race de héros
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Land of plenty (Terre d'abondance)
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Richard Edson

    Commentaires

    Ajouter un commentaire à l'artiste Richard Edson
    Le 03/10/2011

    Stranger Than Richard Edson ? 

    Bien sûr, le personnage qu'il incarne dans le road-movie onirique de Jim Jarmush Stranger Than Paradise, Eddie, restera le rôle le plus marquant de l'acteur américain. Pourtant la carrière cinématographique de Richard Edson ne se limite pas à ce chef-d'œuvre.

    Vous ne le retrouverez pas non plus à la Une des journaux People, mais plutôt dans les revues et sites spécialisés dans les "êtres de lumière"(1).

    Richard Edson est un artiste atypique, au regard à la fois sombre et emplie de douceur, au sourire énigmatique, parlant peu, incarnant des personnages toujours borderline. Il a d’ailleurs débuté sa carrière d’artiste de manière plutôt originale pour un acteur, puisqu'il fut le premier batteur du groupe New Yorkais Sonic Youth.

    Je l’ai découvert, comme beaucoup de (télé)spectateurs, dans le film Stranger Than Paradise de Jim Jarmush. Dans ce film, Richard Edson y est tout en retenu, aérien.
    Ses longs silences, ses regards interrogateurs sur le monde qui l’entoure, rendent son personnage un peu paumé, beau et attachant à la fois.

    Son parcours cinématographique est très dense grâce aux rôles qu'il interprète : Oliver Stone (Platoon), Spike Lee (Do the Right Thing),Raphaël Nadjari, Kathryn Bigelow entre autre font partis des réalisateurs qui ont travaillé avec lui.

    Dans I Am Josh Polonski's Brother, le second volet de la trilogie New-Yorkaise (2) de Raphaël Nadjari, Richard Edson incarne magnifiquement Abe Polonski.
    Abe vit avec ses deux frères et leur mère dans le Lower East Side et gère avec beaucoup de difficulté une boutique de tissus. Josh, le plus jeune des frères, vient de se faire tuer sous ses yeux par la mafia locale. Abe découvrira que Josh avait une double vie et une liaison avec Jill, une prostituée. Peu à peu, Abe "revit" l'histoire de son frère et décide de sauver "malgré elle" la jeune femme de son triste sort, tout en s'interrogeant sur sa propre quête.
    Ce second volet fut tourné à un rythme soutenu en utilisant une caméra 8 mm dont l'image granuleuse donne une impression de documentaire. Cette impression d'ailleurs se voit renforcée par la justesse et la force du jeu des acteurs.

    Un beau film intimiste (3) qui reste longtemps en mémoire et une trilogie à découvrir au plus vite !

    Dans Strange Days, le film apocalyptique de Kathryn Bigelow, Richard Edson est un trafiquant de vidéos type Snuff Movies. On est loin de la beauté planante d’un Stranger Than Paradise tout en non-dit. Pourtant, là aussi, Richard Edson réussit à insuffler à son personnage cyber-déjanté beaucoup de sensibilités. (Un film à découvrir pour les fans d'Anticipation... et pour la toujours délirante Juliette Lewis.

    Beaucoup d'apparitions dans diverses séries télé "agrémentent" la longue carrière de richard Edson. A noter quand même (une apparition dans le "boiteux" Howard The Duck ou l'inénarrable Super Mario Bros.
    Nobody is Perfect !

    (1) Comment ! Ces revues et ses sites n'existent pas encore ? Il faut vite les créer alors !

    (2) La trilogie New-Yorkaise du marseillais Raphaël Nadjari se compose de : The Shade, I am Josh Polonski's brother puis de Apartment 5c.

    (3) Le réalisme recherché rappelle "volontairement" les films de John Cassavetes, en particulier pour la scène du repas de famille.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites